Sexplorer
Sexplorer
Oct 21, 2020
Hors-série : Clarisse (@_Clarification), meilleures et pires sexpériences
19 min

Clarisse - @_Clarification sur twitter - je l'ai découverte avec son thread où elle racontait comment elle avait perdu sa perruque en suçant.

Dans la vie elle est comme sur twitter : cool, marrante et spontanée.

Je lui ait demandé de me raconter ses meilleures et ses pires expériences sexuelles. Elle a décidé de commencé par raconté les pires.

Musique : Gradur - Ne reviens pas ft. Heuss L'enfoiré et de l'ami LRS

 

See acast.com/privacy for privacy and opt-out information.

COXXX
COXXX
Karl Kunt, Lélé O, Melia Roger, Olympe de G.
Bonne fête ! * Misungui
Ce soir, ça va être ta fête. C’est maintenant, enfin, dans quelques minutes… ils vont entrer, je leur ai donné la clef. Comme ça tu ne sais pas quand ils vont débarquer exactement, mais il va falloir te tenir prêt ! Je te veux présentable, moi ! J’ai dit à nos invités que tu étais une salope de luxe, une chienne particulièrement bien dressée et capable d’assouvir tous leurs fantasmes, aussi pervers et tordus soient-ils. Tu te sens prêt ? D’abord, je veux que tu bandes, bien fort, bien dur, alors branle-toi, branle-toi jusqu’à ce que ton chibre soit le plus beau possible pour nos invités. Et puis tu sais que dès qu’ils auront passé le pas de la porte tu ne pourras plus te toucher, tu ne seras plus qu’un objet à leur disposition, un trou à fourrer pour leurs membres démesurés. Tu sais ce qu’ils vont te faire ? Tu sais ce que je vais leur ordonner de te faire ? Voilà ! Je veux d’abord que tu l’imagines, je veux que tu sentes ton petit trou du cul de putain se dilater rien qu’en y pensant. Je veux que tu salives déjà à l’idée d’avaler leur grosses queues l’une après l’autre, pendant de longues minutes, jusqu’à t’en étouffer ! Ah ! Je crois qu’ils arrivent… tiens-toi droit ! À genoux ! Les mains croisées dans le dos, lève le menton, sale petite pute, ne me fais pas honte ! Bonjour messieurs… La suite dans Bonne Fête, de Misungui ! --- www.coxxx.org Voir Acast.com/privacy pour les informations sur la vie privée et l'opt-out.
10 min
Vivons heureux avant la fin du monde
Vivons heureux avant la fin du monde
ARTE Radio
Comment dresser son smartphone ?
Vivons heureux (3) : Ce que le smartphone fait à nos vies, à la planète, à nos cerveaux Une armée de zombies qui vit tête baissée, les yeux scotchés à la lumière bleue : voilà ce que le smartphone a fait de nous. Levez le nez, regardez un peu autour de vous, dans le métro, dans la rue, à la maison, partout : c’est nous. Une bande de crétins numériques, frénétiques du clic, intolérants à l’ennui et au silence. Une armée qui swipe, scrolle, poste et like.On est 5,28 milliards à avoir un smartphone. On passe notre vie à caresser sa vitre : 85 fois par jour en moyenne, 4 à 6 heures par jour en tout. Il est de bon ton de dire qu’il nous pourrit la vie, mais qui arrive à s’en passer ?Alors, si on se regardait en face, si on se tirait le selfie ? Pour essayer de comprendre, aller voir d’un peu plus près ce qui se cache derrière l’écran tactile de ce petit objet noir inoffensif en apparence. Se demander ce que le smartphone fait à nos vies, à la planète, à nos enfants, à nos cerveaux ? Sans technophobie primaire, parce qu’on n’a pas prévu de relancer la mode du pigeon voyageur non plus.  Mais ce serait quand même pas mal d’essayer de garder le contrôle, de briser les chaînes de notre servitude volontaire. Un petit sursaut de dignité, d’intégrité pour apprendre à domestiquer cette merveilleuse saloperie. Deuxième cerveau ? Baguette magique ? Doudou ? Remède ou poison, c’est encore nous qui décidons.Avec :- Frédéric Bordage, Spécialiste français du numérique responsable- Francoise Berthoud, Ingénieure de recherche en informatique- Philippe Bihouix, Ingénieur spécialiste de l’épuisement des ressources minérales- Nicolas Nova, Professeur associé à la Haute École d'art et de design à Genève- Sebastien Bohler, Rédacteur en chef de la revue Cerveau & Psycho, auteur de "Le bug humain"- Anne-Sophie Jacques, Journaliste, co-auteure de "Déclic"- Maxime Guedj, Ingénieur, co-auteur de "Déclic"Références :- Frédéric Bordage "Sobriété numérique, les clés pour agir", préface d'Isabelle Autissier, présidente du WWF France, Buchet Chastel, 2019- Philippe Bihouix, "L'Âge des low-tech : Vers une civilisation techniquement soutenable" Seuil, coll. « Anthropocène », 2014- Nicolas Nova, "Smartphones : Une enquête anthropologique", Genève, Mētis presses, 2020- Maxime Guedj, Anne-Sophie Jacques, "Déclic", Les arènes, 2020Nouveau podcast : Vivons heureux avant la fin du mondeComment s’habiller, échanger, voyager, s’aimer dans les années 20 ? Pour se bricoler une morale minimale en des temps de crises sociale, écologique et sanitaire, Delphine Saltel (Que sont-ils devenus ?, Y'a deux écoles) explore chaque mois nos incohérences et les solutions possibles. Mêlant questionnement personnel, tribulations domestiques, reportages et entretiens avec des chercheurs et des activistes, ce nouveau podcast veut alerter, éveiller et rassurer sur un autre monde possible. Enregistrements : août, septembre 20 - Texte, voix, réalisation : Delphine Saltel - Musiques originales et mix : Arnaud Forest - Illustration : Mathilde Rives - Production : ARTE Radio
44 min
On The Verge
On The Verge
ALP
#38 Kévin : « Je pense que le fait d’être partis à l’étranger a consolidé notre couple. »
Pour ce nouvel épisode voici le témoignage de Kevin, 33 ans.  Enfant solitaire et un peu « bizarre » comme il se définit lui-même, il vit mal son arrivée au collège, il se réfugie dans la nourriture et prend plus de 30kg dans cette période, cet environnement scolaire le stresse énormément.  Kevin raconte son adolescence scindée en deux : une première partie au collège qu’il vit très seul où il a peu d’éveil à la sexualité (ni chez lui, ni ailleurs) et peu d’interactions sociales puis une deuxième partie qui signe son épanouissement en lycée pro où il va apprendre son métier actuel de cuisinier et s’ouvrir aux autres.  S’en suivent alors des expériences hors des frontières de France qui vont lui permettre de s’épanouir, de se reprendre en main et de rencontrer celle qui deviendra sa compagne.  Depuis bientôt 11 avec cette femme, Kevin a eu 2 partenaires sur le plan sexuel (incluant son actuelle) et souhaite témoigner de son épanouissement sexuel « malgré » cela.  Il va partager pendant cette discussion les hauts et bas de son couple, les événements tragiques qui sont venus bouleverser la vie de ce jeune couple et leurs libidos pas toujours accordées.  Aujourd’hui, Kevin a clairement su définir ses envies et ses fantasmes, il les partage avec sa compagne qui est - quant à elle - au début de sa réflexion.  Il parle également de la vie à deux en temps de confinement.  Kevin met beaucoup d’énergie dans l’épanouissement de leur vie sexuelle future, convaincu que c’est la clé d’un couple heureux.  Bonne écoute  Nota Bene : Cet épisode a été enregistré pendant la période de confinement (novembre 2020) ** Infos ** Instagram : @ontheverge_podcast Facebook : @onthevergepodcast Et si vous avez la moindre question / remarque : onthevergeaudio@gmail.com   See acast.com/privacy for privacy and opt-out information.
57 min
Intime & Politique
Intime & Politique
Nouvelles Écoutes
La Fille sur le canapé : Préface
TW : Ce documentaire aborde la thématique des violences sexuelles sur mineures. Il est parfois difficile à écouter. Assurez-vous de le faire dans les meilleures conditions possibles. “Qu’une seule femme noire, inconnue de moi, puise espoir et force dans mon histoire, et je dis que la difficulté de la raconter en valait la peine”. Journal du cancer, Audre Lorde, poétesse guerrière africaine américaine. “On estime que près de la moitié des agressions sexuelles dans le monde sont commises contre des filles avant leur seizième anniversaire. Les filles de 15 ans sont plus agressées sexuellement que TOUTES les filles et les femmes au-delà de 15 ans. Comme Jessyka, Karen, Laura, Sairati et Fabienne, j’étais l’une d’entre elles.  La Fille sur le canapé, ce sont nos histoires. Celles de filles puis femmes, devenues mère pour certaines, et respectivement Haïtienne-Guadeloupéenne, Cap-Verdienne, Camerounaise, Mahoraise, Martiniquaise, qui ont choisi de rendre publique un chapitre de notre histoire personnelle pour dresser un portrait intime et politique de la question des violences sexuelles sur les enfants au sein des communautés noires. C’est avec une grande émotion que je le partage avec vous aujourd’hui en espérant que non seulement vous l’écouterez, mais le partagerez et en discuterez ensuite autour de vous, en famille ou/et avec vos proches, pour que les choses changent.” Axelle Jah Njiké La Fille sur le canapé est un documentaire écrit par Axelle Jah Njiké Textes lus par la comédienne Atsama Lafosse  Voix crédits : Ashley Tola Musique originale : Sandra Nkaké Productrice exécutive : Lauren Bastide Productrice : Marine Raut Réalisatrice : Aurore Meyer-Mahieu Mixeuse : Marthe Cuny
30 min
Search
Clear search
Close search
Google apps
Main menu