Incroyable !
Incroyable !
Sep 25, 2020
Découvrez Choses à Savoir Nature !
Play episode · 57 sec

Je vous invite à découvrir le tout nouveau podcast Choses à Savoir Nature.

 

See acast.com/privacy for privacy and opt-out information.

Maintenant, vous savez
Maintenant, vous savez
Bababam
Qu'est-ce que "Miskine" ?
Qu'est-ce que "Miskine" ? Merci d'avoir posé la question ! "Miskine" ou "Miskina" au féminin est un mot d'origine arabe parlé, qui signifie littéralement “pauvre" pour marquer tantôt la pitié tantôt le mépris. Le mot s’est fait petit à petit une place dans la langue française et l'usage quotidien l'a désormais adopté. Miskine a même gagné la primeur des interjections chez les jeunes : "Miskine la police", "miskine, cette fille est vraiment trop bizarre"… Alors que la chanteuse Diam's le rappait déjà à l'aube des années 2000 : "Regarde toi, t'es en calcif putain, tu fais le miskine, mais tu viens de briser mon amie". Dans ce sens, comprenons, tu fais la victime !  "Miskine" est donc un mot d'origine arabe ? La langue française est une langue vivante et comme toute langue vivante, elle se laisse abreuver de mots et d’expressions venus d’ailleurs. Et notamment de la langue arabe comme nous l’avons déjà évoqué dans notre épisode sur le SEUM. Le lexicologue Jean Pruvost le rappelle dans son livre Nos ancêtres les Arabes : "la langue arabe vient en troisième position parmi les langues à laquelle le français a le plus emprunté, tout juste après l'anglais et l'italien". Quels sont les autres mots que nous utilisons qui sont d'origine arabe ? Quel est le sens étymologique de "Miskine" dans l'arabe ? Comment est-il devenu si populaire ? Ecoutez la suite dans cet épisode de "Maintenant vous savez". A écouter aussi : Qu'est-ce que la Moula ? Qu'est-ce que le Seum ? Qu'est-ce qu'une michto ? Vous pouvez réagir à cet épisode sur notre page Twitter.   See acast.com/privacy for privacy and opt-out information.
4 min
Minute Papillon!
Minute Papillon!
20 Minutes
Guerre civile et boycott: 1972, le tournoi des 5 Nations sans vainqueur
Dans Minute Papillpn!, on retrouve aujourd'hui un nouvel épisode de notre série « Il était une fois, dans l’histoire du sport ». Un épisode en lien avec la dernière journée décalée du Tournoi des 6 Nations et le match de rugby France-Irlande, ce samedi. Retour en 1972, dans l'histoire du rugby, lorsque le Tournoi des 5 Nations, comme il s'appelait à l'époque, n'a pu aller à son terme. Episode 4 : Guerre civile et boycott, le Tournoi des 5 nations sans vainqueur, en 1972 Ce n’est pas la première fois que la célèbre compétition européenne de rugby, disputée habituellement au printemps, se termine en automne pour cause d’épidémie. En 1962, la rencontre entre l'Irlande et le Pays de Galles avait été décalée en novembre, à cause de la variole qui sévissait chez les Gallois. En 2001, l’épizootie de fièvre aphteuse a contraint la même Irlande à reporter trois de ses matchs en septembre et octobre. Cette année, à cause de la pandémie de Covid-19, les Irlandais ont dû patienter pour jouer leurs deux derniers matchs. Mais ce ne sont pas les épidémies qui ont le plus pénalisé l’équipe du trèfle. En 1972, elle a dû subir un boycott de ses voisins celtiques, l’Ecosse et le Pays de Galles, à cause d’émeutes en Irlande du Nord. Evénement aussi dramatique qu'emblématique, c'est le 30 janvier de cette année que survint le «Bloody Sunday», le «dimanche sanglant», tuerie à Derry qui fit 14 morts et 28 blessés parmi des manifestants et des passants. Le boycott de l'Irlande en 1972 l'a peut-être privé d’un grand chelem, alors à sa portée. Pour la première fois, la politique s’était invitée dans le tournoi. Notre invité, Derek Gallagher, passionné de rugby, nous explique pourquoi l’Irlande est une nation à part dans le monde de l’Ovalie. Un podcast de Gilles Durand   See acast.com/privacy for privacy and opt-out information.
9 min
Search
Clear search
Close search
Google apps
Main menu