46 millions de personnes désormais sous couvre-feu : le moral des français à rude épreuve
58 min
durée : 00:57:51 - Le Téléphone sonne - Depuis samedi dernier, plus de 2 français sur 3 sont sommés de rester chez eux après 21h. Une mesure qui affecte sévèrement le moral des français, qui continuent à travailler mais n'ont plus accès à de nombreux loisirs. Quels pourraient-être les impacts du couvre-feu sur la santé mentale de la population ?
C dans l'air
C dans l'air
France Télévisions
Macron face au ras-le-bol des Français 23-11-20
Macron face au ras-le-bol des Français  23-11-20 _Invités_ BRUNO JEUDY Rédacteur en chef du service politique de « Paris Match » ANNE ROSENCHER Directrice déléguée de la rédaction de « L’Express » SOPHIE FAY – En duplex Journaliste au service économie de « L’Obs » JÉRÔME FOURQUET – En duplex Directeur du département Opinion de l’Institut de sondages IFOP Ce mardi, à 20h, Emmanuel Macron s’exprimera pour évoquer « un allègement progressif des contraintes » du confinement. Un discours très attendu alors que l’on observe un ralentissement de l’épidémie en France. 13 157 nouveaux cas ont été recensés au cours des dernières 24 heures. Un besoin de clarté pour les Français. « Rien n'est pire que l'incertitude et l'impression d'une morosité sans fin », a déclaré le président de la République au JDD ce dimanche 22 novembre. « Il faut de la cohérence, de la clarté, un cap. Savoir ensemble où nous allons et comment y aller. C'est difficile, car la pandémie est par essence imprévisible et mondiale. Mais c'est la clé de la confiance, qui elle-même est la clé du succès », a-t-il poursuivi alors que la population commence à s’impatienter. Le porte-parole du gouvernement, Gabriel Attal, a d’ailleurs évoqué trois échéances concernant l’allégement : un première étape fixée au 1er décembre avec la réouverture notamment des petits commerces, un second point d’étape à la mi-décembre, juste avant les congés de fin d’année, dans le but de permettre à nouveau les déplacements entre les régions. Enfin, une troisième échéance se fera au mois de janvier avec une éventuelle réouverture pour les bars, cafés et restaurants. Le porte-parole a précisé que ces aménagements seront adaptés au regard « de l’évolution sanitaire et des risques liés à certaines activités ». L’attestation dérogatoire de déplacement, elle, restera en vigueur après le 1er décembre et aucune information n’a encore été donnée au sujet des lieux culturels et de cultes. Une France divisée en deux. D’un côté, il y a ceux qui, malgré le confinement, s’en sortent bien : du télétravail, un salaire conservé et même la possibilité d’épargner l’argent qui n’est plus utilisé dans les loisirs. De l’autre côté, une France délaissée, composée d’artisans ou de commerçants, qui subissent de plein fouet la crise économique liée au Covid. Leur activité étant suspendue, ils perdent de l’argent et ne bénéficient pas ou peu d’aides suffisantes. Ils sont nombreux à demander plus de soutien de la part de l’État. Alors que les premières vaccinations sont attendues avant la mi-décembre aux États-Unis, la France doit se mettre en ordre de marche. Comment la vaccination va-t-elle s’organiser dans l’Hexagone ? En Allemagne, le pays a déjà anticipé : des gymnases et autres salles de spectacle ont été réquisitionnés pour accueillir les patients. À Berlin, 6 grands centres sont déjà mobilisés. Idem en Espagne : Madrid vient d’annoncer un grand plan de vaccination contre le Covid-19 pour protéger une grande partie de la population d'ici à l'été prochain. Quelles seront les principales annonces d’Emmanuel Macron ? Comment ce « déconfinement » par paliers va-t-il se mettre en place ? Les petits commerces vont-ils enfin pouvoir rouvrir leurs portes ? Comment la France se prépare à l’arrivée des vaccins ? Diffusion : tous les jours de la semaine à 17h45 Rediffusion : tous les jours de la semaine à 22h30 Format : 65 minutes Présentation : Caroline Roux et Axel de Tarlé Réalisation : Pascal Hendrick, Jean-François Verzele, Jacques Wehrlin, Nicolas Ferraro et Benoît Lemoine Productions : France Télévisions / Maximal Production Retrouvez C dans l'air sur France.tv Voir Acast.com/privacy pour les informations sur la vie privée et l'opt-out.
1 hr 4 min
Comprendre le monde
Comprendre le monde
Pascal Boniface
CLM S4#12 – Cécile Duflot - "Réduire la pauvreté, protéger le climat : un même combat"
En tant que directrice générale de l'ONG Oxfam France, Cécile Duflot nous explique, à travers des exemples précis, comment le dérèglement climatique et l'augmentation des inégalités sont foncièrement liés, et donc comment la lutte contre ces deux phénomènes doit nécessairement se faire conjointement. Des enjeux qu'il faut également envisager à travers le prisme des inégalités femmes/hommes, des discriminations raciales, mais également de la crise sanitaire que nous traversons. Pour aller plus loin : 📰 • « Désormais, le monde entier perçoit que les inégalités croissent » - P. Boniface : https://cutt.ly/yg8NRO9 📚 • RIS 118 : 2020-2030 : les défis de la décennie : https://bit.ly/3lUEqfj • RIS 119 : La géopolitique par le genre : https://bit.ly/36tvCXd • Fraude fiscale et paradis fiscaux - Éric Vernier : https://cutt.ly/ig8Mr75 🎥 • Géopolitiques de Nantes : https://bit.ly/32Pi8nI • Multilatéralisme, climat, inégalités : penser les mondes qui viennent : https://cutt.ly/3g8Nhzc 🎧 • CLM S4#11– Erik Orsenna - "Les grands défis du monde de demain" : https://bit.ly/3kLfbu9 • CLM S2#14 - Bastien Alex - "Dégradation climatique : les États à la traîne ?" : https://bit.ly/2IPcVW3 Disponible sur Spotify, Deezer, l'app Podcast, I-Tunes, Youtube : https://bit.ly/3pFRIOM, iris-france.org, Mediapart et mon blog.
27 min
7 milliards de voisins
7 milliards de voisins
RFI
7 milliards de voisins - Les entreprises informelles en Afrique : victimes de la crise ?
L’Afrique est frappée par une des plus grosses récessions depuis 25 ans. Les périodes de confinement, couvre-feu, et les mesures de restriction ont plus durement touché le secteur informel. Selon l’Organisation internationale du travail (OIT), les pertes de revenus des travailleurs du secteur informel, entraînées par la crise économique, devraient atteindre près de 80% en Afrique. Comment soutenir ces très petites entreprises qui représentent, près de 86 % de la main d'œuvre du continent africain ? Peuvent-elles rebondir grâce à leur agilité ? Frédéric Lapeyre, directeur du Bureau de pays de l’organisation internationale du travail (OIT), pour la Côte d’Ivoire, le Bénin, le Burkina Faso, le Mali, le Niger et le Togo François Roubaud, économiste et statisticien, directeur de recherche à l’Institut de recherche et de développement (IRD), en poste à l’Université fédérale de Rio de Janeiro au Brésil. Spécialiste de l’économie informelle. Madani Dia, secrétaire exécutif de la plateforme de concertation du  secteur privé Guinéen  Jean-Luc Konan, président directeur général du Groupe Cofina, institution financière panafricaine dédiée à la mésofinance, chaînon manquant entre les banques traditionnelles et les institutions de microfinance.   A écoutez aussi sur le site de RFI :  ► Un reportage en Bolivie où la pandémie de covid-19 a bouleversé le secteur informel  ► Eco d'ici éco d'ailleurs consacrée aux conséquences du covid-19 sur les travailleurs informels.    Retrouvez-nous aussi sur Facebook, Twitter, Instagram
49 min
Search
Clear search
Close search
Google apps
Main menu