Épisode 48 : Zakaria Garti : S’imposer par le travail, la sincérité de l’engagement et la culture du consensus !
Play

Zakaria Garti est Principal Banker à la BERD, cofondateur et président de Maan, un mouvement politique issu de la société civile lancé en 2019, qui aspire au renforcement de la démocratie et des libertés au Maroc en plaçant les citoyens au cœur de l’action politique
 
Pour Zakaria, tous les changements ne se valent pas. Seul le combat politique peut réussir à susciter des changements fondamentaux au sein d’un pays, avec un discours dans la langue de ses habitants. Evoquant avec nostalgie les grands hommes et périodes révolues des débats politiques, Il explique son engagement en reconnaissant avoir toujours eu en lui un sentiment de proximité avec les personnes marginalisées ainsi qu’un rejet de toutes les formes d’injustice
 
Né en France, il part à l’âge de 6 ans avec sa famille s’installer en Arabie Saoudite en 1991, coïncidant avec l’année de la guerre du golfe. Un enseignant irakien, incarnant des valeurs d’excellence, bienveillance et générosité, lui fait aimer la culture et la langue arabes. Sa première action d’ordre politique alors est de vouloir réclamer, à cet âge, le retour de cet enseignant chassé par les autorités du pays.
 
Ce passage précoce par des pays de cultures différentes va le mener à cultiver un profond respect et sans jugement des différences des codes et des traditions.
 
Sa famille rentre au Maroc où Il poursuit sa scolarité, et Zakaria sera profondément marqué par la période du gouvernement d’alternance politique de Abderrahmane El Youssoufi, la forte mobilisation populaire en faveur de la cause palestinienne, et la mort d’un ami lors des attentats islamistes en 2003. 
 
Il entame un parcours de classes préparatoires en France puis en école de Commerce, suivi par une carrière professionnelle dans la finance, soulignant qu’à refaire, il aurait certainement poursuivi des études de sciences politiques
 
“ Le Maroc a besoin de techno-politiques, des technocrates avec un parcours militant au sein de la société civile ! ”
 
A son retour au Maroc dans un contexte post printemps arabe, Il rejoint l’association TIZI, passerelle entre les jeunes et l’écosystème politique. Militant puis Président en 2016, Il partage avec nous sa lecture des aspirations d’une société marocaine en pleine évolution et les conditions de réussite d’une construction démocratique
  • Les marocains aspirent dans cette phase pré-démocratique à plus de dignité, une liberté indivisible et meilleure égalité des chances et des considérations
  • La société met de plus en plus une distinction entre la religion en tant que pratique individuelle et son rôle dans la gestion des affaires publiques
  • L’action collective est un facteur déterminant de réussite là où règne au Maroc un excès d’individualisme  
Ils sont alors plusieurs comme Zakaria à gagner en confiance et maturité et se mobiliser pour créer Maan déterminés à prendre position de manière authentique sur les grands débats politiques qui intéressent la société en insistant sur des principes indispensables tels que la reddition des comptes
 
“ La plus grande place en enfer est réservée à ceux qui restent neutres lors des grands débats de leurs sociétés ! “ Dixit Martin Luther King 
 
Zakaria nous livre des éléments clés tirés de son parcours :
  • Capacité à rassembler : fédérer les énergies grâce à un effort soutenu, une confiance, proximité et légitimité construites dans le temps 
  • Travail et préparation permanente
 » Il n’y a pas de discours improvisé, il n y’a que des discours répétés 7 fois devant le miroir !  » paraphrasant sir Winston Churchill   
  • Engagement et rigueur : exigences illustrées par 3 fondamentaux pour la pérennisation de Maan : militantisme, participation au financement et pensée politique 
  • Importance du contexte : Tu ne peux pas briller si le contexte n’est pas favorable
 » Tu as beau être le surfeur le plus talentueux au monde, si tu n’as as de vague, tu ne vas pas surfer !  » 
  • Une détermination infaillible dans le temps :
 » Celui qui réussit n’est pas le plus fort, mais celui qui supporte le plus de prendre des coups ! « 
 
Armé de la même détermination, Zakaria se lance en 2020 dans des vidéos pédagogiques sur des sujets liés à l’actualité économique et politique, un exercice lui permettant de structurer sa pensée de manière permanente et de toucher une nouvelle audience au sein de la société marocaine.
 
Zakaria tire également sa force dans la durée d’un équilibre jalousement préservé entre son engagement associatif, ses prises de paroles dans les médias et réseaux sociaux, sa carrière professionnelle au sein d’une banque internationale d’investissement, et sa relation au quotidien avec ses amis et proches.
 
Zakaria partage avec nous de belles références :

L’article Épisode 48 : Zakaria Garti : S’imposer par le travail, la sincérité de l’engagement et la culture du consensus ! est apparu en premier sur Génération KAIROS.

More episodes
Search
Clear search
Close search
Google apps
Main menu