Le Super Daily
Le Super Daily
Oct 28, 2020
Fall session 2 : Raz de marée de nouveautés Facebook, Whatsapp shopping, la transformation de Snapchat et Donald Hacké
18 min

Épisode 473 : Vous êtes peut-être en vacances scolaires ou au musée avec vos enfants, alors pendant cette période, nous vous proposons une veille social media condensée et efficace. Au menu aujourd'hui : beaucoup de nouveautés chez Facebook, Whatsapp shopping dans les tracks, Snapchat en pleine transformation et Donald qui se fait hacker à quelques jours des élections.

Facebook 2 nouveautés incontournables

Fear of missing out > Le feed par ordre chronologique


Facebook en était revenu, nos habitudes d’utilisation et de consommation avaient fini par changer et pourtant, il est de retour, le feed Facebook par ordre chronologique.

Les différentes évolution de l’algorithme avaient notamment remis l’humain et les relations proches au coeur de la plateforme pour privilégier certaines publications, au détriment des pages de marques d’ailleurs.

Et aujourd’hui sur la toute dernière version de Facebook, il est de nouveau possible d’opter pour un tri chronologique. Le principe est simple : Facebook vous laisse le choix de pouvoir trier votre fil d’actualité selon 3 méthodes différentes : 


  • Accueil : le fil classique qui affiche les posts jugés les plus pertinents pour vous.
  • Favoris : un fil d’actualité qui n’affiche que les posts de vos pages favorites
  • Récent : le fil d’actualité qui affiche tous les posts dans leur ordre de publication sans aucun tri de pertinence.

Facebook Pages devient Facebook business suites


Vous savez, Facebook Pages, c’est cette application mobile indispensable pour un SMM qui pourtant ne fonctionne jamais. Cette application qui te permet une gestion plus poussée de tes comptes qui bug tout le temps.

Et bien il semblerait qu’elle vienne d’être mise à jour le 22 octobre et il y a fort à croire que ça sera mieux qu’avant. Bon, à peine mise à jour j’ai eu un message d’erreur. Mais sur l’interface on est sur un truc beaucoup plus chic beaucoup plus fluide qui nous ramène beaucoup plus à ce qui se fait dans le b business manager.
Et la bonne nouvelle c’est que là on peut gérer les publicités bcp plus facilement.

WhatsApp présente des nouvelles fonctionnalités e-commerce

En 2104, Le Groupe Facebook faisait l’acquisition de l’application de messagerie WhatsApp pour la modeste somme de 18 milliards de dollars.

A l’époque tout le monde prédisait que Mark Zuckerg répliquerait son business modèles habituelle en bliindant la messagerie de publicités. Après tout c'est la méthode Facebook.

Et bien que néni. En début d’année Facebook a même annoncé officiellement qu’il abandonnait l’idée d’intégrer des publicités dans les feed WhatsApp et dans les stories.

Et pourtant c’est pas l’audience qui manque. Aujourd’hui Whatsapp compte 2 milliards d’utilisateurs actifs dans le Monde.

Il faut dire que l’accent mis sur la confidentialité de l'application a rendu la monétisation beaucoup plus difficile pour Facebook.

Mais Facebook a une autre carte dans sa manche : le social shopping !

En fin de semaine dernière, WhatsApp a annoncé qu’elle allait permettre aux entreprises d’utiliser les Facebook Shops sur WhatsApp, dès l’année prochaine. Elles pourront ainsi vendre leurs produits au sein de l’application, sans devoir passer par une plateforme tierce.

Grâce à Facebook Pay, les paiements mobiles permettront à WhatsApp de toucher une commission.

WhatsApp explique avoir vu une hausse notable des actes d’achat grâce à sa plateforme

"WhatsApp est devenu une ressource simple et pratique. Plus de 175 millions de personnes chaque jour envoient un message à un compte WhatsApp Business. Nos recherches montrent que les gens préfèrent envoyer un message à une entreprise pour obtenir de l'aide et ils sont plus susceptibles de faire un achat lorsqu'ils peut le faire. "

C’est notamment le cas en Inde où le social commerce est déjà disponible.

WhatsApp promet par exemple davantage d’intégration à venir avec les plateformes commerce. Un peu comme Shopify et Facebook shop.

https://twitter.com/WhatsApp/status/1319267347056607233?ref_src=twsrc%5Etfw%7Ctwcamp%5Etweetembed%7Ctwterm%5E1319267347056607233%7Ctwgr%5Eshare_3%2Ccontainerclick_0&ref_url=https%3A%2F%2Fwww.socialmediatoday.com%2Fnews%2Fwhatsapp-announces-new-business-features-flags-coming-charges-for-some-bus%2F587586%2F

Donald Hacké

Alors qu'il déclarait tout récemment que personne ne se faisait « hacker » et à quelques jours de l'élection présidentielle américaine, Victor Gevers, un expert en cyber-sécurité Néerlandais est parvenu à pénétrer le compte Twitter du président Donald Trump.

Au bout de quelques essais seulement, Victor a réussi à deviner le mot de passe utilisé par Donald Trump, à savoir : maga2020! acronyme de Make America Great Again (MAGA), le slogan de campagne de Trump.

Cher @realDonaldTrump,
J'ai essayé de vous notifier plusieurs fois parce que vos mots de passe Twitter sont trop faibles. Vendredi dernier, j'ai contacté @CISAgov, @TeamTrump, @WhiteHouse, @DonaldJTrumpJr et @twittersecurity, comme en octobre 2016. Mais personne ne répond. Veuillez garder la double authentification activée!

Snapchat s’associe à Vivino et Yuka et se transforme en machine à scanner

On ne parle que de TikTok et on oublie parfois de parler du grand fère Snapchat. Pourtant il s'en passe aussi de ce côté là.

Les voyants sont aux verts puisque les revenus de Snap Inc. ont augmenté de 52 % durant le troisième trimestre 2020.

Une des raison tient notamment dans la force de Snapchat à toujours innover et créer de nouvelles occasion de redécouvrir la plateforme.

Dernières innovation en date, l’intégration d’un équivalent de Shazam pour le vin et la food. Directement dans la caméra.

Snap s’est associé à l’entreprise Vivino. Et grâce à ce partenariat, vous avez la possibilité de scanner une étiquette (plus de 12 millions de types d’étiquettes seraient reconnus) pour voir des informations utiles comme les notes de la bouteille, et une description.

Côté Food, Snap s’est associé avec la célèbre application Yuka. Vous scannez un code bar et vous obtenez toutes les informations nutritionnels sur vos produits alimentaires.

Tellement cool ! Petit à petit Snapchat se transforme davantage en outil qu'en réseau social.

Après les nombreux filtre en RA pour faire marrer votre petite cousine. Snapchat propose maintenant une liste d’outils pouvant être utilisés indépendamment des fonctions social media.

Une sorte de Shazam avec un partenariat avec SoundHound
Une application permettant de scanner des plante set de découvrir le nom des espèces végétales….

Une sorte d’application pour les gouverner toutes.

Facebook nous surprendra toujours

Après Facebook Marketplace, Facebook watch, Facebook Shopping et après un faux départ en Février 2020, Facebook lance enfin Dating, son module pour rechercher l’amour en France et en Europe.

Pour rappel , depuis plus d’un an déjà le module fonctionne en test dans 20 pays et aurait généré plus de 1,5 milliard de matchs !

Maintenant que c’est officiel, je vous fait un petit récapitulatif des fonctionnalités

  • les stories : possible de partager vos stories Facebook ou Instagram

  • la fonction Secret Crush : vous pouvez sélectionner jusqu’à 9 de vos amis Facebook comme « Secret Crush ». Les personnes que vous ajoutez à cette liste ne pourront pas le savoir, d’où le nom de la fonctionnalité. Mais si un de vos amis sélectionnés vous ajoute aussi à sa liste, vous aurez alors une notification de « match ».

  • les événements et les groupes : il est possible d’ajouter ses événements et ses groupes à Facebook Dating afin de trouver des personnes qui ont des intérêts similaires aux vôtres.

  • les dates virtuels : après un « match », vous pouvez créer des « dates virtuels » en démarrant un appel vidéo dans le chat dédié.

Un joli programme ! Si nous avons des cobayes dans l’auditoire, je serais curieux de faire une session cobayes.

. . .

Le Super Daily est le podcast quotidien sur les réseaux sociaux. Il est fabriqué avec une pluie d'amour par les équipes de Supernatifs.

Nous sommes une agence social media basée à Lyon : https://supernatifs.com/. Nous aidons les entreprises à créer des relations durables et rentables avec leurs audiences. Nous inventons, produisons et diffusons des contenus qui engagent vos collaborateurs, vos prospects et vos consommateurs.

Marketing Mania - Conversations d'entrepreneurs
Marketing Mania - Conversations d'entrepreneurs
Marketing Mania
Être numéro 1 en France, et après ? - avec Alexandre Bortolotti
Alexandre Bortolotti est formateur en ligne et fondateur de WP Marmite, le plus gros blog français pour apprendre à créer un site Wordpress. Alexandre passe sur le podcast pour la troisième fois. En février 2016, il nous expliquait comment changer une stratégie marketing qui ne fonctionne pas. En juin 2018, il recrutait ses 6 premiers employés pour faire de WP Marmite un monstre. Ce que vous allez apprendre : - Point de bascule : ce qui empêche la croissance de 90% des formateurs - S’exporter aux US : pourquoi être numéro un en France ne suffit pas - Comment gérer une équipe de 10 personnes qui ne se réunissent qu’une fois par an - Pourquoi Alexandre a enfin recruté son premier CDI dans son équipe de 9 freelances - Pourquoi faire du personal branding quand sa boîte cartonne déjà - La danse du fondateur : comment équilibrer son temps entre création, gestion et vie perso La page de l’épisode (et les ressources) : _https://marketingmania.fr/alexandre-bortolotti-3/_ Le premier épisode avec Alexandre en février 2016 : _https://marketingmania.fr/alexandre-bortolotti/_ Le second en juin 2018 : _https://www.youtube.com/watch?v=h_tzYP9qNDs_ *** Le site d’Alexandre Bortolotti : _https://wpmarmite.com/_ La chaîne WP Marmite : _https://www.youtube.com/user/WPMarmite_ La chaîne Alex Borto : _https://www.youtube.com/user/alexbtroyes_ Construisez une audience qui achète : _https://marketingmania.fr/audience_ Devenez un entrepreneur productif : _https://marketingmania.fr/productif/_ Le Guide du Copywriting E-commerce : _https://marketingmania.fr/ecom_ Ma newsletter du lundi : _https://marketingmania.fr/mix_ Commandez mon livre : _https://marketingmania.fr/empire_ Écoutez-le gratuitement avec l'essai Audible : _https://marketingmania.fr/go/empire-audiobook_ Posez votre question à _faq@marketingmania.fr_
58 min
Le Podcast de l'Investissement Locatif
Le Podcast de l'Investissement Locatif
Manuel Ravier & Mickael Zonta
SOCIÉTÉ CIVILE IMMOBILIÈRE : 6 ERREURS À ÉVITER
Créer une SCI (société civile immobilière) facilite à plusieurs personnes (une famille) l’acquisition et la gestion d'un patrimoine immobilier commun. En effet, la SCI favorise également la transmission patrimoniale. Si vous souhaitez constituer une SCI, vous devez prendre en compte de nombreux points afin de permettre une gestion optimale de votre patrimoine. Découvrez dans ce podcast les 6 erreurs à éviter lors de la création d'une SCI. 1. Vouloir faire du 50-50. C'est une situation fréquente qui parait acceptable sur papier. Mais en réalité avoir exactement la même part que les autres dans la SCI conduit à un blocage lorsqu'il y aura un désaccord. 2. Mal définir l'objet social. Pensez à bien rédiger l'objet social parce que tous ce que vous n'écrirez pas dans cet objet social, en théorie la Société n'a pas le droit de le faire. 3. Aller vers le moins cher. Vous devez prévoir un grand nombre de chose avant de s'orienter vers une SCI. N'allez pas seulement parce que c'est moins cher ou parce que c'est le premier que vous avez comme proposition. 4. Mal définir le rôle du gérant. Mettez des rôles clairs et nets aux différents gérants de la société. 5. Être bien accompagné. Que ce soit le notaire, le fiscaliste, le banquier, etc. Il faut absolument que ces gens soient à la hauteur de ce que vous voulez. Donc choisissez bien ceux qui vont vous entourer. 6. Limiter l'objet social à un seul bien immobilier. Si vous commettez cette erreur vous serez bloqué lorsque vous voudriez acheter d'autres biens.
13 min
Le Panier
Le Panier
Big Bang Media by CosaVostra
#67 - Sodilog : Écueils opérationnels à éviter en scale-up pour rester maître à bord
“Parfois, nous jouons presque un rôle de gendarme en rappelant à l’ordre les risques du business à nos clients.” Jacques Masson, le nouvel invité du Panier, est le CEO de Sodilog, une solution qui propose aux entreprises de gérer leur portefeuille client ainsi que toute la logistique d’achat. L’objectif ? Permettre aux entreprises de se concentrer sur leur produit et rien d’autre ! Business familial créé par son père en 1986, Sodilog aide aujourd’hui plus de 60 marques — dont plusieurs sont passées sur Le Panier — et a réalisé plus de 80 millions de Chiffre d’Affaires. On a forcément beaucoup à en apprendre quand on fait du e-commerce. “Le B2B permet du volume, de l’exposition et les distributeurs jouent parfois le rôle de vitrines pour les marques.” Avec Laurent Kretz, fondateur de CosaVostra, ils reviennent sur la genèse de Sodilog qui, originellement, a été pensé pour Carrefour qui a finalement arrêté de travailler avec eux au début des années 2000. Depuis, ils ont repensé leur business modèle et proposent désormais un accompagnement unique à leurs différentes marques. Jacques livre également de nombreux conseils pour les marques e-commerce et notamment : # N’allez que dans des comptes où vous êtes certains d’être payés par la suite. Oui, l’inverse arrive (trop) fréquemment. # Vérifiez toujours la solvabilité de votre distributeur. # Participez à des salons. C’est un bon moyen de rencontrer de nouveaux distributeurs. # Le B2C c’est bien, mais le B2B aussi… et il ne faut pas le négliger. En moyenne, Jacques recommande d’être sur un ratio de 80% de B2B et 20% de B2C. # Choisissez bien vos distributeurs ! Des “distributeurs vitrines” comme les Galeries Lafayette peuvent être une bonne plus-value pour votre marque. # Faites toujours attention aux tarifs des douanes et du transport en amont. Renseignez-vous ! # Evitez de faire des accomptes à vos fournisseurs (oui, oui). # Définissez votre coefficient de marge avant même de lancer votre produit. # Restez le “maître à bord” autant que possible. Les levées de fond ne sont pas toujours essentielles (et on a trop tendance à l’oublier). Si vous appliquez toutes ces règles à la lettre, votre business devrait cartonner !   Ils ont également parlé d’anciens épisodes du Panier : #12 – Lunii : De 0 à 20 millions d’euros en 3 ans, une belle histoire d’hyper-croissance #29 – Shapeheart : Youtube, Amazon et influence : la recette pour optimiser son lancement #31 – Morphée : 500 000 € de vente dans les 2 premiers mois #33 – Les Mini Mondes : Comment vendre des jouets sur Linkedin ? #59 Lilie & Koh – Solopreneur : croissance douce et quête de liberté   Pour découvrir tout ça, c’est par ici si vous préférez iTunes, par là si vous préférez Deezer ou encore ici si vous préférez Spotify. Abonnez-vous également à la newsletter !
1 hr 8 min
ClubDeal par Loïc AUDET
ClubDeal par Loïc AUDET
Loïc Audet
#21 : minute conne – « Vendez-moi ce stylo ! » L’art de négocier un bien immobilier
Ce qu’il faut retenir : Les bonnes opportunités se créaient et ne tombent pas du ciel. Pour espérer faire une bonne affaire, il faut connaître le marché sur votre zone de prospection, mais aussi et surtout les micros marchés. Avant de parler de négociation posez-vous cette question : Est-il nécessaire de négocier ? Un bien au prix du marché voir en dessous du prix du marché ne vous attendra pas. Vous n'achetez pas un prix, vous acheter au prix. Le processus d'achat et de négociation commence dès la sélection du bien et la première prise de contact. _*1/ La psychologie du vendeur:*_ Pour schématiser, il existe 5 types de vendeurs: -le rêveur : il pense que son bien est au-dessus de tous les autres. Il fixe le prix de son bien en fonction de son futur achat sans tenir compte du marché local. Il dit ne pas être pressé, mais il finira par se rendre compte que le temps file. -le marié ou le divorcé : il veut aller vite, mais souhaite rentrer dans ses frais. -l’héritier : il veut aller vite et tourner la page. Il est lucide sur la qualité du bien à vendre. ATTENTION, quand ils sont plusieurs, il faut se méfier. -le terrien : il a remboursé son crédit, à moins de pression financière. Il est pragmatique. -les cas particuliers Peu importe le profil, pour engager une bonne négociation, le premier à parler doit être le vendeur. Vous devrez alors l'aiguiller sur des questions précises: *-Pourquoi le propriétaire vend ?* *-Depuis combien de temps le bien est en vente ?* *-Des travaux sont-ils à prévoir dans le bien et/ou la copropriété ? * *-Avez-vous reçu des offres et à quel prix ?* *-Pourquoi elles n'ont pas été retenues ? * -*Bonus, si agent immobilier : A quel prix les propriétaires sont-ils prêts à vendre ?* _*2/Durant la visite: poker face*_ Tout en restant très sympathique, ne montrez pas trop votre enthousiasme, car les coups de cœur ont souvent un prix. Passez en revue tous les points que vous souhaitez vérifier et dressez-vous une liste des points négatifs pécuniairement quantifiable. Votre offre doit être argumentée et justifiée ce qui vous permettra d'éviter les allers retours de négociation (les contres propositions). _*3/ Ne perdez pas une affaire pour une poignée d'euros*_ Fixer vous des limites à l'avance. Gardez-vous un booster d'environ 1% du prix du bien que vous êtes sur le point de négocier pour ne pas perdre bêtement une opportunité.
7 min
Génération Do It Yourself
Génération Do It Yourself
Matthieu Stefani
#160 Marc Menasé - Founders Future - Puiser dans les relations humaines et construire ses fondamentaux
Marc Menasé : Teads, Oktober, Lydia, Molotov, The Family, Attractive World, Zadig & Voltaire, Epicery j’en passe et maintenant founders futures. Wahou ! Marc revient avec beaucoup d’humilité sur son parcours d’entrepreneur et d’investisseur. Il nous livre ce qui pour lui constitue un bon business, quelque chose d’hybride entre l’entrepreneuriat, l’humain et la finance. La musique du générique vous plaît ? C’est à Morgan Prudhomme que je la dois ! Contactez-le sur : https://studio-module.com.  TIMELINE :  9’ : sa propre école, l’entreprenariat et l’acquisition de trafic 32’ : Nextedia 1h28 : La convergence entre le contenu et le commerce 1h47 : Founders Future 2h23 : L’importance de l’exécution et de la data SHOW NOTES  On a parlé de :  Podcast Le Panier de Laurent Kretz Nextedia Warren Buffet Le Startup Studio de CosaVostra Ouiflash, maintenant devenu Ocus Elsa Hermal & Edouard Morhange d’Epicery Pauline Grisoni — La leçon Différents incubateurs, accélérateurs et startups ou venture studio dont : Y Combinator, Efounders, Techfounders, Kima,  Silvr.co Hervé, Christophe et Nicolas Charle Olivier Mathiot Geoffroy Roux de Bézieux Henri Le Menestrel Vincent Klingbeil Le groupe ROX Gildas Launay Founders Future et ses associées, Valentine Baudouin et Sarah Corne L’Ikigai, littéralement, « raison d’être », en japonais. Pour approfondir le sujet on vous propose ce Ted Talk, how to Ikigai ou encore cet article du Monde  Epycure Villa Maria, le projet bureau de CosaVostra Pour une machine à café au top vous pouvez contacter Franck Ponceau de  Comptoirs San Bao : san-bao@hotmail.fr  Ilie Năstase Michael Benabou Laurent Dassault Sébastien Verdeaux TechCrunch, site d'information américain spécialisé dans l'actualité des startups Internet L’épisode Nike vs Adidas - Les déserteurs de Guerre de Business Bertrand Quesada Une partie de l’équipe chez Teads : Bertrand, Pierre et Jéremy Un livre à lire :  Hard things : entreprendre dans l’incertitude – Ben Horowitz ou la version d’origine The hard thing about hard things : building a business when there are no easy answers What You Do Is Who You Are – Ben Horowitz L'art de la victoire - Autobiographie du fondateur de NIKE – Philip Knight On a cité plusieurs anciens épisodes :  * #24 Alice Zagury – The Family – se faire virer, rebondir & devenir patronne de la startup des startups * #31 Ludovic Huraux – d’Attractive World à SHAPR – l’aventurier de la rencontre * #62 Olivier GOY - October et 123 IM - Comment faire fortune en prêtant de l’argent * #66 Cyril Chiche - Lydia : le futur Paypal est Français, et il s’appelle Lydia. * #93 Loïc Soubeyrand – Teads et Lunchr – vendre sa boîte 300 millions et en monter une autre un mois plus tard avec 2,5 millions de financement et seulement un Powerpoint ? * #103 Pierre Chappaz - Kelkoo & Teads - Tenir tête aux GAFA, les plus grandes entreprises de la tech * #132 Pierre Kosciusko-Morizet – PriceMinister… – Arrêter de vouloir être le premier * #150 Thierry Gillier - Zadig & Voltaire – Créer une marque incontournable * #157 Philippe de La Chevasnerie - Papernest - Avoir un business model sain et créer 200 emplois en 6 mois * #159 Arthur Waller - Pennylane - Réconcilier la data, la technologie et l’humain Un coucou à nos deux Elie, nos fils respectifs et à Louise, ma fille.
2 hr 51 min
La Martingale
La Martingale
Big Bang Media by CosaVostra
#41 - Châteaux de légende et “rising stars” : comment investir dans le vin en 2021 ? - Thomas Hebrard
Un an après mon échange avec Angélique de Lencquesaing, et à l’approche des fêtes de fin d’année, j’ai voulu revenir sur l’investissement dans le vin pour faire le point, et je n'ai pas été déçu. Un investissement qui me plaît beaucoup car, comme l’art, les montres, ou encore les voitures, on investit sur du capital beauté, créé par les mains de l’homme.  Mais quels sont les domaines dans lesquels il faut investir ? Comment stocker du vin qu’on veut revendre ? Et surtout, comment ne pas craquer et finir par tout vider lors d’un apéro entre amis ? Pas facile de gérer le vin comme un investisseur lorsqu’on en est un simple consommateur. “Tout le monde aime le vin, tout le monde s’intéresse au vin, mais très peu de personnes investissent dans le vin, parce que c’est un secteur qui est rempli de frictions.” Notre invité du jour : Thomas Hebrard est le fondateur et CEO de U’Wine, une plateforme d’investissement qui se dédie au vin, à la croisée de la fintech, du gestionnaire d’actif agréé par l’AMF, du négociant en vin, d’une plateforme de distribution et d’une solution de stockage pour les personnes n’étant pas équipé. En somme : une winetech, qui gère aujourd’hui un parc de 300 000 bouteilles, pour une valorisation de 20 millions d’euros.   “Pour bien investir, il faut consommer a minima ce dans quoi on investit. Investir dans un vin qu’on n’aime pas, ça ne marche pas.” Avec Matthieu Stefani, cofondateur de CosaVostra, ils analysent et expliquent toutes les spécificités du marché du vin, les différences de terminologie et de classification entre Bordeaux et Bourgognes. Thomas nous livre ses conseils pour bien investir dans le vin : # Investir dans du vin, c’est s’intéresser à l’emplacement et aux cépages d’une maison, mais aussi à son histoire.  # Un bon modèle d’investissement revient à acheter plus que sa consommation (!), en boire un peu et en revendre pour financer ses futures acquisitions.  # Si on veut des conditions de stockage idéales, il vaut mieux parfois faire le choix de stocker ses bouteilles dans une cave à distance que chez soi. Et résister à la tentation de les ouvrir ! # On n’y pense pas mais en s’y prenant bien, on peut même bénéficier d’une défiscalisation en achetant du vin.  Il nous partage également ses astuces pour conserver son vin, et lui faire prendre en valeur : par exemple, pourquoi le liège est le matériau idéal, et pourquoi il faut absolument proscrire les classiques caisses en carton. L’occasion de citer également d’anciens épisodes de la Martingale et notamment celui  : Comment investir dans le vin et faire de l’argent avec du liquide ? Bonne écoute ! C’est par ici si vous préférez iTunes, ici si vous préférez Deezer ou encore ici si vous préférez Spotify. Merci à eToro d’avoir rendu possible cette quatrième saison de la Martingale. N’hésitez pas à vous inscrire sur leur plateforme si vous souhaitez investir dans le pétrole, les cryptomonnaies ou les GAFA en quelques clics.  Contactez les sur eToro.com. L'abus d'alcool est dangereux pour la santé, à consommer avec modération.
1 hr 7 min
Tribu Indé I Freelances & Créateurs
Tribu Indé I Freelances & Créateurs
Alexis Minchella
55. Dire adieu à son plan de carrière tout tracé - avec Noémie Kempf
*Recevez un guide avec les meilleurs conseils des invités* du podcast pour se lancer en freelance Shine est maintenant partenaire du podcast (et c'est très cool) : découvrez leurs offres sur shine.fr --- *J'ai rencontré mon moi au féminin : Noémie Kempf ! * Et c’était presque troublant ! * *Comme moi, elle avait un plan de carrière en tête pendant ses études* (spoiler : on était loin du freelancing). * Nos expériences salariales (grands groupes comme startups) ont été des déclencheurs de ce que nous faisons aujourd’hui. * *Elle développe également un projet en parallèle de son activité *: The Storyline, un podcast (et bien plus) sur le storytelling et le content marketing. * Et puis, *elle utilise beaucoup d’anglicismes, comme moi*… Promis on y travaille ! Au programme : * Le plan de carrière “tout tracé” de Noémie [4:30 - 6:40] * Sa première transition, de L’Oréal au monde des startups chez Numa… [6:40 - 11:00] * *Devenir freelance par accident*, c’est possible ? [12:05 : 15:30] * Comment le freelancing l’a-t-elle obligé à prendre confiance en elle ? [21:30 - 26:35] * *La “stratégie du pied dans la porte” pour faire évoluer son offre* [29:40 - 33:40] * Comment construire sa propre méthodologie de travail ? [37:35 - 39:48] * Comment créer de nouveaux contenus en recyclant ceux qui existent déjà ? [46:15 - 51:35] * *Marque personnelle ou nom de marque : comment choisir ? *[51:35 - 55:30] * Comment gérer la charge mentale en freelance ? [55:30 - 1:01:45] * Bien s’entourer pour mieux faire grandir ses projets [1:01:45 - 1:04:40] * *Comment Noémie mesure-t-elle son succès ?* [1:09:30 - 1:11:20] Toutes les références du podcast à retrouver ici : https://tribuinde.com/podcast-noemie-kempf/
1 hr 18 min
Le Gratin par Pauline Laigneau
Le Gratin par Pauline Laigneau
Pauline Laigneau
#123 - Renaud Lavillenie - Record du monde du saut à la perche - "L'art de se dépasser"
Cette semaine, je reçois sur Le Gratin une des grandes personnalités du monde du sport : Renaud Lavillenie.  Vous pouvez retrouver Renaud sur son compte Instagram qui vaut le détour et sur son compte Facebook.  Vous connaissez sûrement Renaud de nom donc je ne vais pas m'étaler sur sa bio parce que s'il y a bien un athlète qui est devenu une icône dans son sport, le saut à la perche, c'est bien lui.  Avoir un invité comme Renaud, qui a tout fait et tout réussi dans son sport, jusqu'à arracher un record du monde vieux de 21 ans quand même, on se pose forcément la question : qu'est-ce qui le pousse à toujours continuer de se dépasser ? Pour quelles raisons se bat t-il ? Qu'est-ce qui le fait sauter aussi haut ?  Dans cet épisode, Renaud m'a dévoilé l'envers du décors d'une vie de grand champion. Les entraînements, les échecs, les rebonds, les discours intérieurs et ce fameux mental de gagnant, qui est au fond la vraie différence entre un bon athlète et un grand champion. Une vraie leçon qui m'a fait beaucoup réfléchir pour ma part et qui j'en suis sûre s'appliquera à la vie de nombreux d'entre vous.  Notes et références * Son compte Instagram * Son compte Facebook * Film : La légende de Bagger Vance, Robert Redford 1. La News du Gratin La News du Gratin est une mini newsletter pour vous nourrir en plus du podcast. C’est une newsletter très courte, à lire en 5mn top chrono de ce qui m’a marqué dans les dernières semaines : livres à lire, réflexions, applis à télécharger, citations, films ou documentaires à voir etc. Pour la recevoir, il n’y a qu’à s’abonner à la newsletter sur le blog du Gratin ! 2. Des conseils concrets sur ma chaîne YouTube Envie de lancer votre propre podcast ? De bénéficier de conseils sur quel matériel utiliser ? Ma nouvelle chaîne YouTube est faite pour vous ! 3. Contactez-moi !  Si le podcast vous plaît, le meilleur moyen de me le dire, ou de me faire vos feed-backs (et ce qui m’aide le plus à le faire connaître) c’est simplement de laisser un avis 5 étoiles ou un commentaire sur l’application iTunes. Ca m’aide vraiment, alors n’hésitez pas  Pour me poser des questions ou suivre mes tribulations c’est par ici : * Sur Instagram @paulinelaigneau * Sur LinkedIn @pauline laigneau * Sur Facebook * Sur Twitter @plaigneau
1 hr 1 min
Entreprendre dans la mode
Entreprendre dans la mode
Adrien Garcia
#173 —Louise Aubery— Créatrice de contenu (@mybetterself) et fondatrice de Je Ne Sais Quoi (lingerie sustainable et inclusive) — Une vie d’étudiante exaltée par des projets entrepreneuriaux
Cette semaine, nous partons à la rencontre de Louise Aubery alias My Better Self, elle est créatrice de contenu média. À seulement 23 ans, elle alterne entre les bancs de Sciences Po et ses projets entrepreneuriaux. Tout commence par son compte Instagram sur lequel elle s’exprime sur le Body Positivism, la mode et le lifestyle. Avec une envie grandissante d’apprendre et d’échanger, elle crée en plus de ses réseaux sociaux le podcast In Power. Une voix percutante pour sa génération qu’elle utilise pour véhiculer et partager des valeurs positives sur l’acceptation de soi. La diversification de son contenu lui permet de toucher une large communauté qui la suit aujourd’hui dans sa création de marque de lingerie responsable et inclusive. Dans cet épisode, Louise nous partage son énergie débordante qui lui permet de jongler entre sa vie d’étudiante et d'entrepreneure. Découvrez les coulisses de sa marque, son organisation et sa vision des réseaux sociaux. « La grande chance que j’ai eue, c’est d’avoir créé tout ça quand j’étais étudiante. Je n’avais pas besoin d’argent, c’est venu après mais je n’avais pas cette contrainte. Pour moi si tu fais ce que tu aimes et que tu apportes de la valeur, ça marche. » Ce que vous allez apprendre dans cet épisode:  * Le parcours de Louise * Les débuts de ses réseaux sociaux et son audience * Son avis sur Sciences Po * Sa vision de l’épanouissement personnel * Son business model * La marque Je Ne Sais Quoi * Sa stratégie de communication * Se lancer dans la lingerie éthique et inclusive * La co-création par le feedback * Le positionnement  * Le branding * La gestion du projet * Sa vision pour le futur * Ce qu’elle ferait différemment * Son organisation  * L’alimentation, la confiance en soi : facteurs d’épanouissement personnel « J’avais envie de partager avec des gens qui avaient les mêmes centres d’intérêts que moi, c’est un peu la beauté des réseaux. » « J’ai perdu trop de temps et d’énergie à essayer de changer mon apparence physique, alors que j’ai réalisé que ce n’est pas du tout ça qui me rendrait heureuse ou qui me donnerait confiance en moi. J’ai commencé à m’accomplir à travers mes projets. » « Rien n’est immuable. Tu peux tout changer. Si tu fais un truc et que ça ne te plaît pas, tu peux totalement bifurquer. Ce n’est pas grave tu n’as pas perdu du temps, tu as vécu. Et de chaque période de vie tu retires des enseignements. » N’oubliez pas de vous inscrire à la newsletter de Entreprendre Dans La Mode, les industries créatives et l’art de vivre sur www.entreprendredanslamode.com   Aussi, si vous souhaitez me contacter ou me suggérer de nouveaux invités, vous pouvez le faire sur Instagram sous le pseudonyme @entreprendredanslamode   Enfin, le plus important : laissez-moi un avis sur Apple Podcast ou iTunes, 5 étoiles de préférence ; cela m’aide à faire connaître le podcast à plus de monde et me motive à faire de meilleures interviews !    Merci de soutenir ce podcast et à bientôt pour un nouvel épisode ! Références: Son compte Instagram : https://www.instagram.com/mybetterself/    Son podcast In Power :https://open.spotify.com/show/3opdiAI6ViHZm1odnEdl9q                                        https://www.instagram.com/inpowerpodcast/    Sa marque Je Ne Sais Quoi : https://www.instagram.com/jenesaisquoioff/    Girlz in Biz sur Instagram : https://www.instagram.com/girlzinbiz/  Seven Mind : https://www.7mind.de/fr/about
1 hr 27 min
Révèle-toi
Révèle-toi
Rocket ton Business
36. FAQ entrepreneuriat (1/2) sans langue de bois
Il y a quelques semaines, je vous ai proposé sur Instagram de me poser toutes les questions de votre choix relatives à l’entrepreneuriat, le business en ligne, le freelancing ou encore mon parcours. Voici aujourd’hui la première partie de cette FAQ entrepreneuriat. Au programme : - Peux-tu nous parler de ton parcours scolaire et professionnel ? Comment es-tu passée de freelance à webentrepreneur ? - Quelles sont les étapes à suivre pour créer un business en ligne ? - Comment as-tu trouvé tes premiers clients ? - Exercer 2 métiers en même temps (coach et intermittent du spectacle), est-ce possible ? - Combien d’heures travailles-tu par semaine ? - Comment être à l’aise en story sur Instagram ? - En semaine, trouves-tu le temps de sortir prendre l’air régulièrement ? - Au bout de combien de temps peut-on vivre de son activité ? - Est-ce compliqué de créer une école en ligne comme la tienne ? As-tu des conseils pour créer son membership ? - Combien dépenses-tu pour ton entreprise ? - Quels outils utilises-tu ? - Qu’as-tu processé ? + Je suis curieuse de connaître tes process pour la création de podcast et contenu - Y-a-t-il un meilleur moment dans l’année pour créer son entreprise ? - Qu’est-ce qu’une journée type pour toi ? - Comment as-tu créé ton blog ? Logiciel ? Template ? Etc - Niveau organisation paperasse, tu conseilles quelle organisation ? - Quelles sont les démarches pour trouver LE nom de l’entreprise ? - Comment récolter des leads qualifiés ? - Comment choisir correctement son statut juridique ? - Quel matériel utilises-tu pour tes vidéos et ton podcast ? - Est-ce que tu délègues des tâches ? Bonne écoute et à la semaine prochaine ! Ressources mentionnées : - Liste d’attente pour la Micropreneure Academy - Épisode 31 : Comment tester une idée ?
36 min
More episodes
Search
Clear search
Close search
Google apps
Main menu