Sismique
Sismique
Aug 26, 2020
Une bataille idéologique ? - Laurent Alexandre
Play episode · 1 hr 33 min

Un point de vue qui se veut « progressiste » et « de combat » sur les enjeux d'un monde en mutation profonde : écologie, énergie, Intelligence Artificielle, éducation, géopolitique… 


Laurent Alexandre est une personnalité qui s’exprime sur de nombreux sujets directement en lien avec ceux traités dans Sismique.

Il a écrit un best-seller sur l’intelligence artificielle, a été invité à partager ces idées à plusieurs reprises devant le Sénat à ce sujet, et dernièrement ses propos tranchés sur l'évolution de la société et en particulier sur l’écologie lui ont valu d’être encore davantage médiatisé. 

J’étais donc très curieux de comprendre un peu mieux comment raisonne celui qui se définit lui-même comme anti-collapsologue et anti-Greta (Thunberg), au-delà des petites phrases, et sur quelle lecture du monde se fondent ses affirmations souvent provocatrices.


Comme toujours, mon objectif n’est pas de débattre avec l’invité, mais plutôt de créer un dialogue, et surtout d’exposer une manière de voir le monde qui potentiellement peut nourrir nos propres réflexions, que l’on soit à priori d’accord ou non. 

Certains des propos tenus méritent une clarification claire et je vous invite donc à consulter les notes de l’épisode sur le site sismique.fr pour vous aider notamment avec certains chiffres évoqués. 


Par ailleurs, cette conversation avec Laurent Alexandre, et le besoin d’être en mesure de discuter avec davantage de précision certains points, m’ont poussé à écrire un article qui résume la problématique climatique et le défi énergétique. Je vous invite à le lire en complément de cet épisode et à le diffuser pour que le sujet soit mieux compris. 

Il est disponible ici au choix :


ITW enregistrée le 13 juillet 2020.


NB: épisode disponible en vidéo sur la chaine YOUTUBE du podcast

Retrouvez les notes détaillées sur le site officiel : https://sismique.fr


***

Sismique est un podcast indépendant créé et animé par Julien Devaureix.

Pour aider le podcast à grandir, abonnez-vous sur le site, parlez-en autour de vous et prenez le temps de laisser un commentaire et une note sur votre appli préférée.

Vous pouvez aussi me soutenir via un don sur Tipeee > https://fr.tipeee.com/sismiquepodcast


Voir Acast.com/privacy pour les informations sur la vie privée et l'opt-out.

 

See acast.com/privacy for privacy and opt-out information.

Présages
Présages
Alexia Soyeux
Le dernier combat de Tran To Nga pour les victimes de l’agent orange
Tran To Nga est une militante franco-vietnamienne. Ancienne reporter et résistante pendant la guerre du Vietnam, elle fut intoxiquée par l’agent orange, un défoliant puissant déversé sur le Vietnam par l’armée américaine entre 1961 et 1971. Environ 80 millions de litres de cet herbicide furent épandus, contaminant des centaines de milliers d’hectares et détruisant 20 % des forêts du Sud Vietnam. Le dérivé produit pendant la fabrication, la dioxine, est un perturbateur endocrinien hautement toxique, qui a empoisonné des millions de personnes par exposition directe, affectant l’organisme par de graves malformations, cancers et maladies, et se transmettant de génération en génération. A 78 ans, Tran To Nga livre son dernier combat : assistée par le cabinet de l’avocat William Bourdon, elle attaque en procès 26 multinationales agro-chimiques américaines ayant fabriqué l’agent orange, au nom des millions de victimes. Ce sujet de l’agent orange est mal connu du public et souvent ignoré. Il constitue pourtant l’un des premiers écocides, et une des plus grande guerre chimique de l’histoire. A la fin de l’épisode, vous retrouverez aussi Léa Dang, du collectif Vietnam Dioxine, qui milite pour la reconnaissance du drame de l’agent orange dans le monde. Bonne écoute ! PS : ne manquez pas le documentaire Agent orange, la dernière bataille, sur Arte jusqu’au 27 novembre 2020 : une enquête bouleversante sur ce désastre humain et écologique, auprès de Tran To Nga en France et de l’activiste Carol Van Strum aux Etats Unis. https://www.arte.tv/fr/videos/082802-000-A/agent-orange-la-derniere-bataille/ --- - entretien enregistré le 18/09/2020 - plus d'infos sur presages.fr/blog/2020/tran-to-nga - newsletter : http://eepurl.com/dmrDGv Ecouter sur Soundcloud : https://soundcloud.com/presages-podcast Sur Imago : https://www.imagotv.fr/podcasts/presages Sur Apple Podcast : https://podcasts.apple.com/fr/podcast/pr%C3%A9sages/id1356978282 Sur Youtube : https://youtube.com/c/Présages Facebook : https://www.facebook.com/presages.podcast/ Twitter : https://twitter.com/presagespodcast
48 min
Splash
Splash
Nouvelles Écoutes
Une économie du care peut-elle émerger ?
L’attention à autrui et le soin n’ont pas pour habitude d’occuper le centre de la scène politique et économique. Pourtant, la crise sanitaire que nous venons de traverser a permis de révéler l’importance capitale d’un secteur pour notre société : le care.  Infirmières, femmes de ménage, femmes au foyer, aides à domiciles… La plupart du temps, ce sont des femmes qui prennent en charge ces tâches difficiles. Pourtant, elles sont bien peu rémunérées par rapport à l’utilité qu’elles ont pour le collectif. Si la société repose sur ce secteur, une économie du care peut-elle émerger ? Valoriser économiquement l’attention à autrui, est-ce compatible avec la rationalité de notre système économique ? Hôpitaux publics, écologie, féminisme... Au delà des choix économiques, c’est la question de la valeur du care pour notre société qui est posée, que des choix politiques devront décider.  Pour ce dernier épisode de la saison, Laureen Melka a carte blanche. Elle s’entoure cette semaine de l’économiste Emmanuel Petit (L'Économie du Care, PUF, 2013), de Mireille Chiroleu Assouline, professeure associé à l’école d’économie de Paris et spécialiste de l’économie de l’environnement ainsi que d’Anne-Laure Delatte, économiste au CEPII.  _____________________________ Cet épisode est rendu possible par Tediber, la marque française en ligne de literie et produits pour le sommeil.  En ce moment, tentez de remporter un incroyable matelas en jouant sur Tediber.com/Splash _____________________________ Sources documentaires :  Carol Gilligan, In a different voice : Psychological Theory and Women's Development, Harvard University Press, 1982. Sylvie Perdriolle, Carol Gilligan et l’éthique du care, Livre coordonné par Vanessa Nurock, Editions PUF, 2010 Par Sylvie Perdriolle Emmanuel Petit, L’économie du care. Presses Universitaires de France, « Care studies », 2013. François-Xavier Schweyer, « L’hôpital, une transformation sous contrainte. Hôpital et hospitaliers », Revue française des affaires sociales, 2006.  Jean-Paul Domin, « Réformer l’hôpital comme une entreprise. Les errements de trente ans de politique hospitalière (1983-2013) », Revue de la régulation, 2015. Panorama de la santé 2017 « Les indicateurs de l’OCDE » : www.oecd.org/fr/sante/panorama-de-la-sante-19991320.htm Julien Bouissou, « Une récession brutale devrait frapper la France en 2020», Le Monde, 10 juin 2020. Thierry Fabre, « Des économistes évaluent le choc du coronavirus jusqu’à 10% du PIB », Challenge, 18 mars 2020.  Jean Jouzel, Michel Badré, Conseil économique, social et environnemental « Accord de Paris et neutralité carbone en 2050 : comment respecter les engagements de la France ? », mars 2020 : www.lecese.fr/travaux-publies/accord-de-paris-et-neutralite-carbone-en-2050-comment-respecter-les-engagements-de-la-franceCommuniqué de presse ONU, « Il faut réduire les émissions mondiales de 7,6 % par an au cours de la prochaine décennie pour atteindre l’objectif de 1,5°C fixé à Paris », 26 novembre 2019. Antonio Guterres, neuvième Secrétaire général de l’ONU, “Une crise humaine qui fait appel à notre solidarité”de l’ONU, 20 mars 2020.  Alexandra Leistner, « Féminisme : des allemandes présentent la facture de leur travail domestique pendant le confinement », Euronews 14 mai 2020.  Delphine Roy, « Le travail domestique : 60 milliards d’heures en 2010 », division Redistribution et politiques sociales, Insee. Tribune au Monde, « Confinement et numérique : « Taire les risques que nous faisons prendre à nos enfants n’est pas tolérable », 6 juin 2020. Communiqué de presse ONU, « Deux milliards de personnes de plus sur la Terre en 2050 », 17 juin 2019. Max Weber, Essais sur la théorie de la science, 1922.  Pierre Cahuc et Thomas Zylberberg, Le négationnisme économique. Et comment s’en débarrasser, Flammarion,  2017.  Thomas Porcher, Traité d’économie hérétique. En finir avec le discours dominant, Fayard, 2018.  Bassem Hassan, Alexandra Auffret, « Oui à la controverse scientifique, non à la polémique », The Conversation, 5 avril 2018.  Patrick Criqui, Sébastien Treyer, « Penser l’après : La reconstruction plutôt que la reprise » The Conversation 24 avril 2020. Tiphaine de Rocquigny, “Penser l’économie de demain avec Philippe Aghion”, Entendez-vous l’éco ?, France culture, 24 avril 2020.  Spla$h est une émission d’Etienne Tabbagh produite par Nouvelles Écoutes, écrit et animé par Laureen Melka. Cet épisode est réalisé et produit par Marine Raut. Mixé par Laurie Galligani. Générique : Aurore Mayer-Mahieu
30 min
Bouffons
Bouffons
Nouvelles Écoutes
#107 - En prison, cuisiner pour s'évader
La privation de liberté est une expérience difficile que la nourriture et la cuisine peuvent alléger ou alourdir. Cuisiner en prison, nécessite de la débrouillardise, de l’ingéniosité, mais de plus près, cet acte montre aussi à quel point la nourriture est un révélateur d’inégalités de traitement social et économique pour les détenu.e.s.  En première partie, Émilie discute avec Philippe A. Leclerc, ancien détenu à la prison de la Santé et auteur de Cuisiner entre quatre murs : excursion carcéro-gastronomique (Défaut, 2000) qui raconte son expérience et ses techniques pour cuisiner quand on a ni ustensiles ni ingrédients adaptés.  En deuxième partie, la criminologue belge An-Sofie Vanhouche parle de ses recherches sur les façons dont les prisonniers en Europe mangent et cuisinent. Créatifs et solidaires, les détenu.e.s tentent d’échapper par la cuisine à une punition qui va parfois au-delà de la simple incarcération.  Références entendues dans l’épisode :  Pierre Longeray, “Dany Hellz Kitchen, Taulard en cuisine”, Vice, 2019. Bouffons, épisode 62, “C’est l'hôpital qui se fout de notre pomme”, Nouvelles Écoutes, 2019.  An-Sofie Vanhouche est criminologue et travaille comme chercheuse au département de Criminologie de l'Université Libre de Bruxelles. Elle est membre du groupe de recherche FOST (Social and Cultural Food Studies) et a co-écrit avec Kristel Beyens l’article “Prison foodways. International and multidisciplinary perspectives” à propos la nourriture en prison dans plusieurs pays en 2019.  Philippe Leclerc a été détenu à la prison de la Santé il y a aujourd’hui plus de 20 ans pour braquage. Il a publié Cuisiner entre quatre murs : excursion carcéro-gastronomique en 2000 aux éditions Par Défaut et travaille à présent pour l’association Cosmagora qui intente des procès aux banques qui ne respecteraient pas le code de la consommation.  Pierre Desproges, Encore des nouilles (Chroniques culinaires),  illustrations Charlie Hebdo, Editions Les Échappés, 2014.  Recommandations nutritionnelles pour le milieu carcéral, Rapport du Groupe d’Étude des marchés de restauration collective et de nutrition, Ministère de l’Économie et des Finances, 2015.  Bouffons est un podcast de Nouvelles Écoutes que j’anime avec l’aide en coulisses de Laura Cuissard et les coups de main de Clara Matet. Montage par Ashley Tola Mixage par Thomas Decourt. Générique réalisé par Aurore Meyer Mahieu.
41 min
Vlan!
Vlan!
Gregory Pouy
#147 Comment l'astrologie et le mystique se réinstallent dans notre société avec Sylvie Schramm
Sylvie est une astrologue, en réalité c'est mon astrologue et l'année dernière déjà je m'étais dis que ca serait intéressant de faire un épisode ensemble sur le retour de l'astrologie en état de grâce. Comme il me plait de le rappeler quand je parlais il y a 10 ans de ces sujets autour de la voyance et de l'astrologie, je faisais bien attention à qui j'en parlais et puis j'ai la sensation que dans la période de remous que nous sommes en train de traverser cela nous semble beaucoup plus naturel d'aller vers le mystique. Sylvie nous rappelle néanmoins que l'astrologie est une science, tout du moins de son point de vue de practicienne et qu'elle a été considérée comme telle pendant des centaines voire des milliers d'années jusqu'à finalement sortir de l'université. Sans doute un épisode plus ésotérique que d'habitude et en même temps c'est intéressant de mixer les points de vue, d'envisager le monde d'autres manières, de s'ouvrir au sacré comme je l'ai déjà fait dans d'autres épisodes peut être de manière moins directe. Sylvie est une excellente astrologue (selon ma petite expérience) et apporte une vision compliquée à accepter et dans le même temps rassurante sur le mouvement du monde et la manière de l'envisager. Même si nous allons, selon Sylvie, au devant d'une période compliquée, elle nous invite à rester positif.ve et en confiance en prenant un peu de hauteur par rapport au retour de balancier que nous allons traverser.
35 min
Travail (en cours)
Travail (en cours)
Louie Media
Pourquoi les open-spaces vont survivre à la pandémie
Depuis plusieurs mois, si vous y retournez, la vie au bureau a un nouveau mobilier : des signes de circulation à suivre, des flacons de gel hydroalcoolique, des masques, des affiches collées sur les portes pour rappeler que cette salle est limitée à 10 personnes.  Dans ce nouvel épisode de Travail (en cours), Judith Chetrit s’interroge sur le futur des open-spaces. Déjà largement critiqués pour leurs nuisances, ils semblent même risqués en période de pandémie. Mais alors pourquoi survivent-ils malgré tout ?  Judith Chetrit a interrogé Pascal Dibie, ethnologue et auteur d’une Ethnologie du bureau. Selon lui, l’open-space est un serpent de mer dans l’histoire des aménagements des espaces de travail, c’est un questionnement qui n’arrête pas de revenir, de façon cyclique. Elle a aussi interrogé Olivier Cros, à la tête d’une équipe qui conseille les entreprises sur l’aménagement de leurs espaces de travail chez CBRE, un groupe américain de conseil en immobilier d’entreprise. Selon lui, c’est loin d’être la fin des open-spaces, qui garantissent beaucoup d’agilité aux entreprises.  Mais si les open-spaces survivent, ils s’adaptent, notamment avec l’apparition du flex office. Judith Chetrit a aussi interrogé Laurent Bandelier, délégué central adjoint de la CFDT chez Orange, qui suit de près le développement de cette nouvelle organisation des espaces de travail. Travail (en cours) est un podcast de Louie Media. Journaliste : Judith Chetrit. Présentatrice : Marie Semelin. Louise Hemmerlé est chargée de production. Cet épisode a été monté et réalisé par Cyril Marchan, et mixé par Olivier Bodin. La musique est de Jean Thévenin. Marion Girard est responsable de production, et Maureen Wilson responsable éditoriale. Mélissa Bounoua est à la direction des productions et Charlotte Pudlowski à la direction éditoriale.   See acast.com/privacy for privacy and opt-out information.
25 min
More episodes
Search
Clear search
Close search
Google apps
Main menu