Le Panier
Le Panier
Sep 11, 2020
#55 - Franprix : Comment l’enseigne est devenue le laboratoire d’innovation du groupe Casino ?
Play • 1 hr 8 min

“Lorsqu’on a lancé notre e-commerce, notre stratégie était basée à 100% sur les magasins. Il fallait être capable de livrer vite sinon notre premier concurrent était le Franprix lui-même.”


Alexandre Nottin, le nouvel invité du Panier, est le Directeur Digital de Franprix, l’enseigne de magasins alimentaires de proximité. Lorsqu’Alexandre a rejoint l’entreprise, en 2015, elle n’était pas digitalisée et ne proposait pas de e-commerce. Depuis, elle fonctionne comme un laboratoire d’innovation pour le groupe Casino. Très vite, Franprix a développé “Alimentaire Express”, une solution de marketplace pour faire ses courses à distance, et s’est associé à Stuart, pour livrer les clients à domicile. Aujourd’hui, Franprix compte plus de 900 points de vente, dont 90% en Île-de-France, et a comme objectif de proposer un service de livraison dans chacun de ses magasins. 


“En juin 2017, on a mis en place une application “couteau-suisse” qui visait à combiner ce que l’on peut retrouver en expérience magasin et notre pendant e-commerce.”


Avec Laurent Kretz, fondateur de CosaVostra, ils retracent le parcours d’Alexandre Nottin et ses objectifs lorsqu’il a rejoint le groupe Casino il  y a 5 ans. Il raconte comment l’enseigne s’est peu à peu ouverte au e-commerce et à la livraison à domicile en s’associant, d’abord à Cdiscount, puis à Stuart avant de lancer sa propre application en juin 2017. Alexandre explique ensuite comment Franprix a lancé, pendant le Covid 19, la possibilité de commander plus de 260 produits dans plus de 100 magasins et de se faire livrer à domicile via Deliveroo. Cette démarche lui a ainsi permis de multiplier par 10 son trafic, et par 4 ses commandes. Mais ce système dépendait énormément des magasins, il met donc en lumière leur organisation pour parvenir à gérer les stocks, en ne permettant de passer commande qu’une heure par jour au tout début. Enfin, il revient sur leurs objectifs à venir et sur leurs principaux enjeux.

 

Et si ça ne vous suffisait pas, Alexandre livre les partenaires avec qui ils travaillent au quotidien tels que Eskimoz, ScanUp ou encore Akeneo. 

 

Ils ont également parlé d’anciens épisodes du Panier :

#37 – Merci Handy : Produits cleans, licornes, arcs-en-ciels et 3 millions de produits vendus en 2019

#39 – Respire : Bonnes pratiques et croissance organique pour séduire 50 000 clients en 1 an

#48 – Spliiit : Évangéliser le partage d’abonnements auprès de 100 000 utilisateurs en 9 mois

 

Et de If This Then Dev :

#6 – Des rails vers le Cloud : histoire d’une migration réussie – Marie-Caroline Bénézet

 

Pour découvrir tout ça, c’est par ici si vous préférez iTunes, par là si vous préférez Deezer ou encore ici si vous préférez Spotify.


Abonnez-vous également à la newsletter !



Marketing Mania - Conversations d'entrepreneurs
Marketing Mania - Conversations d'entrepreneurs
Marketing Mania
Le premier podcasteur professionnel de France - avec Patrick Beja
Patrick Beja est le premier podcasteur professionnel français. Pionnier du format, il a lancé son premier podcast en 2006. Il vit de ses podcasts depuis 2014, grâce au financement participatif. À lui seul, il anime trois podcasts en français et deux podcasts en anglais. Il participe également au plus gros podcast tech anglophone, le Daily Tech News Show. Ce que vous allez apprendre : - Monétisation : l’erreur qui plombe les revenus des créateurs francophones - Communauté : comment construire une audience fidèle prête à vous financer sur le long-terme - Stratégie et positionnement : les avantages concurrentiels du podcast sur les autres médias - Comment gagner de l’argent avec votre podcast malgré un écosystème fondamentalement pensé pour le gratuit - Financement participatif versus publicité : quel modèle économique est le plus rentable ? - Création de contenu : pourquoi Youtube demande une meilleure gestion du stress que le podcast - Mindset : comment prendre les bonnes décisions pour construire une carrière épanouissante et vivre sans regret La page de l’épisode (et les ressources) :  _https://marketingmania.fr/patrick-beja/_  *** Construisez une audience qui achète : _https://marketingmania.fr/audience_ Devenez un entrepreneur productif : _https://marketingmania.fr/productif/_ Le Guide du Copywriting E-commerce : _https://marketingmania.fr/ecom_ Ma newsletter du lundi : _https://marketingmania.fr/mix_ Commandez mon livre : _https://marketingmania.fr/empire_ Écoutez-le gratuitement avec l'essai Audible : _https://marketingmania.fr/go/empire-audiobook_ *** Retrouvez Patrick sur sa chaîne Youtube et dans ses multiples podcasts : Le site de Patrick pour retrouver tous ses podcasts : _https://patrickbeja.com/_ Sa chaîne Youtube : _https://www.youtube.com/channel/UCAlL_VansG4ONC1OD9l_Nmw_ *** Livre mentionné : Factfulness de Hans Rosling : _anglais_ / _français_
1 hr 24 min
La Galère
La Galère
Start The Fup
Isabelle Rabier - Jolimoi : Transformer la Beauté en alliant Tech et Social Selling.
Isabelle est la cofondatrice de Jolimoi mais également de la marque de cosmétique Dermance. Créée en 2017, Jolimoi repense la relation marques - consommateurs et la distribution de produits de beauté en développant un réseau de Stylistes Beauté indépendantes qui communiquent, conseillent et vendent les marques présentes dans son portefeuille en physique et en digital à travers des pop-up beauté et du social selling (Facebook, Instagram, YouTube). Jolimoi compte aujourd’hui +1200 stylistes en France et en Belgique et une vingtaine de salariés. Son ambition : devenir la plateforme leader sur la verticale de la beauté en social selling avec une vision de digitalisation et professionnalisation de ce métier. Au programme :  * Lancer Dermance, une marque de cosmétique hyper ambitieuse à 25 ans, financée avec des prêts étudiants * Devenir experte en vente directe en ayant 3 jobs de vendeuse en même temps * Faire un tour de France pour recruter et former ses conseillères beauté * Face au manque de traction, faire plus que pivoter : apprendre de son histoire pour créer une nouvelle société, tout en embarquant ses investisseurs dans la nouvelle aventure au modèle beaucoup plus innovant et digital... Jolimoi * Surmonter des galères de production et d'association qui auraient pu couler les 2 boîtes, grâce à des valeurs fortes et une résilience à toute épreuve * Utiliser la crise du COVID pour digitaliser encore plus rapidement l'expérience de vente Bonne écoute ! Pour soutenir le podcast : * S’abonner à La Galère pour ne pas rater la sortie du prochain épisode ! * Mettre 5 étoiles sur Apple Podcast pour aider d’autres personnes à découvrir le podcast
1 hr 48 min
Entreprendre dans la mode
Entreprendre dans la mode
Adrien Garcia
#185 — Mathieu Buard — Professeur, Critique et Commissaire — De l’utilité de la critique pour repenser le système de la mode
Posez moi toutes vos question ici >>> https://reuni.typeform.com/to/HgFRvjD2 <<<< j'y répondrai dans de le 3ème épisode de la série "Les Carnets de bords de RÉUNI". Dans ce nouvel épisode, on se met sur pause pour réfléchir au système de la mode avec Mathieu Buard.  Mathieu enseigne à l’École Duperré, il est aussi commissaire d’exposition et critique pour des revues comme Profane et Modes Pratiques. Une tête pensante où fusent les idées et qui pose un regard analytique pointu sur les industries créatives, notamment sur celle de la mode. Penser la mode comme un territoire de recherche s’avère être essentiel à la compréhension de cet écosystème, c’est justement sous ce prisme que se décèlent les transformations sociétales.  Mathieu partage son point de vue sur la direction artistique, les processus créatifs conciliés aux stratégies de médiatisation et de vente. L’occasion parfaite pour aborder des sujets d’actualité qui font frémir l’industrie : de l’intérêt grandissant pour le patrimoine des maisons de mode à la définition de l’art de vivre. Sans oublier sa grande curiosité et un désir de transmettre indéniables qui le mènent à échanger au quotidien avec les jeunes acteurs du monde de demain. Que l’on soit créateur ou entrepreneur, trouver son positionnement dans cette industrie demande du temps. Cet échange passionnant vous apportera bien volontiers matière à penser. « Parfois, ce rythme effréné et cyclique recouvre et invisibilise ce que l’on fabrique en termes de processus créatif. C’est intéressant de se dire que l’on peut aussi redevenir le sujet et non pas l’objet de ce rythme. »  Ce que vous allez apprendre dans cet épisode:  * Le parcours de Mathieu * Comment construire une thèse  * Qu’est-ce que la critique de mode  * Comment se servir de la critique  * Les enjeux du système de la mode * Les limites du modèle de désirabilité   * Comment devenir directeur artistique d’une maison * Les acteurs dominants et l’intérêt patrimonial des maisons * Trouver sa place dans cet écosystème * La seconde main * Les points communs entre le système de la mode et celui de l’art contemporain * Enseigner en école supérieure * Se positionner sur des sujets sociétaux * Ses collections d’objets * Sa définition du lifestyle * Son avis sur les magazines de mode * Où trouver de jeunes talents  * Ses conseils pour Réuni    « Entreprendre dans la mode, c’est peut-être trouver la bonne place pour soi et ne pas en souffrir. »  « Je pense que l’on peut aborder le monde avec plus de tendresse. Ce qui m’intéresse est de connecter les choses. Plutôt que de voir des problèmes, on peut aussi essayer de voir comment on améliore et on affine les systèmes. » « Être professeur est un moyen de voir quelqu’un se déployer. Si on arrive à faire que le travail et la passion soient communs, c’est très galvanisant. » N’oubliez pas de vous inscrire à la newsletter de Entreprendre Dans La Mode, les industries créatives et l’art de vivre sur www.entreprendredanslamode.com   Aussi, si vous souhaitez me contacter ou me suggérer de nouveaux invités, vous pouvez le faire sur Instagram sous le pseudonyme @entreprendredanslamode   Enfin, le plus important : laissez-moi un avis sur Apple Podcast ou iTunes, 5 étoiles de préférence ; cela m’aide à faire connaître le podcast à plus de monde et me motive à faire de meilleures interviews !    Merci de soutenir ce podcast et à bientôt pour un nouvel épisode ! Références:  En savoir plus sur Mathieu Buard : Son Instagram : https://www.instagram.com/mathieu_buard/  Son blog : https://mathieubuard-blog.tumblr.com  Romain Kremer : http://www.romainkremer.com  Revue Modes Pratiques : https://www.modespratiques.fr  Revue Profane : https://www.revueprofane.com Temple Magazine : https://templemagazine.co  Magazine Magazine : https://magazinemagazine.fr  Ré-édition Magazine : https://www.reeditionmagazine.com Interview Magazine : https://www.interviewmagazine.com  Double : http://lemagazinedouble.com
1 hr 52 min
Conquête
Conquête
Germinal
#23. Rémy Companyo - Ilek - Concurrencer EDF et avoir 100K clients en 5 ans, on fait comment ?! 🤯
Rémy est le co-fondateur est le CMO de Ilek, le fournisseur d'énergie verte et locale. Leur concurrent principal ? EDF (petite boîte qui détient 75% du marché de l'électricité en France … 😅) Faut avouer qu'ils s'en sortent pas mal puisqu'en seulement 5 ans ils ont réussi à convertir 100K clients ! Mais alors comment on s'y prend pour réaliser ça ? Sur quels leviers on joue ? Comment on travaille sa différenciation ? Et puis comment on structure une équipe marketing quand on a une boîte qui grossit aussi vite ? On parle de tout ça et bien plus dans ce nouvel épisode qui donne la patate pour commencer le mois de Mars ! 0'30" - Présentation de Rémy et Ilek 0'50" - Qui sont les concurrents ? 2'50" - Comment est venu l'idée de se lancer sur ce marché ? 5'00" - Quelles ont été les premières actions marketing ? 6'40" - Qu'est-ce qui différencie Ilek des autres ? 9'00" - Qui sont les clients ? 9'30" - Est-ce qu'il y a des règlementations pour le marketing de l'énergie ? 11'00" - Son rôle de CMO et organisation de la team 12'45" - Quelles actions de "branding" sont mises en place ? 15'00" - Leur test de campagne TV (Mesure du ROI, étude de marché…) 21'00" - Équipe growth et actions mises en place sur le sujet 28'00" - Travailler son "referral" grâce au branding 30'00" - Contenus vidéos d'Ilek 32'00" - Comment le marketing de la boîte a évolué depuis la création ? 38'00" - Quels sont les objectifs de l'équipe aujourd'hui ? 40'00" - Quelles compétences sont externalisées dans sa team ? 43'00" - Quelles sont les premières compétences à recruter dans une team market ? 49'00" - La stack technique de l'équipe Marketing 51'00 - Les gros challenges à venir 52'42" - C'est quoi du bon Marketing ? 53'00" - Si tout était à refaire, tu ferais quoi différemment ?
58 min
Le Rendez-vous Marketing
Le Rendez-vous Marketing
Danilo Duchesnes
#18 - iOS 14 et Facebook Ads : Tout ce qu’il faut savoir et implémenter MAINTENANT pour vous adapter avec Antoine Dalmas, analyste Facebook Ads @J7 Media
Aujourd’hui, je reçois Antoine Dalmas, analyste et expert Facebook Ads chez J7 Media.  Pour rappel, J7 Media est une agence de pub Facebook qui gère plus de 2 millions de dollars en publicité Facebook chaque mois et fait partie du club très fermé des agences Facebook Marketing Partner Premium. J’ai eu l’occasion de discuter avec son fondateur, Antoine Gagné, dans le 3e épisode du podcast.  Et cette fois-ci, je vais aborder avec Antoine Dalmas un sujet tout aussi important et qui concerne la mise à jour d’iOS 14. Antoine, c’est quelqu’un qui fait de la publicité Facebook pour le compte de J7 depuis 4 ans et, ce que j’aime beaucoup chez lui, c’est qu’il a une bonne vision d’ensemble de la publicité Facebook, mais également de ce qui se passe chez Facebook.  C’est pourquoi j’ai eu envie de parler avec lui de la mise à jour d’iOS 14 communiquée par Apple et qui va vraiment bouleverser vos campagnes de pub Facebook. Dans cet épisode, on se contente pas juste d’expliquer la mise à jour d’iOS 14, mais vraiment de vous expliquer concrètement les conséquences pour vous en tant qu’annonceur et comment vous y préparer maintenant. On est d’abord revenu sur la mise jour d’iOS 14 et ses conséquences pour les annonceurs ainsi que les développeurs d’applications mobiles. Juste après, nous avons parlé du contexte actuel autour de la mise à jour : est-ce qu’elle est déployé ? Sinon, quand sera-t-elle déployée ? Dans la suite de cette discussion, on est allé beaucoup plus loin sur les solutions que Facebook a déjà mis en place pour vous adapter à cette mise à jour et les perspectives futures pour les annonceurs.  Je vous donne quelques-uns des points abordés :  * La vérification de votre domaine et l’outil de mesure agrégée des évènements * Les outils pour mieux analyser les données de conversions de vos campagnes. * Les changements des paramètres d’attribution. Est-il vrai que les paramètres d'attribution pourraient encore changer (les vues pourraient disparaître) ? * Les choses qui risquent encore de changer sur Facebook dans les prochains moins * Et enfin, comment réussir dans un monde post-iOS 14 ? Faut-il revoir votre approche publicitaire ou simplement accepter de recevoir moins de données ? Ce podcast n’est pas plus le long que j’ai enregistré jusqu’ici, mais il n’en reste pas moins ultra important pour continuer à faire de la publicité Facebook dans un monde post-iOS 14.  Je vous laisse maintenant écouter ma discussion avec Antoine Dalmas sur la plateforme de votre choix. *Retrouvez Antoine sur : * * Linkedin * Le site de l'agence J7 Media *Ressources citées dans l'épisode :* * Les conseils de Facebook pour bien se préparer à iOS 14 * Le groupe "Facebook Ads pour Francophones" Ce n'est pas fini, j'ai aussi besoin de vous pour *Faire connaître le podcast* Si le podcast vous plaît et vous aide dans vos réflexions marketing, le meilleur moyen de me le dire, ou de me partager un feedback constructif, c’est simplement de laisser un avis (5 étoiles de préférence) sur Apple Podcasts. Vous pouvez également partager ce podcast autour de vous. Je suis sûr que vous connaissez quelqu'un qui aimerait beaucoup écouter des conversations inspirantes sur l'entrepreneuriat et le marketing ;-) C'est grâce à vos feedbacks et vos partages que nous allons pouvoir faire connaître ce podcast et toucher de nouvelles personnes, alors n'hésitez pas !
47 min
Le Super Daily
Le Super Daily
Supernatifs, thibault tourvieille de labrouhe, camille poignant
Youpi c'est lundi : Clubhouse, nouvelle appli Dispo, Snapchat, Facebook Bars, #ThisIsOurShot et Deep Fake.
Episode 541 : Comme tous les lundis, on fait le tour de l'actualité social media. Ce matin, on parle de Clubhouse qui voit son nombre d'utilisateurs exploser, de la nouvelle application américaine Dispo, de la bonne santé de Snapchat, du développement de Facebook Bars, du hashtag américain #ThisIsOurShoot et de DeepFake.Club House bat des records de téléchargement On arrête pas d’en parler depuis deux semaines mais le réseau social 100 % audio continue de progresser. Le réseau social américain n’avait été téléchargé que 3,5 millions de fois au 1er février contre deux semaines plus tard au 16 février 8,1 million de fois. La progression au niveau mondial est énorme, puisque Clubhouse n’a été téléchargé que 2,6 millions de fois aux États-Unis. Ça peut paraître peu, mais comme ce nouveau réseau fonctionne qu’avec des invitations, sa viralité est limité. Reste à savoir comment les boss de Clubhouse veulent continuer de développer leur réseau. En restant sur un système d’invitations, et donc en mettant encore du temps à progresser, il donne justement du temps à leurs concurrents qui développent des services similaires. (Facebook, Twitter...) Il existe déjà d’autres applications qui ont vu leurs audiences décuplées aux États-Unis, en Chine, en Égypte, en Arabie Saoudite et en Turquie : Dizhua, Tiya et Yalla. Je trouve que c’est un sujet hyper intéressant, car ce sont des vrais choix de développement d'entreprise. Faut-il essayer absolument de grossir le plus vite possible pour prendre des parts de marché quitte à s’éloigner un peu de son ADN ? Ou faut-il coller absolument à son Why, en laissant du coup plus de place à des concurrents ? SourceDispo, la nouvelle application qui imite les appareils photos jetables L’appareil photo jetable fait son grand retour et serait peut-être même l’avenir des réseaux sociaux. Un nouvelle applications sociale suscite un gros buzz en ce moment. Et ce n’est pas ClubHouse. Non c’est autre chose. Ca s’appelle Dispo. Une nouvelle application de partage de photos qui imite l'expérience de l'utilisation d'un appareil photo jetable. Dans l'application, les utilisateurs cadrent des photos à travers un petit viseur rectangulaire. Il n'y a pas d'outils d'édition ou de légendes. La particularité c’est que les images «se développent» - c'est-à-dire qu'elles apparaissent sur votre téléphone à 9 heures le lendemain. Plusieurs personnes peuvent prendre des photos sur le même rouleau, comme cela peut arriver avec un véritable appareil photo jetable lors d'une fête. Et c’est ce côté collectif qui fait un carton. Dispo est une application créée par David Dobrik il ya tout juste une semaine et le carton est énorme et certains annoncent même qu’il sera le prochain Instagram. Alors que l’application monte gentiment dans les Charts de l’Apple Store, les investisseurs se pressent déjà au portillon. Lors d'un cycle de financement de démarrage en octobre, dirigé par la société Seven Seven Six, co-fondateur de Reddit, Alexis Ohanian, Dispo a levé 4 millions de dollars. Cette semaine, la société a levé 20 millions de dollars Source Snapchat : que des bonnes nouvelles Snapchat à organiser un événement dédié à ses investisseurs. Et suite aux différentes annonces que l’application a pu faire ce jour-là, ses actions en bourse ont explosé.En même temps Snapchat a fait de belles annonces. Si on prend les pays qui génèrent la moitié des dépenses publicitaires numérique dans le monde, et bien Snapchat atteint 70 % des 13-24 ans de ces pays là. Autant se dire que c’est énorme et que l’application a une vraie carte à jouer dans les prochaines années. D’ailleurs l’application a rebaptisé la génération Z, la Snapchat génération. Cette génération représente 40 % des consommateurs globaux et 80 % des personnes la composants ont déjà plus de 18 ans. Autres stats impressionnantes : les utilisateurs de Snapchat ouvre l’application 30 fois par jour en moyenne. C’est énorme. Avec ces bonnes nouvelles Snapchat anticipe une croissance annuelle de 50 % de son chiffre d’affaires sur les prochaines années. Des économistes extérieur la situeraient plus autour de 35 %. Quoi qu’il arrive l’avenir à l'air radieux. Déjà sur le dernier trimestre 2020 Snapchat avait annoncé une hausse de 62 % de ses revenus sur la même période l’année précédente. Côté marque des choses intéressantes : si aujourd’hui le principal espace publicitaire qui rapporte des revenus à la plate-forme est dans son format vertical sur la partie Discover, de nouveaux placements vont pouvoir être fait. Il y a notamment une grosse carte à jouer sur la Snapmap. Les commerces vont pouvoir être répertorié sur cette carte de Snapchat et bientôt pouvoir insérer leur propre publicité. De plus Snapchat a toujours une petite longueur d’avance sur la réalité augmentée, il travaille d’arrache-pied pour l’incorporer à ses publicités. Ainsi la plate-forme pourrait révolutionner la publicité en ligne en permettant par exemple d’essayer virtuellement des produits. SourceFacebook lance l’application BARS pour inciter les rappeurs à poser leur flow Le groupe R&D interne de Facebook, La NPE Team, à lancé en find e semaine dernière sa nouvelle application expérimentale, appelée BARS . L'application permet aux rappeurs de créer et de partager leurs raps en utilisant des rythmes créés par des professionnels. Dans l'application, les utilisateurs choisiront parmi les centaines de rythmes créés par des professionnels, puis rédigeront leurs propres paroles et enregistreront une vidéo. BARS peut également suggérer automatiquement des rimes lorsque vous écrivez des paroles, et propose différents filtres audio et visuels pour accompagner les vidéos. Il y a aussi un «mode Challenge» disponible, où vous pouvez poser un freestyle avec des de mots suggérés automatiquement. Les vidéos elles-mêmes peuvent durer jusqu'à 60 secondes et peuvent ensuite être enregistrées sur votre pellicule ou partagées sur d'autres plateformes de médias sociaux. Evidemment tout ça est au format vertical et ressemble forcément beaucoup à… TikTok ! Actuellement, la version bêta de BARS est en ligne sur l'App Store iOS aux États-Unis et ouvre sa liste d'attente. Facebook dit qu'il ouvrira l'accès aux invitations BARS par lots, à partir des États-Unis. L’application BARS est une preuve de plus de la volonté du Groupe Facebook d’innover en réponse aux avancées toujours plus grande de TikTok. TikTok est déjà devenu une rampe de lancement pour les musiciens émergents , y compris les rappeurs. Facebook a déjà raté un wagon et n’aimerait pas rater le train. SourceUn hashtag de médecins américains Il y a énormément de désinformations autour des vaccins et notamment aux États-Unis. Les médecins américains tentent donc de raconter leurs expériences. Les États-Unis ont déjà vacciné près de 40 millions de personnes. Pour le moment aucun problème particulier n’a été signalé. Cela n’empêche pas de retrouver, sur les réseaux sociaux notamment, des discours complotistes autour des vaccins, avec des faux témoignages de personnes racontant des choses horribles qui leurs seraient arrivés après s’être fait vacciner. Les infirmiers et médecins américains ont donc décidé de s’organiser pour essayer de raconter leurs expériences avec le vaccin face au COVID-19. Pour organiser et concentrer leur discours, ils se sont regroupés derrière hashtag (#ThisIsOurShot)(https://www.instagram.com/explore/tags/thisisourshot/) Et leurs messages pourraient d’ailleurs être entendus, puisqu’une étude menée par des chercheurs d’université du Michigan montre que les Américains sont plus prêts à entendre les messages des médecins urgentis…
18 min
Argent conté
Argent conté
Argent conté
ÉPISODE #9 - L'argent fait-il le bonheur ? avec Mickaël Mangot, économiste
Aujourd’hui dans Argent Conté : il était une fois l’histoire de cette fameuse devise “l’argent ne fait pas le bonheur”. Mais d'où vient cette expression ? Si Crésus s’y est trompé longtemps avant nous (5ème siècle avant Jésus Christ tout de même) c’est dans les liaisons dangereuses qu’on trouve la première mention littéraire de cette phrase quand Pierre Choderlos de Laclos, l’auteur, fait écrire à la Marquise de Merteuil “j’avoue bien que l’argent ne fait pas le bonheur, mais il faut avouer aussi qu’il le facilite beaucoup”. L’expression sera reprise plus tard et plus ironiquement par George Feydeau qui dira “l’argent ne fait pas le bonheur. C’est même à se demander pourquoi les riches y tiennent tant. Finalement c’est la notion de bonheur qui revient en permanence, cette injonction sociale quasi permanente à être heureux. Bonheur, le mot est employé à toutes les sauces et l’idée fait rêver tout le monde. Mais que sait-on vraiment du bonheur ? Sur quoi se fonde-t-il ? Pour en parler nous recevons aujourd’hui Mickaël Mangot, économiste, essayiste et conférencier. Docteur en économie, ses domaines d’intervention privilégiés sont l'économie et la finance comportementale, l’économie du bonheur et la finance responsable. Il est l'auteur de nombreux ouvrages sur ces sujets et dirige désormais l'Institut de l'Economie du Bonheur. L’économie du bonheur est une branche émergente de l'économie. Une véritable discipline académique qui s’évertue à observer et analyser les déterminants économiques du bien-être subjectif des individus tel qu’il est déclaré dans les enquêtes. Elle se distingue de l'économie du bien-être en ce qu'elle ne fonde pas ses analyses sur des considérations objectives et générales (la santé, l'éducation, l'environnement, etc) mais sur ce que l'on appelle communément le bonheur ; plus précisément sur des témoignages d'ordre subjectif, recueillis lors d'enquêtes associant psychologie et sociologie, au cours desquelles chacun indique comment s'établissent par exemple ses liens *avec sa famille, ses relations au travail, et son rapport à l'argent à l’argent bien sur*… *Argent Conté* existe car 8 ans après la création d'Anaxago, la #fintech que je dirige avec mes associés Joachim Dupont et François Carbone, nous avons accompagné des milliers d'investisseurs privés dans la gestion de leur patrimoine, leurs placements et leur rapport à l'argent. Ce podcast c'est l'occasion de partager publiquement tout ce que nous savons de la gestion de patrimoine, de l'épargne, mais aussi des idées malines à avoir quand on est investisseur aujourd'hui ! Vous pouvez nous retrouver sur www.anaxago.com si vous vous posez la moindre question sur vos placements ou que vous êtes à la recherche d'une nouvelle façon d'investir : en direct, dans l'économie réelle et à la recherche de performance en toute transparence.
47 min
La Martingale
La Martingale
Big Bang Media by CosaVostra
#53 - Plutôt Momentum Player ou Value Investor ? Comment investir en période de bulle ? - Marc Fiorentino
“Il y a deux façons d’investir en bourse : les Value Investors qui analysent la valeur intrinsèque d’une entreprise et les Momentum Player qui se focalisent sur la traction d’une entreprise.” En 2018, je l’avais reçu sur mon autre podcast Génération Do It Yourself et j’avais adoré notre échange. Ce premier épisode m’a persuadé qu’il était la personne idéale pour évoquer la situation actuelle et la bulle financière dans laquelle nous nous trouvons aujourd’hui en 2021. Et je ne me suis pas trompé ! Notre invité du jour : Avec ses 40 ans d’expériences en la matière, Marc Fiorentino est LE spécialiste des marchés financiers en France. Il est l’auteur de plusieurs livres (dont Votre argent : gérez mieux, gagnez plus ou Sauvez votre retraite)  mais aussi de newsletters quotidiennes à retrouver sur meilleurplacement.com - et notamment la bien connue Le Morning Zapping, l’édition boursière du soir ou encore l’édition du week-end. “Il est très facile d’identifier une bulle, identifier le timing de l’explosion de la bulle est impossible.” Avec Matthieu Stefani, cofondateur de CosaVostra, ils mettent en lumière les deux approches pour investir en bourse : l’approche value et l’approche momentum. Marc explique pourquoi il n’est jamais bon de favoriser qu’une seule de ses deux approches. Ensemble, ils reviennent aussi sur la période actuelle et la pandémie qui nous a fait entrer dans une bulle. Pour ne pas subir le krach de plein fouet — quand krach il y aura, et Marc Fiorentino est formel sur la question — il y a plusieurs éléments à bien respecter : # Quand les premiers signes de krach arriveront, il vaut mieux sortir du marché pour éviter de tout perdre. # Pour être prudent, ne choisir que des entreprises dont les business fonctionneront quoi qu’il arrive comme LVMH qu’il cite par exemple. # Il faut toujours privilégier une société dont les fondamentaux sont respectés (rentabilité, management, croissance etc.). # De même, il vaut mieux éviter d’investir dans une boîte qui ne vit que de ses levées de fonds.  Est bien entendu mentionné son passage dans Génération Do It Yourself, épisode que je vous invite à (ré)écouter : #57 Marc Fiorentino - la dure transition de Golden Boy à entrepreneur Mais aussi le livre et le podcast de Tobias Carlisle :  # Son podcast : The Acquirers Podcast. # Son livre : The Acquirer's Multiple: How the Billionaire Contrarians of Deep Value Beat the Market  Bonne écoute ! C’est par ici si vous préférez iTunes, ici si vous préférez Deezer ou encore ici si vous préférez Spotify. Merci à Nalo d’avoir rendu possible cette cinquième saison de La Martingale. N’hésitez pas à prendre quelques minutes pour faire une simulation personnalisée sans engagement et connaître les bons supports d’investissement pour votre projet de vie.  Rendez-vous sur lamartingale.io/nalo !
49 min
Génération Do It Yourself
Génération Do It Yourself
Matthieu Stefani
#177 - Gaspard Koenig - Philosophe - On ne naît pas libre, on le devient
C’est un épisode un peu spécial, avec ce philosophe que je vous propose aujourd’hui. C’est riche et dense. On parle de beaucoup de concepts que Gaspard a pu découvrir dans ses différents voyages et aventures : revenu universel, prisons ouvertes, légalisation du cannabis, droit de propriété, données personnelles, place de l’individu dans le couple.  Mais alors pourquoi ? Pourquoi partir traverser l'Europe de Bordeaux à Rome en suivant l'itinéraire de Montaigne ? Pourquoi s’enfermer dans une prison ? Pourquoi devrait-on légaliser le cannabis ? Pourquoi devrait-on instaurer un droit de propriété sur nos données personnelles ? Gaspard Koenig est un libéral. Il défend l’individu et notamment sa capacité à s’assumer. Assumer ses choix, assumer ses propres risques. Car, comme l’a dit Spinoza, si “on ne naît pas libre, on le devient”. Comment donner aux gens les moyens de s’accomplir sans orienter leurs comportements ? Comment s’organiser pour qu’un individu soit aussi libre que possible ?  C’est cela que recherche Gaspard avec ses aventures, comprendre comment l’individu peut-il être maître de lui-même en société et c’est passionnant.  TIMELINE : * 5’17 : Une machine à écrire * 18’10 : Santé publique vs politique publique * 41’50 : L’individu, maître de lui-même en société * 1h00’32 : Le revenu universel * 1h24’14 : Un droit de propriété sur la donnée personnelle * 1h43 : Bordeaux - Rome à cheval * 2h09 : Aventures, voyages et vie de famille * 2h15’18 : Les prisons ouvertes * 2h36’04 : Le think-tank SHOW NOTES  * La fable des abeilles, fable de Bernard Mandeville * La chronique de Gaspard “La crise de l'autorité n'est pas celle que l'on croit”, parue dans les Echos le 6 janvier 2021 * Friedrich Hayek * John Stuart Mill * Philippe Van Parijs * John Rawls * Bernard Mandeville * Derrière nos écrans de fumées * The economist * Un prophète réalisé par Jacques Audiard * La forêt d’argent, téléfilm français réalisé par Emmanuel Bourdieu * Nassim Taleb  Des livres à lire : * Octave avait vingt ans de Gaspard Koenig * Les discrètes vertus de la corruption de Gaspard Koenig * Pourquoi des philosophes, pour l'italie sur proust, la cabale des dévots, contrecensures descartes inutile et incertain de Jean-François Revel * Le nouveau Londres de Paul Morand * Bucarest de Paul Morand * De la liberté de John Stuart Mills * Des délits et des peines de Cesare Beccaria * L’enfer de Gaspard Koenig * Voyages d'un philosophe aux pays des libertés de Gaspard Koenig * Ten Arguments for Deleting Your Social Media Accounts Right Now de Jaron Lanier On a cité l’épisode de GDIY :  * #2 Céline Lazorthes – Leetchi * #37 Romain Dessal – TTSO – softpower : l’homme qui murmure dans la boite mail des décideurs * #62 Olivier GOY - October et 123 IM - Comment faire fortune en prêtant de l’argent.  On peut suivre Gaspard Koenig sur LinkedIn et sur son site. Et vous pouvez également prendre contact avec le think-tank. La musique du générique vous plaît ? Merci Morgan Prudhomme ! Contactez-le sur : https://studio-module.com.
3 hr
No Pay No Play
No Pay No Play
Joseph Donyo
#48 - Interview : Laura Beldjelti (LIBÉRATION)
J'accueille aujourd'hui Laura Beldjelti, responsable acquisition du journal Libération. Le célèbre quotidien a récemment franchi la barre symbolique des 50.000 abonnés digitaux et a développé une belle offre de newsletters depuis quelques années. Dans cet épisode, Laura nous parle en détail de sa stratégie d'acquisition : * Les ciblages qui fonctionnent le mieux entre les audiences par centre d'intérêt et les lookalikes * Les wordings qui marchent le mieux dans ses pubs * Pourquoi le recrutement d'abonnés aux newsletters de Libé est au coeur de sa stratégie d'acquisition * Le budget qu'elle dépense en Facebook Ads chaque mois * Combien elle paye pour un inscrit newsletter vs. un abonné payant au journal * Pourquoi c'est parfois compliqué de créer des visuels pour des pubs FB quand le produit qu'on promeut est un journal avec une identité de marque très forte (comme c'est le cas de Libération) * Et plein d'autres choses ! Bonne écoute ! ---------- Vous aimez No Pay No Play ? Aidez-moi en allant mettre des ⭐️ et un avis sympa sur iTunes ou Apple Podcasts. Merci d'avance 🙏 ---------- Liens et ressources : * Episode 4 : Comment recruter 7000 abonnés payants grâce aux Facebook Ads (avec Edmond Espanel de BRIEF.ME) * The New York Times Sees Record Newsletter Subscriptions and Open Rates * Laura sur LinkedIn ---------- Abonnez-vous à ma newsletter pour recevoir toutes les actualités Facebook & Instagram Business dans votre boîte mail (2x / mois) : https://neomedia.io/newsletter ---------- Vous avez une question sur la publicité Facebook ? Posez-la moi et j'y répondrai dans un prochain épisode : Sur mon site : www.neomedia.io/contact Sur Twitter : @jdonyo Sur Facebook : @neomedia.io ---------- Musique : "Gringo Star" de Chilly Gonzales   See acast.com/privacy for privacy and opt-out information.
57 min
More episodes
Search
Clear search
Close search
Google apps
Main menu