#36 George Miller & Mad Max - Nico Prat
1 hr 4 min

Mad Max (5/5) : Qui se cache derrière la franchise Mad Max ? On revient sur le parcours hors du commun de George Miller, le réalisateur de la franchise et sur celui de l'acteur Mel Gibson. 

Pour analyser l’univers du génial George Miller nous nous sommes alliés avec l’éditeur Playlist Society : https://www.playlistsociety.fr/ Cette excellente maison d’édition spécialisé des essais sur le cinéma et la pop culture a proposé à ses auteurs de participer à notre podcast. 

On cloture l'aventure avec Nico Prat, journaliste pop culture et futur auteur de chez Playlist Society. 

CAPTURE MAG
CAPTURE MAG
CAPTURE MAG
STEROIDS - LE PODCAST : LE FUGITIF
Cette semaine, STEROIDS – LE PODCAST est recherché, mort ou vif ! Bon d’accord, on dramatise un peu, mais c’est pour vous mettre dans l’ambiance, étant donné que nous avons décidé de revenir sur l’adaptation cinématographique de la série LE FUGITIF, énorme succès-surprise de l’année 1993 et nouveau rôle iconique pour Harrison Ford, même si celui-ci se fait voler la vedette par Tommy Lee Jones, notamment lors des nominations aux Oscars de l’année suivante. Réalisé par Andrew Davis (à qui l’on doit notamment NICO et PIÈGE EN HAUTE MER avec Steven Seagal, OPÉRATION CRÉPUSCULE avec Gene Hackman et DOMMAGE COLLATÉRAL avec Arnold Schwarzenegger), LE FUGITIF déploie un scénario implacable, qui joue sur un suspense à deux vitesses. D’un côté, le fugitif Richard Kimble est accusé à tort du meurtre de sa femme et décide de mener l’enquête pour retrouver le véritable coupable. De l’autre, le Marshall Samuel Gerard se lance à ses trousses avec son équipe de choc, bien décidé à le remettre derrière les barreaux. Ces deux mécaniques se complètent ici avec un certain bonheur et le film de Davis passe d’une chasse à l’homme à une enquête criminelle avec une certaine fluidité qui fait le bonheur des spectateurs de l’époque. Julien Charpentier et Stéphane Moïssakis reviennent sur ce film d’action modeste, efficace et profondément humain, dont l’allure naturaliste va influencer le genre dans les années qui vont suivre. Pour nous soutenir, une seule adresse : https://fr.tipeee.com/capture-mag/   See acast.com/privacy for privacy and opt-out information.
35 min
We Love MDR
We Love MDR
We Love Cinema
Dupontel a dit : "Adieu les cons" !
Un petit côté Amélie Poulain agaçant. « Adieu les cons », c’est le dernier film du grand Albert Dupontel. Si ce n’est pas le meilleur de sa filmographie malgré une superbe Virginie Efira, c’est surtout l’occasion de revenir sur les grands classiques du réalisateur et acteur phare des comédies françaises.  Animé par Daniel Andreyev avec Perrine Quennesson et Hugo Alexandre. LE FILM PRÉFÉRÉ DE DUPONTEL POUR PERRINE : « 9 mois ferme » (Albert Dupontel, 2013), le plus abouti, toute la colère naturelle et renfermée à fleur de peau d’Albert Dupontel avec un vrai travail du rythme de la comédie et d’une inventivité folle. Violent et hilarant. LE FILM PRÉFÉRÉ DE DUPONTEL POUR HUGO : « Le Créateur » (Albert Dupontel, 1999), un mec qui veut faire du théâtre et qui écrit une pièce géniale complètement ivre mais il n’y arrive pas. La quintessence de Dupontel LE FILM PRÉFÉRÉ DE DUPONTEL POUR DANIEL : « Bernie » (Albert Dupontel, 1996), le plus fou. LA RECO DE HUGO : Voir les sketchs de Dupontel, les one-man show pour la plupart disponibles sur Youtube. LA RECO DE PERRINE : « Dogman » (Matteo Garrone, 2018), on va prendre un personnage qui fait aussi partie des petits et va finir par devenir violent à cause d’une pression terrible. LA RECO DE DANIEL : « Le convoyeur » (Nicolas Boukhrief, 2004), un super film dramatique. L’intégrale complète de « Les idées noires » de Frankin, qui a probablement beaucoup influencé Dupontel. CRÉDITS We Love MDR est un podcast de We Love Cinema proposé par Goom (Go on media). Directeur des contenus : Omar Erraïs. Cet épisode a été enregistré à distance le 6 novembre 2020. Réalisation : Geoffrey Puig. Chargé d’édition : Dimitri Mayeur. Chargée de production : Albane Fily. Générique : Corentin Kerdraon. Production déléguée : Binge Audio. Direction de production : Joël Ronez. Voir Acast.com/privacy pour les informations sur la vie privée et l'opt-out.
27 min
Spotlight
Spotlight
AlloCiné
Les salles de cinéma sont-elles menacées de disparition ?
Après avoir baissé le rideau pendant 100 jours au printemps, les cinémas ont été mis à l’arrêt une seconde fois, en France. S'ils devraient bientôt rouvrir leurs portes (à compter du 15 décembre, si les conditions sanitaires sont réunies), c'est la premièr fois de toute l'histoire du cinéma que ses salles seront restées fermées si longtemps (plus d'un tiers de l'année, impactant inévitablement le nombre de sorties de films, et les chiffres du box office de l'année) Ce nouveau numéro de notre podcast Spotlight va s'intéresser à cette année particulière, qu’aucun scénario n’avait anticipé. Une année qui a vu l’industrie du cinéma, et plus largement le secteur de la culture, chamboulé, qui a a vu également le déploiement, ou plutôt le renforcement, du streaming avec notamment l’arrivée de Disney+ au printemps. Notre podcast accueille deux invités : * Sophie Dulac, présidente de la structure Maison Dulac Cinéma. Productrice, distributrice et exploitante de salles de cinéma à Paris (Le Majestic Passy, Le Majestic Bastille, Le Reflet Médicis, L’Escurial et L’Arlequin). Présidente du Champs Elysées Film Festival. * Patrick Fabre, bonjour, directeur artistique du Festival de Saint Jean-de-Luz, réalisateur de documentaire (César Première, pour Canal+), journaliste. Le sommaire détaillé de l'émission: * L'avenir de la salle de cinéma La salle est-elle réellement menacée de fermeture ?  Focus : que se passe-t-il aux Etats Unis ? (par Olivier Pallaruelo, journaliste AlloCiné) * Le déploiement des plateformes Disney / Warner... Vers une évolution des modèles de diffusion ? Quelle cohabitation peut-on imaginer entre elles et le cinéma ? Faut-il revoir la chronologie des médias ? * Comment se profile 2021 Comment se projeter pour les prochains mois ? Va t-on vers un grand embouteillage de sorties ? Faut-il être optimiste pour la tenue des festivals en 2021?  L'émission est préparée et présentée par Brigitte Baronnet (@BBaronnet), avec Olivier Pallaruelo. Montage : Brigitte Baronnet. Mixage et habillage : Philippe Pouzelgue.   See acast.com/privacy for privacy and opt-out information.
56 min
More episodes
Search
Clear search
Close search
Google apps
Main menu