L'envers du Décor - Enfants du Mékong
Interview Guillaume d'Aboville - Enfants du Mékong face au Covid19
May 14, 2020 · 18 min
Play episode

Guillaume d'Aboville, directeur général de l'association, nous décrit les actions d'Enfants du Mékong sur le terrain pour faire face au Covid19 et soutenir les familles dans le besoin.

LEVIER n°1 : le parrainage est le LEVIER qui permet une aide durable aux familles que nous aidons.

- Grâce à notre réseau local étendu, Enfants du Mékong assure la distribution du parrainage à 95% et alloue de manière différente l’argent du parrainage en fonction des besoins du terrain. 

- Au-delà de l’aide matérielle, le parrainage permet de dire à une famille isolée et confinée en Asie : " il y a quelqu’un au bout du monde qui s’intéresse à vous et qui vous soutient "

- La correspondance à votre filleul(e) est évidemment plus compliquée. Cette crise pandémique nous fait travailler sur des leviers plus performants pour correspondre à terme avec votre filleul(e). A suivre !

MERCI de votre grande fidélité dans votre parrainage, plus qu’utile en ce moment !

  

LEVIER n°2 : un plan d’aide rapide pour répondre aux enfants & familles qui ont des besoins de 1ère nécessité en Asie.

L’urgence est de répondre aux besoins de nutrition et de 1ère nécessité : 

- Dans 5 pays (Birmanie, Cambodge, Vietnam, Thaïlande, Philippines) : du riz, de l’huile, des nouilles instantanées, des produits d’hygiène. 

- Enfants du Mékong va distribuer à 10 000 familles de quoi tenir entre 3 et 8 semaines selon les besoins. La distribution a déjà commencé… Une famille qui reçoit 150 kg de riz est assurée de vivre pour quelques semaines. Presque 400 tonnes vont ainsi être achetées et acheminées par EdM, du jamais vu. Avec une hausse forte du prix des matières premières dans certains pays. (cf le cours du riz actuellement)

- Ce besoin représente 317 000€ de budget… et les besoins continuent de remonter aux bambous… 

o Voilà pour vous donner un indicateur de prix moyen dans nos pays d’Asie : 0,57€ / kg riz ; 1,18€ / litre d'huile ; 0,67 € / 10 œufs

o Avec 50 euros, nous pouvons acheter 85 kg de riz et nourrir une famille de 4 personnes pendant 1 mois.

- Nos principes d’aide et de discernement restent les mêmes, nous vous en livrons 3 : 

  • 1 pour 10 : Tout besoin vient en général de l'enfant parrainé par Enfants du Mékong. Si une famille de filleul touchée, on propose d’aider autour. Possibilité d’aide autre si un leader local fiable se dégage
  • pas de doublon : vérifier qu’une aide locale n’existe pas
  • vers du durable : Identifier comment faire évoluer cette aide vers du parrainage. ("donner du poisson dans l'urgence, en vue d'apprendre à pêcher")

  

Le deuxième levier sera d’aider, en « post-urgence » :

Tant de parents pauvres ont perdu leur job. Pour les aider à se remettre en selle, nous avons imaginé le scénario suivant, à notre niveau :

- Nous posons l’hypothèse qu’1% des familles de nos filleuls seront touchées. (un peu plus de 200 familles). Et de donner une dotation « aide à la reprise d’activité » de 500€ à chacune d’entre elles (trésorerie pour survivre 3 mois, achat d’animaux domestiques cochons & poules, trésorerie pour relancer son job / ex achat d’essence pour les chauffeurs). 

- En plus de cette aide, nous allons répondre aux problèmes de sécheresse vécus dans le delta du Mékong au Vietnam et au Cambodge par la construction de puits (à ce stade, 11 demandes de puits).

Le besoin lié au « post-urgence » est estimé pour le moment à plus de 200 000€.

Enfin, si des familles touchées ne bénéficient pas du parrainage et qu’elles répondent aux « critères EdM », nous proposerons à un de leur enfant de devenir « filleul ». Afin que notre aide soit durable.

Si vous souhaitez soutenir ou faire connaître nos besoins de soutiens, voilà le lien pour donner ou transférer ! https://www.enfantsdumekong.com/projets/caisse-covid-19-pour-nos-filleuls-en-asie/

MERCI de votre immense implication !

Search
Clear search
Close search
Google apps
Main menu