Budget Chéri
Budget Chéri
Oct 19, 2020
#33 Comment investir dans le prochain Facebook ? - avec Corentin Orsini
1 hr 34 min

Comment investir intelligemment dans des sociétés non cotées ?

Mon invité : Corentin Orsini, investisseur à la tête de Super Capital et d'un réseau de Business Angels.

Pour fêter l'anniversaire du podcast et les 100 000 écoutes, envoyez-moi votre enregistrement à delphine@budget-cheri.com en répondant à cette question : 

"Quel est l'épisode qui vous a le plus marqué et qu'est-ce que ça a changé dans votre vie ?"

Une belle surprise à la clé 🎁

Retrouvez les notes et références de l'épisode ici : https://bit.ly/2FBSfPK

VÉCUS - Une carrière qui a du sens.
VÉCUS - Une carrière qui a du sens.
Ticket for Change
Comment avoir un impact positif avec son entreprise à chaque maillon de la chaîne ?
Chez Oé, l’équipe croit vraiment à une bio cohérente. Au-delà d’un simple vin bio, Thomas Lemasle veut également un process, un packaging aligné avec ça et ainsi construire une entreprise bienveillante, positive et toujours en mouvement pour faire bouger les lignes. Il revient sur ses plus beaux apprentissages pour avoir le meilleur impact avec son entreprise : 1 - Devenir un détective de l’impact sur toute la chaîne (04:48) 2 - Créer les conditions pour que l'équipe soit force de proposition (08:58) 3 - Optimiser l’impact auprès de ses parties prenantes (11:50) _Son conseil pour gagner du temps_ : Bien s’organiser et respecter son agenda (15:01) _Son conseil pour gagner de l’énergie_ : Passer des moments de qualité avec sa famille (15:44) _La question qu'il se pose en ce moment_ : Comment construire tous nos process avec aucun déchet ? (16:01) L’entreprise de Thomas :  Oé est la marque de vins bio engagée et certifiée B Corp, le mouvement des entreprises pour le bien commun. Depuis 2019 et pour avoir un meilleur impact, l’équipe d’Oé produit ses propres vins et a le contrôle sur toute la matière sèche : étiquettes, bouteilles, bouchon, emballages, etc. En savoir plus : oeforgood.com La réalisatrice de ce podcast : Camille, a 26 ans et après une première expérience en tant que responsable marketing chez Oé, une marque lyonnaise et engagée de vins bio, elle est aujourd’hui à la recherche d’un nouveau challenge dans le secteur de l’ESS ou dans la RSE. Vécus est un podcast collaboratif de Ticket for Change, fait par et pour les acteurs de changement. Pour suivre nos actualités : bit.ly/Newsletter_Vécus Vous voulez apprendre à faire des podcasts ? Suivez notre formation en ligne : www.formationpodcaststfc.thinkific.com/ Voir Acast.com/privacy pour les informations sur la vie privée et l'opt-out.
17 min
Basilic
Basilic
Jeane Clesse
(Re)penser la ville : Sonia Lavadinho, Julien Schmid, Nicolas Bard
Cette semaine, je vous retrouve en compagnie de trois invité•e•s : Sonia Lavadinho, géo-anthropologue spécialiste des enjeux de mobilité durable, Julien Schmid, responsable marketing et porteur du projet City Play de Bouygues Construction et Nicolas Bard, fondateur de Make Ici. Durant cette table ronde, des spécialistes de la ville échangent et discutent afin de comprendre comment la ville s'est transformée au fil de ces dernières années. De la discussion émergent des idées et des réflexions pour (re)penser la ville, pour la co-construire avec l'ensemble des acteurs concernés afin qu'elle soit la plus inclusive, la plus écologique et surtout la plus agréable à vivre. Grâce aux exemples cités par les invité•e•s, nous sommes en mesure de comprendre et de mieux appréhender les nombreux enjeux qui se révèlent lorsqu'on cherche à (re)penser la ville. *Pour en savoir plus :* Sonia Lavadinho : http://bfluid.com/ Julien Schmid pour Bouygues Construction : https://www.bouygues-construction.com/blog/fr/ Nicolas Bard : https://makeici.org/ *Soutenir Basilic :* instagram.com/basilicpodcast/ twitter.com/BasilicPodcast?lang=fr facebook.com/Basilicpodcast/ Production : Jeane Clesse Mixage : Alexandre Ottmann Musique : Benjamin Porraz Graphisme : Mahaut Clément Si cet épisode vous a plu, n’hésitez pas à laisser plein d’étoiles et un commentaire sur la plateforme Apple Podcasts et surtout à vous abonner grâce à votre application de podcasts préférée ! Cela m’aide énormément à faire découvrir Basilic à de nouveaux auditeurs. Cet épisode a réalisé grâce au soutien de CityPlay qui nous a permis de réaliser cette table ronde et enregistrer cet échange.
52 min
Être Soi : Entreprendre et Façonner sa vie
Être Soi : Entreprendre et Façonner sa vie
Kinoko
137. Pourquoi j'ai supprimé toutes mes offres pour n'en garder qu'une ?
Dans l'épisode 89, je te parlais de l'importance de savoir quand changer de direction pour son business. Ce nouvel épisode aura un peu le même goût : celui de changement. Celui où il faut parfois accepter qu'on ait besoin de faire table rase du passé pour avancer. Mais tu verras que ce n'est jamais vraiment perdu, au contraire, c'est une étape dans ton parcours d'entrepreneure. Aujourd'hui, je vais te raconter pourquoi j'ai décidé de supprimer toutes nos offres pour n'en garder qu'une seule. Pourquoi c'était si compliqué de tenir ce cap et ce que cela change de n'avoir qu'une seule offre, les avantages de n'avoir qu'une offre et ce que cela a changé dans notre business. RESSOURCES MENTIONNÉES: 🎧Épisode 134 - pourquoi tu dois être focus : https://kinoko.fr/focus.html 🎧Épisode 134 - quand changer la direction de ton business : https://kinoko.fr/changer-direction-business.html 🙌 Rejoins le Koven, l'endroit où les entrepreneures apprennent à gagner plus d'argent et ne plus vendre leur temps grâce à leur business en ligne : https://kinoko.fr/koven RETROUVE MOI SUR: ⚡Instagram: https://www.instagram.com/kinokojulie/ ⚡Youtube : https://www.youtube.com/user/boiteasucrerie/ ⚡Facebook: https://www.facebook.com/kinokojulie/ ⚡Twitter: https://twitter.com/KinokoJulie ENCORE PLUS DE CONTENUS SUR KINOKO : ➡️ Inscris toi à la Love Letter : https://kinokoo.lpages.co/jeudi-avec-julie/   See acast.com/privacy for privacy and opt-out information.
23 min
DECODEUR
DECODEUR
hortense leluc
[REDIFF'] Dorothée Meilichzon, architecte "Je crois en l'âme des lieux"
Rediffusion de l'épisode avec Dorothée Meilichzon, l'architecte qui signe les plus beaux projets d'hotels du moment... -- Pour ce troisième épisode de DECODEUR, le podcast de celles et ceux qui font la déco aujourd'hui, je reçois Dorothée Meilichzon, la célèbre architecte et designer d'intérieur qui a signé de nombreux lieux très en vogue tels que l'hôtel des Grands Boulevards, l'Hôtel Paradis, le Bachaumont, le Balagan, la compagnie des vins à Paris, Londres ou NY... (etc.) Dorothée nous parle de sa façon de travailler au bureau ou avec ses clients, de la vie de chantier qui peut être parfois difficile, de sa manière de s'approprier les nouveaux projets, de son admiration pour d'autres architectes, de son son style "maximaliste" comme elle le dira, bref si vous voulez en savoir plus sur l'envers du décor, je crois que c'est le moment de tendre l'oreille. Dorothée parle aussi vite qu'elle travaille beaucoup, elle sait ce qu'elle veut et où elle va et vous verrez, c'est très enthousiasmant d'entendre quelqu'un de si passionné et énergique... alors bonne écoute comme on dit ! Et si le podcast vous plait n'hésitez pas à vous abonner pour ne pas rater les prochains épisodes, à laisser un commentaire ou 5 étoiles, et à suivre @decodeur sur Instagram... A tout de suite ! *>> Si ce podcast vous plait* n'hésitez pas > à vous abonner pour ne pas rater les prochains épisodes > à mettre un commentaire ou 5 étoiles (sous la liste des épisodes, rubrique "Laissez un avis") > à suivre @decodeurpodcast sur Instagram et à partager l'épisode en Story par exemple > à découvrir les 55 autres épisodes déjà en ligne > à parler de DECODEUR autour de vous, tout simplement...! Merci beaucoup 👍 Hortense Leluc, journaliste déco, créatrice et réalisatrice de DECODEUR
39 min
Le Gratin par Pauline Laigneau
Le Gratin par Pauline Laigneau
Pauline Laigneau
Comment créer une stratégie commerciale digitale ?| #Leçon 63
Dans la leçon du jour, je suis avec Florie qui est à la tête d’une agence créative. Elle souffre énormément de la période actuelle puisqu’elle ne peut plus faire ses démarchages dans des salons professionnels comme elle avait l’habitude de le faire. Florie me pose alors la question suivante : « Comment opérer un repositionnement stratégique et commercial rapide sans pouvoir être présent sur des salons puisque ces derniers ne sont pas permis par les mesures gouvernementales actuelles ? Sans les salons, il est difficile pour moi d’offrir une vitrine physique à mes prospects et donc de les engager à la collaboration » En bref, comment réussir à complètement repenser sa stratégie commerciale pour arriver à démarcher des clients en digital alors qu’elle avait l’habitude de le faire en physique ? Une problématique qui, malheureusement, est d’actualité et servira j’espère à nombreux d’entre vous. Notes et références 1. La News du Gratin La News du Gratin est une mini newsletter pour vous nourrir en plus du podcast. C’est une newsletter très courte, à lire en 5mn top chrono de ce qui m’a marqué dans les dernières semaines : livres à lire, réflexions, applis à télécharger, citations, films ou documentaires à voir etc. Pour la recevoir, il n’y a qu’à s’abonner à la newsletter sur le blog du Gratin ! 2. Des conseils concrets sur ma chaîne YouTube Envie de lancer votre propre podcast ? De bénéficier de conseils sur quel matériel utiliser ? Ma nouvelle chaîne YouTube est faite pour vous ! 3. Contactez-moi !  Si le podcast vous plaît, le meilleur moyen de me le dire, ou de me faire vos feed-backs (et ce qui m’aide le plus à le faire connaître) c’est simplement de laisser un avis 5 étoiles ou un commentaire sur l’application iTunes. Ca m’aide vraiment, alors n’hésitez pas  Pour me poser des questions ou suivre mes tribulations c’est par ici : * Sur Instagram @paulinelaigneau * Sur LinkedIn @pauline laigneau * Sur Facebook * Sur Twitter @plaigneau
25 min
Les Équilibristes
Les Équilibristes
Sandra Fillaudeau
Karine Bailly de Robien - Tout choisir et créer les conditions du &
« Je considère que j’ai une responsabilité, un rôle à jouer en montrant qu’en tant que femme, j’ai une place, j’ai un rôle et que c’est légitime. Et au-delà de ça, je considère que j’ai des valeurs à faire vivre, à incarner, et que sans ambition, ces valeurs ne peuvent pas vraiment exister. C’est super de mener sa vie avec ses valeurs, mais je trouve ça très intéressant de pouvoir les faire exister, les faire vivre au sein d’une organisation. » Dans l’épisode qui paraît aujourd’hui, j’ai eu le plaisir d’échanger avec Karine Bailly de Robien, directrice associée avec Pierre-Benoît de Véron, des éditions Leduc. J’ai eu envie de l’interviewer en tombant cet été sur une interview d’elle et son associé, qui abordait en particulier leur manière de co-diriger la maison d’édition. Un modèle de leadership peu courant. Pour le moment. Le parcours de Karine, ce qu’elle défend, et ce modèle de direction illustrent précisément ce que je cherche à promouvoir avec Les Equilibristes : l’idée que c’est le & qui est intéressant, pas le ou. Et donc, qu’il faut se donner les moyens de créer les conditions du &, dans tous les domaines de la vie. « Avant d’avoir ce binôme-là [de co-direction générale], je cachais les problèmes à l’école, je cachais les problèmes de nounou et je me pliais en 10 pour pouvoir les affronter sans que ça ait aucune répercussion au travail. Et je trouve ça précieux de pouvoir dire que ça arrive, quand on est parent, de devoir quitter le navire pour une heure, une journée, parce que notre famille a besoin de nous » Avec Karine, nous avons parlé de women’s fiction, d’ambition, de la manière dont elle accorde sa confiance à son équipe en ces temps de distanciation et de télétravail, de comment maintenir le lien et la créativité, de la gestion de son temps et notamment de son rendez-vous hebdomadaire ‘work the system’ (je ne vous dis pas ce que c’est, mais c’est génial – écoutez-la en parler !), et de fugue (ce qui vous rappellera notre épisode avec Alice Cheron sur l’appel de la fugue). Cette discussion était vraiment l’incarnation du & des Équilibristes – on parle aussi bien business que soin des enfants et soin de soi. Parce que nos vies sont faites de tout cela. Bonne écoute ! Et pour avoir accès aux recommandations de lectures de Karine, c'est par ici !
54 min
French Expat Le Podcast
French Expat Le Podcast
Anne-Fleur Andrle
S2E12 - Élodie C. (Japon, Corée du Sud) : Celle qui a été conquise par la Corée du Sud
Cette semaine nous partons à la rencontre d'Elodie et de sa passion pour le pays du Soleil Levant. Elodie, est passionnée de mangas japonais, en 2010 elle decide de partir 6 mois en séjour linguistique au Japon. Elle profitera d'être proche de la Corée du Sud pour partir explorer ce pays peu connu. C'est une belle decouverte ! A la fin de son sejour linguistique Elodie rentre en France et travaille, énormement, pour pouvoir repartir un jour. Elle décide de reprendre des études dans le tourisme afin de s'ouvrir de nouvelles portes. C'est finalement en 2016 après avoir économisé pendant de nombreux mois qu'Élodie concrétise son rêve. Nous voici 4 ans plus tard et nous retrouvons Elodie, en Corée du Sud, installée et épanouie. Mais dans cet épisode Élodie nous raconte aussi les difficultés à apprendre le coréen, les différences culturelles et sociales entre ce pays et la France, mais aussi les belles rencontres qu'elle y a faites, son coup de coeur pour ce pays si peu connu et ses envies personnelles et professionnelles. Pour retrouver Elodie sur instagram, c'est par ici : https://www.instagram.com/roadofcherrytrees et sur le web juste ici : https://roadofcherrytrees.com/ Si vous avez aimé l'épisode, rendez-vous sur Apple Podcast pour lui donner 5 étoiles et un commentaire. Retrouvez tous les épisodes, découvrez l'équipe et la mission du podcast, ainsi que tous les liens pour nous retrouver sur toutes les plateformes sur le site www.frenchexpatpodcast.com/ Suivez les coulisses de French Expat Le Podcast sur les réseaux sociaux : * sur Instagram www.instagram.com/frenchexpatlepodcast/ * sur Facebook fb.me/frenchexpatlepodcast * sur LinkedIn www.linkedin.com/company/french-expat-le-podcast/ * sur Twitter https://twitter.com/felp_podcast * sur Youtube https://www.youtube.com/channel/UCGSh65H5KXsZ6hSQ-uJtAsg/ * sur Mapstr go.mapstr.com/Da4YwEBkx1
1 hr 14 min
La Martingale
La Martingale
Big Bang Media by CosaVostra
#41 - Châteaux de légende et “rising stars” : comment investir dans le vin en 2021 ? - Thomas Hebrard
Un an après mon échange avec Angélique de Lencquesaing, et à l’approche des fêtes de fin d’année, j’ai voulu revenir sur l’investissement dans le vin pour faire le point, et je n'ai pas été déçu. Un investissement qui me plaît beaucoup car, comme l’art, les montres, ou encore les voitures, on investit sur du capital beauté, créé par les mains de l’homme.  Mais quels sont les domaines dans lesquels il faut investir ? Comment stocker du vin qu’on veut revendre ? Et surtout, comment ne pas craquer et finir par tout vider lors d’un apéro entre amis ? Pas facile de gérer le vin comme un investisseur lorsqu’on en est un simple consommateur. “Tout le monde aime le vin, tout le monde s’intéresse au vin, mais très peu de personnes investissent dans le vin, parce que c’est un secteur qui est rempli de frictions.” Notre invité du jour : Thomas Hebrard est le fondateur et CEO de U’Wine, une plateforme d’investissement qui se dédie au vin, à la croisée de la fintech, du gestionnaire d’actif agréé par l’AMF, du négociant en vin, d’une plateforme de distribution et d’une solution de stockage pour les personnes n’étant pas équipé. En somme : une winetech, qui gère aujourd’hui un parc de 300 000 bouteilles, pour une valorisation de 20 millions d’euros.   “Pour bien investir, il faut consommer a minima ce dans quoi on investit. Investir dans un vin qu’on n’aime pas, ça ne marche pas.” Avec Matthieu Stefani, cofondateur de CosaVostra, ils analysent et expliquent toutes les spécificités du marché du vin, les différences de terminologie et de classification entre Bordeaux et Bourgognes. Thomas nous livre ses conseils pour bien investir dans le vin : # Investir dans du vin, c’est s’intéresser à l’emplacement et aux cépages d’une maison, mais aussi à son histoire.  # Un bon modèle d’investissement revient à acheter plus que sa consommation (!), en boire un peu et en revendre pour financer ses futures acquisitions.  # Si on veut des conditions de stockage idéales, il vaut mieux parfois faire le choix de stocker ses bouteilles dans une cave à distance que chez soi. Et résister à la tentation de les ouvrir ! # On n’y pense pas mais en s’y prenant bien, on peut même bénéficier d’une défiscalisation en achetant du vin.  Il nous partage également ses astuces pour conserver son vin, et lui faire prendre en valeur : par exemple, pourquoi le liège est le matériau idéal, et pourquoi il faut absolument proscrire les classiques caisses en carton. L’occasion de citer également d’anciens épisodes de la Martingale et notamment celui  : Comment investir dans le vin et faire de l’argent avec du liquide ? Bonne écoute ! C’est par ici si vous préférez iTunes, ici si vous préférez Deezer ou encore ici si vous préférez Spotify. Merci à eToro d’avoir rendu possible cette quatrième saison de la Martingale. N’hésitez pas à vous inscrire sur leur plateforme si vous souhaitez investir dans le pétrole, les cryptomonnaies ou les GAFA en quelques clics.  Contactez les sur eToro.com. L'abus d'alcool est dangereux pour la santé, à consommer avec modération.
1 hr 7 min
Femme Ambitieuse : réussir carrière et vie personnelle
Femme Ambitieuse : réussir carrière et vie personnelle
Jenny Chammas
(113) Être politique
Dites-moi : que pensez-vous de la politique au travail ? Probablement pas beaucoup de bien. En effet, vous êtes nombreuses à me dire : * Que vous n’aimez pas ça * Que vous ne vous sentez pas à l’aise * Que vous avez trop à faire pour ça * Que c’est trop hypocrite pour vous * Que c’est un monde d’homme En résumé, vous ne faites pas ou peu de politique. Si vous redoutez cela, c’est notamment parce que parler de « politique » en entreprise est bien souvent péjoratif. Vous vous dites aussi que vous n’avez pas les épaules pour ou au contraire vous ne voulez pas vous abaisser à ce que vous considérez comme des petitesses. Pourtant, avoir le sens politique est essentiel lorsqu’on a des postes de management, de direction ou qu’on est entrepreneure. Quel que soit votre statut, dans les trois cas, vous êtes une leader. En tant que telle, vous êtes amenée à interagir avec beaucoup de personnes, qui ont chacune leur valeur ajoutée et leur pouvoir de décision. Qu’il s’agisse de votre hiérarchie, de vos pairs, de vos clients, partenaires, concurrents, ou même de vos prestataires et vos équipes. Il est grand temps de détruire l’idée selon laquelle être politique au travail serait mauvais ou diminuerait notre valeur humaine. Dans l’épisode de cette semaine, je vous donne : * les 4 raisons pour lesquelles une leader devrait être politique au travail * les 6 compétences que vous allez devoir mobiliser pour travailler sur ce point J’ai le sentiment que cet épisode de podcast va être utile à beaucoup d’entre vous, et je m’en réjouis ! Bonne écoute ! ***** TRAVAILLER AVEC JENNY : Si vous souhaitez que nous discutions de votre problématique et du travail qu’on pourrait faire ensemble, cliquez ici. Inscrivez-vous à la newsletter de Femme Ambitieuse en cliquant sur ce lien. réalisé par Arnaud S. | musique-imaginaire.com
13 min
Tribu Indé I Freelances & Créateurs
Tribu Indé I Freelances & Créateurs
Alexis Minchella
55. Dire adieu à son plan de carrière tout tracé - avec Noémie Kempf
*Recevez un guide avec les meilleurs conseils des invités* du podcast pour se lancer en freelance Shine est maintenant partenaire du podcast (et c'est très cool) : découvrez leurs offres sur shine.fr --- *J'ai rencontré mon moi au féminin : Noémie Kempf ! * Et c’était presque troublant ! * *Comme moi, elle avait un plan de carrière en tête pendant ses études* (spoiler : on était loin du freelancing). * Nos expériences salariales (grands groupes comme startups) ont été des déclencheurs de ce que nous faisons aujourd’hui. * *Elle développe également un projet en parallèle de son activité *: The Storyline, un podcast (et bien plus) sur le storytelling et le content marketing. * Et puis, *elle utilise beaucoup d’anglicismes, comme moi*… Promis on y travaille ! Au programme : * Le plan de carrière “tout tracé” de Noémie [4:30 - 6:40] * Sa première transition, de L’Oréal au monde des startups chez Numa… [6:40 - 11:00] * *Devenir freelance par accident*, c’est possible ? [12:05 : 15:30] * Comment le freelancing l’a-t-elle obligé à prendre confiance en elle ? [21:30 - 26:35] * *La “stratégie du pied dans la porte” pour faire évoluer son offre* [29:40 - 33:40] * Comment construire sa propre méthodologie de travail ? [37:35 - 39:48] * Comment créer de nouveaux contenus en recyclant ceux qui existent déjà ? [46:15 - 51:35] * *Marque personnelle ou nom de marque : comment choisir ? *[51:35 - 55:30] * Comment gérer la charge mentale en freelance ? [55:30 - 1:01:45] * Bien s’entourer pour mieux faire grandir ses projets [1:01:45 - 1:04:40] * *Comment Noémie mesure-t-elle son succès ?* [1:09:30 - 1:11:20] Toutes les références du podcast à retrouver ici : https://tribuinde.com/podcast-noemie-kempf/
1 hr 18 min
Search
Clear search
Close search
Google apps
Main menu