#46 : Jérôme Mouthon: Le Maroc est bien pour réussir un Proof Of Concept et ensuite il faut élargir !
Play • 1 hr 59 min

Jérôme Mouthon est Président de TEADS MENA, une plateforme publicitaire innovante qui propose aux marques et agences médias de la Région MENA, un accès au réseau international de Publishers médias premium connectés le plus étendu et une technologie cookieless et IA, capable de servir à une audience finement ciblée, une publicité vidéo adaptée pour générer du branding, de l’engagement ou de l’acte d’achat  

  

Benjamin de la fratrie, Jérôme ne poursuit pas la voie des études supérieures mais choisit plutôt de se lancer dans l’entreprenariat, à l'âge de 19 ans et à Paris, en assemblant et vendant du matériel informatique, épaulé par un ami entraîneur de Rugby. Amoureux de la vente, Il développe progressivement un groupement d’entreprises autour des services à revenu récurrent, d’assistance aux utilisateurs et de
développement de logiciels de gestion, sur des niches comme les cabinets d’avocats et experts comptables.  

  

La rencontre avec sa femme, marocaine, va le pousser plus en avant vers la voie entrepreneuriale, en prévision d’une installation future au Maroc : 

“ Au Maroc, il faut être entrepreneur, c’est plus sympa que d’être salarié ! ” 

  

Il cédera ses participations au bout d’une dizaine d’années au moment où il décide de repartir dans une nouvelle aventure entrepreneuriale, cette fois-ci au Maroc. Il crée à Paris une agence web destinée à vendre des sites internet avec l’idée de lui sous-traiter la réalisation ainsi que la gestion de campagnes d’achats de mots clés sur Google, depuis le Maroc. 

  

Installé au Maroc en 2002, Il s’intéresse fortement aussi au métier de la télévente et du centre de contacts, jusqu’à développer et mettre en place avec des partenaires des équipes de vente de matériel informatique, allant jusqu'à 250 positions.  Souhaitant préserver sa liberté d’action, Il cédera ces activités de BPO à ses partenaires pour repartir à nouveau de la page blanche, avec une heureuse coïncidence, la naissance de son troisième enfant 


" L'Entrepreneur est têtu et n’aime pas subir les choses ! "  

" 3 semaines après, je me lève un matin et je me dis allez, je redémarre !" 

  

Il redémarre avec une agence web avec une offre d'animation des réseaux sociaux, sous-traitance et modération pour les sites e-commerce en France. Il réussira sa première année d’exploitation avec un chiffre d'affaires de 10 millions de Dhs mais il décide de changer radicalement de modèle faute de rentabilité et scalabilité, et doit se séparer ainsi de 45 personnes 

  

" On a dû quitter la villa à Anfa et redémarrer à 5. Mais j'ai réussi à payer tout le monde, y compris mon loyer ! " 

  

Quittant l'univers de l'agence web, Jérôme va se positionner dès 2010 avec Ali Kettani sur le marché émergent de la vidéo publicitaire en ligne, avec la marque BUZZEFF qui propose aux agences médias et annonceurs du Maroc, un player web click-to-play utilisant la technologie de la société Française Ebuzzing, qui deviendra quelques années plus tard Teads. L’idée de départ est d’arriver à convaincre des sites avec un niveau de trafic important d'adopter le player et de les rémunérer à chaque
fois que le contenu publicitaire d'une marque est vu. 

  

L'intérêt de la solution est établi avec un proof of concept réussi, même si le contenu vidéo adapté n’est pas encore très présent au Maroc. Pour scaler, Buzzeff doit s'implanter à Dubaï, hub publicitaire de la région MENA. L'équipe cherchera à lever de l’argent auprès de fonds d'investissement locaux, sans succès, puis réussira à lever 1 million d’euros à l'international auprès de business angels  

" Essentiellement des copains ! " 

  

Jérôme va prospecter avec Ali Neguib à Dubaï les agences médias et signer avec des Publisher premium de la région en les incitant à monétiser l'inventaire publicitaire sur leur site. La niaque, le mindest combattif de l'équipe et le soutien de la communauté marocaine vont permettre de décrocher des résultats positifs dès 2013 : 500.000 Dollars pour un panier moyen par campagne de 8000 Dollars. 

  

En 2018, l'aventure humaine de Buzzeff prend un nouveau tournant quand elle lie son destin à celui de Teads en devenant Teads MENA, configuration privilégiée pour accélérer son développement. Dans un contexte post COVID de reprise des campagnes internationales majeures, l’équipe est aujourd’hui constituée d'une trentaine de personnes réparties sur 4 pays et vise un chiffre d'affaires de 25 millions de dollars à horizon 2023  

  

Jérôme soutient depuis 2010 la communauté des entrepreneurs au Maroc avec du Mentoring, de l'investissement seed et de l'incubation dans ses locaux. Il prendra la présidence de Kluster, le programme d’accompagnement de la Chambre Française de Commerce et d’Industrie du Maroc, qui oeuvre à connecter les startups aux entreprises pour trouver leur premier bon de commande.  

  

Il poursuit son engagement avec la présidence de la communauté French Tech Maroc, accompagné d’un board composé d’entrepreneurs, qui collabore pour créer et animer plusieurs initiatives visant à encourager, dynamiser et connecter l’écosystème de l’entrepreneuriat Tech au Maroc. Dans ce cadre, a été lancée la plateforme hacktonfuturqui invite  des collégiens et lycéens du Maroc à proposer des solutions technologiques viables et concrètes permettant de contribuer au développement durable de la santé et de l'éducation 


Jérôme partage deux pistes pour accélérer l’investissement et la transformation l’écosystème de l’entrepreneuriat : 

  • Faire évoluer le cadre juridique pour attirer les talents avec de l’equity et des stock
    option
  • Instaurer la convertibilité du dirham 

  

Les lectures que nous avons évoquées avec Jérôme : 

More episodes
Search
Clear search
Close search
Google apps
Main menu