Oui Are New York
Oui Are New York
Oct 28, 2020
Bernard Liautaud (Business Objects, Balderton): BO rachetĂ© $6.8B par SAP đŸ€Ż, maintenant Ă©leveur de licornes 🩄
1 hr 26 min

Bernard Liautaud est tout simplement une lĂ©gende dans la tech Française đŸ”„

Il a emmenĂ© sa premiĂšre boite Business Objects au Nasdaq, premiĂšre introduction en bourse d'une sociĂ©tĂ© de Software EuropĂ©enne aux USA, puis quelques annĂ©es plus tard, en 2008, revendu par l'intermĂ©diaire d'une OPA amicale Ă  SAP, fort de ses 6700 employĂ©s, 45000 clients et $1.5B de CA 🚀

Jusqu'à ce jour, trÚs peu d'entrepreneurs européens ont fait mieux,  et c'est pour cela que Bernard est devenu un modÚle, et mentor pour beaucoup.

Il est maintenant a la tĂȘte de Balderton Capital, l'un des plus gros fonds d'investissement EuropĂ©ens, basĂ© Ă  Londres, et a investi entre autres dans Aircall, Sunrise, Talend, Citymapper, Yoox ou encore Revolut đŸ’ƒđŸœ.

C'est l'une de ces discussions oĂč 1h15 ne suffit pas  tant on en apprend, et Bernard avait encore l'Ă©motion et la passion des premiers jours lorsqu'il parlait de son parcours đŸ€©

On parle de Stanford et de son impact dans la Silicon Valley, de l'histoire de BO en long et en large pour enfin tout savoir sur cette aventure fantastique, de la crĂ©ation de Dashlane dont il est co-fondateur, puis de ce qu'il recherche chez les entrepreneurs chez qui il investit. Entre autres 😃

Un régal!


Oui Are New York sur Spotify

Oui Are New York sur Apple Podcasts

Oui Are New York sur Google Podcasts


ASK đŸ™đŸŒ:

Si vous avez aimé cet épisode, merci de cliquer ici : https://ratethispodcast.com/ouiareny

Pour le partager, trĂšs simple : ouiareny.com


ME CONTACTER ☎:

Si vous chercher a me joindre, toutes mes infos sont sur www.ilan.io

Pour me suivre, ou m’interpeler, je suis assez actif sur Twitter -> twitter.com/ilan

Le Panier
Le Panier
Big Bang Media by CosaVostra
#67 - Sodilog : Écueils opĂ©rationnels Ă  Ă©viter en scale-up pour rester maĂźtre Ă  bord
“Parfois, nous jouons presque un rĂŽle de gendarme en rappelant Ă  l’ordre les risques du business Ă  nos clients.” Jacques Masson, le nouvel invitĂ© du Panier, est le CEO de Sodilog, une solution qui propose aux entreprises de gĂ©rer leur portefeuille client ainsi que toute la logistique d’achat. L’objectif ? Permettre aux entreprises de se concentrer sur leur produit et rien d’autre ! Business familial crĂ©Ă© par son pĂšre en 1986, Sodilog aide aujourd’hui plus de 60 marques — dont plusieurs sont passĂ©es sur Le Panier — et a rĂ©alisĂ© plus de 80 millions de Chiffre d’Affaires. On a forcĂ©ment beaucoup Ă  en apprendre quand on fait du e-commerce. “Le B2B permet du volume, de l’exposition et les distributeurs jouent parfois le rĂŽle de vitrines pour les marques.” Avec Laurent Kretz, fondateur de CosaVostra, ils reviennent sur la genĂšse de Sodilog qui, originellement, a Ă©tĂ© pensĂ© pour Carrefour qui a finalement arrĂȘtĂ© de travailler avec eux au dĂ©but des annĂ©es 2000. Depuis, ils ont repensĂ© leur business modĂšle et proposent dĂ©sormais un accompagnement unique Ă  leurs diffĂ©rentes marques. Jacques livre Ă©galement de nombreux conseils pour les marques e-commerce et notamment : # N’allez que dans des comptes oĂč vous ĂȘtes certains d’ĂȘtre payĂ©s par la suite. Oui, l’inverse arrive (trop) frĂ©quemment. # VĂ©rifiez toujours la solvabilitĂ© de votre distributeur. # Participez Ă  des salons. C’est un bon moyen de rencontrer de nouveaux distributeurs. # Le B2C c’est bien, mais le B2B aussi
 et il ne faut pas le nĂ©gliger. En moyenne, Jacques recommande d’ĂȘtre sur un ratio de 80% de B2B et 20% de B2C. # Choisissez bien vos distributeurs ! Des “distributeurs vitrines” comme les Galeries Lafayette peuvent ĂȘtre une bonne plus-value pour votre marque. # Faites toujours attention aux tarifs des douanes et du transport en amont. Renseignez-vous ! # Evitez de faire des accomptes Ă  vos fournisseurs (oui, oui). # DĂ©finissez votre coefficient de marge avant mĂȘme de lancer votre produit. # Restez le “maĂźtre Ă  bord” autant que possible. Les levĂ©es de fond ne sont pas toujours essentielles (et on a trop tendance Ă  l’oublier). Si vous appliquez toutes ces rĂšgles Ă  la lettre, votre business devrait cartonner !   Ils ont Ă©galement parlĂ© d’anciens Ă©pisodes du Panier : #12 – Lunii : De 0 Ă  20 millions d’euros en 3 ans, une belle histoire d’hyper-croissance #29 – Shapeheart : Youtube, Amazon et influence : la recette pour optimiser son lancement #31 – MorphĂ©e : 500 000 € de vente dans les 2 premiers mois #33 – Les Mini Mondes : Comment vendre des jouets sur Linkedin ? #59 Lilie & Koh – Solopreneur : croissance douce et quĂȘte de libertĂ©   Pour dĂ©couvrir tout ça, c’est par ici si vous prĂ©fĂ©rez iTunes, par lĂ  si vous prĂ©fĂ©rez Deezer ou encore ici si vous prĂ©fĂ©rez Spotify. Abonnez-vous Ă©galement Ă  la newsletter !
1 hr 8 min
Le Super Daily
Le Super Daily
Supernatifs
Perso, Créateur ou Pro : Quel compte Instagram choisir ?
Épisode 494 : Il existe depuis un peu plus d’un an 3 types de comptes sur Instagram. Les comptes perso, ce que n’importe quel utilisateur d’Instagram utilise. Il y a aussi les comptes crĂ©ateurs qui permettent d’avoir certaines fonctionnalitĂ©s supplĂ©mentaires. Et puis les comptes professionnels pour les marques. On peut se poser des questions ! Est-ce qu’il faut choisir un compte professionnel ou un compte crĂ©ateur quand on est une marque, par exemple ? On va donc dĂ©tailler un petit peu les spĂ©cificitĂ©s de chaque type de compte !Le compte perso C’est un type de compte qui s’adresse principalement aux particuliers, et Ă  l’utilisateur lambda sur Instagram. Historiquement c’est le seul type de compte qui existait au dĂ©part sur Instagram, et au fur et Ă  mesure Instagram a dĂ©cidĂ© de crĂ©er des comptes professionnels pour les marques, puis les comptes crĂ©ateurs pour les influenceurs. Et le seul intĂ©rĂȘt du compte personnel par rapport au compte crĂ©ateur ou pro, c’est qu’on peut le transformer en compte privĂ©. Et on a vu que pour certains influenceurs ça pouvait aussi ĂȘtre une stratĂ©gie. Effectivement dans leur collaboration avec certaines marques les crĂ©ateurs de contenu peuvent obtenir de meilleurs contrats quand ils ont plus d’abonnĂ©s. Et lorsqu’on a un compte public, il y a certaines personnes qui ne vont pas s’abonner Ă  notre compte mĂȘme si elles viennent voir de temps en temps nos contenus. Pour obliger ces personnes lĂ  Ă  s’abonner, rien de mieux que de passer en privĂ© mĂȘme si ça peut ĂȘtre un pari risquĂ©.Compte professionnel C’est le deuxiĂšme type de compte qui a Ă©tĂ© crĂ©Ă© sur Instagram. Il a Ă©tĂ© crĂ©Ă© en 2016 et il Ă©tait destinĂ© aux entreprises afin qu’elles accĂšdent Ă  de nouvelles possibilitĂ©s sur la plate-forme. Ça coĂŻncide notamment avec l’arrivĂ©e du publicitaire sur Instagram, et donc forcĂ©ment il a fallu crĂ©er des comptes particuliers pour les entreprises. On retrouvait aussi la possibilitĂ© d’avoir des statistiques, des informations de contacts comme une adresse, un numĂ©ro de tĂ©lĂ©phone, un mail, mais aussi le fameux Swipe up dans les Story. C’est la premiĂšre fois aussi qu’on pouvait avoir un bouton d’appel Ă  l’action comme rĂ©server, appeler, commander un repas
Compte crĂ©ateur Et c’est en 2019, qu’Instagram a dĂ©cidĂ© d’inventer un troisiĂšme type de compte, destinĂ© aux crĂ©ateurs de contenu. Au dĂ©part, je ne sais pas si vous vous souvenez, mais ce type de compte avait Ă©tĂ© crĂ©Ă© seulement pour ceux qui avait plus de 10 000 abonnĂ©s sur Instagram et ils devaient lier leur compte Ă  une page Facebook. Mais aujourd’hui, tout le monde peut avoir accĂšs Ă  ce type de compte.Compte crĂ©ateur et compte professionnel de plus en plus proche Les similitudes Aujourd’hui au premier coup d’Ɠil il n’y a quasiment pas de diffĂ©rences entre un compte professionnel et un compte crĂ©ateur. On retrouve les mĂȘmes fonctionnalitĂ©s qui font la richesse de ses comptes. On retrouve la possibilitĂ© de catĂ©goriser son profil dans les deux types de compte avec des catĂ©gories dans les comptes professionnels qui s’approche de plus en plus de celle d’un compte crĂ©ateur. (crĂ©ateur de vidĂ©o, gamer...) On retrouve aussi cette messagerie amĂ©liorĂ©e avec une colonne principale et une colonne gĂ©nĂ©rale. Ça permet de trier un petit peu les messages privĂ©s qu’on reçoit en fonction des personnes et de l’importance qu’on leur donne. Et puis on retrouve et les mĂȘmes possibilitĂ©s en terme de statistiques, que ce soit sur les Stats autour des contenus ou autour de l’audience. On notera aussi que ces deux types de compte peut faire des campagnes publicitaires sur le business manager.Social commerce Pour moi la premiĂšre diffĂ©rence se situe au niveau du shopping. On en a beaucoup parlĂ© ces derniers temps, car ça va ĂȘtre un pan important du social mĂ©dia dans les mois Ă  venir : le social commerce. Et forcĂ©ment, en terme de shopping les crĂ©ateurs et les marques n’ont pas la mĂȘme position. Pour tous les comptes professionnels, Instagram shopping est disponible, normal puisqu’ils peuvent avoir des choses Ă  vendre dessus. Mais les crĂ©ateurs n’auront pas le mĂȘme rĂŽle Ă  jouer, puisque ils vont ĂȘtre lĂ  pour prĂ©senter ce que font les marques. Faire de la pub. Cependant dans un modĂšle chinois des rĂ©seaux sociaux, on peut trĂšs bien imaginer des crĂ©ateurs de contenu vendre directement des articles pour des marques. C’est dans ce sens que dĂ©sormais certains crĂ©ateurs sont Ă©ligibles Ă  Instagram shopping. On remarque d’ailleurs que les comptes pros comme les comptes crĂ©ateurs peuvent utiliser Checkout aux États-Unis. Donc si vous ĂȘtes un crĂ©ateur et que vous voulez faire une collaboration avec une marque, pour le moment il vaut mieux que vous ayez un compte crĂ©ateur.Les diffĂ©rences Il existe des petits dĂ©tails dans les diffĂ©rentes possibilitĂ©s entre un compte crĂ©ateur est un compte professionnel. Par exemple, vous ne pouvez pas utiliser la musique dans les Story avec la collaboration de Spotify quand vous ĂȘtes un compte professionnel. Alors effectivement c’est moins cool de ne pas pouvoir mettre de la musique sur ses Story quand on a un compte professionnel, mais disons que c’est quand mĂȘme quelque chose qui reste un tout petit peu Ă  la marge. On imagine surtout que c’est compliquĂ© d’autoriser des marques Ă  faire la publicitĂ© de leurs produits avec n’importe quelle musique sans en avoir les droits. La grosse diffĂ©rence qui existe entre les deux comptes vient du fait que vous utilisiez un outil tiers. C’est le gros inconvĂ©nient des comptes crĂ©ateurs, il ne prend pas en compte l’utilisation d’un outil tiers. Ça veut dire que si vous voulez utiliser un outil comme Agorapulse, pour pouvoir planifier tous vos posts, ou rĂ©cupĂ©rer aussi des statistiques Ă  travers cet outil, vous ne pourrez pas le faire avec un compte crĂ©ateur. Vous avez quand mĂȘme la possibilitĂ© d’utiliser Creator studio pour pouvoir planifier vos posts. Mais de notre expĂ©rience, certains outils tiers comme Agorapulse permettent Ă©normĂ©ment de choses, notamment dans la remontĂ©e de data et d’informations que Creator studio ne permet pas. Et puis ça permet aussi la modĂ©ration centralisĂ©e Ă  un mĂȘme endroit entre Facebook et Instagram. Il existe donc peu de diffĂ©rence entre un compte crĂ©ateur et un compte professionnel mais au final lorsqu’on est une marque il y a bien un intĂ©rĂȘt Ă  rester sur le compte professionnel. . . . Le Super Daily est le podcast quotidien sur les rĂ©seaux sociaux. Il est fabriquĂ© avec une pluie d'amour par les Ă©quipes de Supernatifs. Nous sommes une agence social media basĂ©e Ă  Lyon. Nous aidons les entreprises Ă  crĂ©er des relations durables et rentables avec leurs audiences. Nous inventons, produisons et diffusons des contenus qui engagent vos collaborateurs, vos prospects et vos consommateurs.
20 min
La Martingale
La Martingale
Big Bang Media by CosaVostra
#41 - ChĂąteaux de lĂ©gende et “rising stars” : comment investir dans le vin en 2021 ? - Thomas Hebrard
Un an aprĂšs mon Ă©change avec AngĂ©lique de Lencquesaing, et Ă  l’approche des fĂȘtes de fin d’annĂ©e, j’ai voulu revenir sur l’investissement dans le vin pour faire le point, et je n'ai pas Ă©tĂ© déçu. Un investissement qui me plaĂźt beaucoup car, comme l’art, les montres, ou encore les voitures, on investit sur du capital beautĂ©, crĂ©Ă© par les mains de l’homme.  Mais quels sont les domaines dans lesquels il faut investir ? Comment stocker du vin qu’on veut revendre ? Et surtout, comment ne pas craquer et finir par tout vider lors d’un apĂ©ro entre amis ? Pas facile de gĂ©rer le vin comme un investisseur lorsqu’on en est un simple consommateur. “Tout le monde aime le vin, tout le monde s’intĂ©resse au vin, mais trĂšs peu de personnes investissent dans le vin, parce que c’est un secteur qui est rempli de frictions.” Notre invitĂ© du jour : Thomas Hebrard est le fondateur et CEO de U’Wine, une plateforme d’investissement qui se dĂ©die au vin, Ă  la croisĂ©e de la fintech, du gestionnaire d’actif agrĂ©Ă© par l’AMF, du nĂ©gociant en vin, d’une plateforme de distribution et d’une solution de stockage pour les personnes n’étant pas Ă©quipĂ©. En somme : une winetech, qui gĂšre aujourd’hui un parc de 300 000 bouteilles, pour une valorisation de 20 millions d’euros.   “Pour bien investir, il faut consommer a minima ce dans quoi on investit. Investir dans un vin qu’on n’aime pas, ça ne marche pas.” Avec Matthieu Stefani, cofondateur de CosaVostra, ils analysent et expliquent toutes les spĂ©cificitĂ©s du marchĂ© du vin, les diffĂ©rences de terminologie et de classification entre Bordeaux et Bourgognes. Thomas nous livre ses conseils pour bien investir dans le vin : # Investir dans du vin, c’est s’intĂ©resser Ă  l’emplacement et aux cĂ©pages d’une maison, mais aussi Ă  son histoire.  # Un bon modĂšle d’investissement revient Ă  acheter plus que sa consommation (!), en boire un peu et en revendre pour financer ses futures acquisitions.  # Si on veut des conditions de stockage idĂ©ales, il vaut mieux parfois faire le choix de stocker ses bouteilles dans une cave Ă  distance que chez soi. Et rĂ©sister Ă  la tentation de les ouvrir ! # On n’y pense pas mais en s’y prenant bien, on peut mĂȘme bĂ©nĂ©ficier d’une dĂ©fiscalisation en achetant du vin.  Il nous partage Ă©galement ses astuces pour conserver son vin, et lui faire prendre en valeur : par exemple, pourquoi le liĂšge est le matĂ©riau idĂ©al, et pourquoi il faut absolument proscrire les classiques caisses en carton. L’occasion de citer Ă©galement d’anciens Ă©pisodes de la Martingale et notamment celui  : Comment investir dans le vin et faire de l’argent avec du liquide ? Bonne Ă©coute ! C’est par ici si vous prĂ©fĂ©rez iTunes, ici si vous prĂ©fĂ©rez Deezer ou encore ici si vous prĂ©fĂ©rez Spotify. Merci Ă  eToro d’avoir rendu possible cette quatriĂšme saison de la Martingale. N’hĂ©sitez pas Ă  vous inscrire sur leur plateforme si vous souhaitez investir dans le pĂ©trole, les cryptomonnaies ou les GAFA en quelques clics.  Contactez les sur eToro.com. L'abus d'alcool est dangereux pour la santĂ©, Ă  consommer avec modĂ©ration.
1 hr 7 min
Marketing Mania - Conversations d'entrepreneurs
Marketing Mania - Conversations d'entrepreneurs
Marketing Mania
Être numĂ©ro 1 en France, et aprĂšs ? - avec Alexandre Bortolotti
Alexandre Bortolotti est formateur en ligne et fondateur de WP Marmite, le plus gros blog français pour apprendre Ă  crĂ©er un site Wordpress. Alexandre passe sur le podcast pour la troisiĂšme fois. En fĂ©vrier 2016, il nous expliquait comment changer une stratĂ©gie marketing qui ne fonctionne pas. En juin 2018, il recrutait ses 6 premiers employĂ©s pour faire de WP Marmite un monstre. Ce que vous allez apprendre : - Point de bascule : ce qui empĂȘche la croissance de 90% des formateurs - S’exporter aux US : pourquoi ĂȘtre numĂ©ro un en France ne suffit pas - Comment gĂ©rer une Ă©quipe de 10 personnes qui ne se rĂ©unissent qu’une fois par an - Pourquoi Alexandre a enfin recrutĂ© son premier CDI dans son Ă©quipe de 9 freelances - Pourquoi faire du personal branding quand sa boĂźte cartonne dĂ©jĂ  - La danse du fondateur : comment Ă©quilibrer son temps entre crĂ©ation, gestion et vie perso La page de l’épisode (et les ressources) : _https://marketingmania.fr/alexandre-bortolotti-3/_ Le premier Ă©pisode avec Alexandre en fĂ©vrier 2016 : _https://marketingmania.fr/alexandre-bortolotti/_ Le second en juin 2018 : _https://www.youtube.com/watch?v=h_tzYP9qNDs_ *** Le site d’Alexandre Bortolotti : _https://wpmarmite.com/_ La chaĂźne WP Marmite : _https://www.youtube.com/user/WPMarmite_ La chaĂźne Alex Borto : _https://www.youtube.com/user/alexbtroyes_ Construisez une audience qui achĂšte : _https://marketingmania.fr/audience_ Devenez un entrepreneur productif : _https://marketingmania.fr/productif/_ Le Guide du Copywriting E-commerce : _https://marketingmania.fr/ecom_ Ma newsletter du lundi : _https://marketingmania.fr/mix_ Commandez mon livre : _https://marketingmania.fr/empire_ Écoutez-le gratuitement avec l'essai Audible : _https://marketingmania.fr/go/empire-audiobook_ Posez votre question Ă  _faq@marketingmania.fr_
58 min
No Pay No Play
No Pay No Play
Joseph Donyo
#43 - Tout savoir sur l'API Conversion de Facebook (avec Antoine Gagné)
Si vous suivez de prĂšs les Ă©volutions de l'industrie de la publicitĂ© en ligne, vous ĂȘtes sĂ»rement au courant que le pixel FB va ĂȘtre moins fiable, et donc moins pertinent, dans un futur proche. Parmi les solutions pour palier Ă  ce problĂšme, il y a l'API Conversion que Facebook propose aux annonceurs. Pourquoi ? Parce qu'elle court-circuite le navigateur (donc le pixel) et permet de connecter directement les donnĂ©es de votre serveur (inscriptions Ă  un formulaire, ajouts au panier, achats, etc.) Ă  votre Business Manager. Mais sa mise en place n'est (pour l'instant) pas aussi simple que de poser un pixel sur un site web avec un plugin dĂ©diĂ©. Pour dĂ©fricher ce sujet un peu technique mais trĂšs important pour 2021, j'ai invitĂ© Antoine GagnĂ© de l'agence J7 MEDIA Ă  venir nous expliquer : * C'est quoi exactement l'API Conversion et Ă  quoi ça sert ? * Quelle diffĂ©rence par rapport au pixel ou aux AppEvents ? * Comment faire pour utiliser et mettre en place cet outil ? * Est-ce que l'utilisation de l'API Conversions permet d'augmenter le nombre de conversions de nos campagnes ? * Quel est l'impact de cet outil en terme d'attribution ? (notamment sur la limite de 7 jours post-clic qui sera implĂ©mentĂ© en janvier 2021) ? * Un exemple concret sur un de ses clients. Bonne Ă©coute ! ---------- Vous aimez No Pay No Play ? Aidez-moi en allant mettre des ⭐ et un avis sympa sur iTunes ou Apple Podcasts. Merci d'avance 🙏 ---------- L'actualitĂ© NEOMEDIA : ConfĂ©rence Les IndĂ©s Paris 50.000 Ă©coutes pour No Pay No Play 🎉 ---------- Liens et ressources : Episode 40 : Fin de l’attribution Ă  28 jours post-clic Guide gratuit sur l'API Conversions J7 Media Antoine GagnĂ© sur LinkedIn ---------- Abonnez-vous Ă  ma newsletter pour recevoir toutes les actualitĂ©s Facebook & Instagram Business dans votre boĂźte mail (2x / mois) : https://neomedia.io/newsletter ---------- Vous avez une question sur la publicitĂ© Facebook ? Posez-la moi et j'y rĂ©pondrai dans un prochain Ă©pisode : Sur mon site : www.neomedia.io/contact Sur Twitter : @jdonyo Sur Facebook : @neomedia.io ---------- Musique : "Gringo Star" de Chilly Gonzales
50 min
Tribu Indé I Freelances & Créateurs
Tribu Indé I Freelances & Créateurs
Alexis Minchella
55. Dire adieu à son plan de carriÚre tout tracé - avec Noémie Kempf
*Recevez un guide avec les meilleurs conseils des invitĂ©s* du podcast pour se lancer en freelance Shine est maintenant partenaire du podcast (et c'est trĂšs cool) : dĂ©couvrez leurs offres sur shine.fr --- *J'ai rencontrĂ© mon moi au fĂ©minin : NoĂ©mie Kempf ! * Et c’était presque troublant ! * *Comme moi, elle avait un plan de carriĂšre en tĂȘte pendant ses Ă©tudes* (spoiler : on Ă©tait loin du freelancing). * Nos expĂ©riences salariales (grands groupes comme startups) ont Ă©tĂ© des dĂ©clencheurs de ce que nous faisons aujourd’hui. * *Elle dĂ©veloppe Ă©galement un projet en parallĂšle de son activitĂ© *: The Storyline, un podcast (et bien plus) sur le storytelling et le content marketing. * Et puis, *elle utilise beaucoup d’anglicismes, comme moi*
 Promis on y travaille ! Au programme : * Le plan de carriĂšre “tout tracĂ©â€ de NoĂ©mie [4:30 - 6:40] * Sa premiĂšre transition, de L’OrĂ©al au monde des startups chez Numa
 [6:40 - 11:00] * *Devenir freelance par accident*, c’est possible ? [12:05 : 15:30] * Comment le freelancing l’a-t-elle obligĂ© Ă  prendre confiance en elle ? [21:30 - 26:35] * *La “stratĂ©gie du pied dans la porte” pour faire Ă©voluer son offre* [29:40 - 33:40] * Comment construire sa propre mĂ©thodologie de travail ? [37:35 - 39:48] * Comment crĂ©er de nouveaux contenus en recyclant ceux qui existent dĂ©jĂ  ? [46:15 - 51:35] * *Marque personnelle ou nom de marque : comment choisir ? *[51:35 - 55:30] * Comment gĂ©rer la charge mentale en freelance ? [55:30 - 1:01:45] * Bien s’entourer pour mieux faire grandir ses projets [1:01:45 - 1:04:40] * *Comment NoĂ©mie mesure-t-elle son succĂšs ?* [1:09:30 - 1:11:20] Toutes les rĂ©fĂ©rences du podcast Ă  retrouver ici : https://tribuinde.com/podcast-noemie-kempf/
1 hr 18 min
ClubDeal par LoĂŻc AUDET
ClubDeal par LoĂŻc AUDET
LoĂŻc Audet
#22 HORS SERIE partie 1 ArrĂȘter d’ĂȘtre un pigeon : tout vĂ©rifier avant de s’engager.
Au moment de signer l’offre d’achat, vous aurez en principe accĂšs aux diagnostics obligatoires. Comme pour une voiture, il s’agit du contrĂŽle technique. -Amiante : Pour toutes les constructions avant 1997, ce diagnostic est obligatoire. On peut retrouver de l’amiante sur les conduits de ventilations, dans les dalles type PVC anciennes ou notamment sur les toitures de bĂątiments lĂ©gers. A partir du moment, ou le revĂȘtement s’effrite l’amiante est hautement cancĂ©rigĂšne. Vous devez impĂ©rativement faire appel Ă  une sociĂ©tĂ© spĂ©cialisĂ©e pour rĂ©aliser la dĂ©pose. Il est donc primordial, de contacter un spĂ©cialiste et d’établir un devis et vĂ©rifier que votre projet est toujours viable. Astuce : les biens contenant de l’amiante repoussent les acheteurs, ce qui peut ĂȘtre une belle opportunitĂ© pour un investisseur averti. N’hĂ©sitez donc pas Ă  renĂ©gocier le prix. -Le DPE, diagnostic de performance Ă©nergĂ©tique est obligatoire depuis 2006 pour tout logement mis en vente. C’est une trĂšs belle initiative du gouvernement sur le papier, mais dans les faits, les donnĂ©es ne sont pas du tout fiables. En effet, la notation A B C D 
 est donnĂ© en fonction de la consommation d’énergie sur facture. Suivant la tempĂ©rature recherchĂ©e dans le logement et la prĂ©sence ou non d’occupants, les notes varient Ă©normĂ©ment rendant le rĂ©sultat final absurde. En rĂ©sumĂ©, pour sauver la planĂšte et votre porte-monnaie, faĂźtes preuve de bon sens. En cas de vĂ©tustĂ©, penser Ă  l’isolation et Ă  l’achat de matĂ©riels performants. Vos locataires resteront plus longtemps et vous remercieront. -Les diagnostics Ă©lectricitĂ© et gaz : Il faudra vĂ©rifier les anomalies et y remĂ©dier. Dans le cas d’un bien fortement dĂ©gradĂ©, je vous conseille de repartir de ZERO. C’est le meilleur moyen d’éviter de futurs dĂ©sagrĂ©ments et englober cela dans une rĂ©novation totale ne vous coĂ»tera pas forcĂ©ment plus cher. Les diagnostics mĂ©rule et termites : Il s’agit pour moi d’un No Go en cas de prĂ©sence. -La loi Carrez : Ce diagnostic n’est pas obligatoire pour les biens en pleine propriĂ©tĂ©, mais dans tous les cas je vous engage Ă  le faire quoi qu’il arrive. En effet, les vendeurs ont tendance Ă  arrondir au supĂ©rieur ou Ă  gonfler les surfaces des maisons. Gardez en tĂȘte que la base de calcul d’un prix de vente se fait en fonction de la surface. -Le plomb : on en trouve dans les anciennes canalisations, les peintures, les gardes corps extĂ©rieurs, mais on en vient facilement Ă  bout et cela ne doit pas constituer un frein Ă  l’achat. Vous aurez certainement en votre possession d’autres diagnostics techniques mineurs. Je pense notamment Ă  l’ERNT , aux nuisances sonores aĂ©riennes qui ne prĂ©sentent pas de grand intĂ©rĂȘt Ă  part si vous ne connaissez pas la ville dans laquelle vous achetez.
7 min
Génération Do It Yourself
Génération Do It Yourself
Matthieu Stefani
#160 Marc Menasé - Founders Future - Puiser dans les relations humaines et construire ses fondamentaux
Marc MenasĂ© : Teads, Oktober, Lydia, Molotov, The Family, Attractive World, Zadig & Voltaire, Epicery j’en passe et maintenant founders futures. Wahou ! Marc revient avec beaucoup d’humilitĂ© sur son parcours d’entrepreneur et d’investisseur. Il nous livre ce qui pour lui constitue un bon business, quelque chose d’hybride entre l’entrepreneuriat, l’humain et la finance. La musique du gĂ©nĂ©rique vous plaĂźt ? C’est Ă  Morgan Prudhomme que je la dois ! Contactez-le sur : https://studio-module.com.  TIMELINE :  9’ : sa propre Ă©cole, l’entreprenariat et l’acquisition de trafic 32’ : Nextedia 1h28 : La convergence entre le contenu et le commerce 1h47 : Founders Future 2h23 : L’importance de l’exĂ©cution et de la data SHOW NOTES  On a parlĂ© de :  Podcast Le Panier de Laurent Kretz Nextedia Warren Buffet Le Startup Studio de CosaVostra Ouiflash, maintenant devenu Ocus Elsa Hermal & Edouard Morhange d’Epicery Pauline Grisoni — La leçon DiffĂ©rents incubateurs, accĂ©lĂ©rateurs et startups ou venture studio dont : Y Combinator, Efounders, Techfounders, Kima,  Silvr.co HervĂ©, Christophe et Nicolas Charle Olivier Mathiot Geoffroy Roux de BĂ©zieux Henri Le Menestrel Vincent Klingbeil Le groupe ROX Gildas Launay Founders Future et ses associĂ©es, Valentine Baudouin et Sarah Corne L’Ikigai, littĂ©ralement, « raison d’ĂȘtre », en japonais. Pour approfondir le sujet on vous propose ce Ted Talk, how to Ikigai ou encore cet article du Monde  Epycure Villa Maria, le projet bureau de CosaVostra Pour une machine Ă  cafĂ© au top vous pouvez contacter Franck Ponceau de  Comptoirs San Bao : san-bao@hotmail.fr  Ilie Năstase Michael Benabou Laurent Dassault SĂ©bastien Verdeaux TechCrunch, site d'information amĂ©ricain spĂ©cialisĂ© dans l'actualitĂ© des startups Internet L’épisode Nike vs Adidas - Les dĂ©serteurs de Guerre de Business Bertrand Quesada Une partie de l’équipe chez Teads : Bertrand, Pierre et JĂ©remy Un livre Ă  lire :  Hard things : entreprendre dans l’incertitude – Ben Horowitz ou la version d’origine The hard thing about hard things : building a business when there are no easy answers What You Do Is Who You Are – Ben Horowitz L'art de la victoire - Autobiographie du fondateur de NIKE – Philip Knight On a citĂ© plusieurs anciens Ă©pisodes :  * #24 Alice Zagury – The Family – se faire virer, rebondir & devenir patronne de la startup des startups * #31 Ludovic Huraux – d’Attractive World Ă  SHAPR – l’aventurier de la rencontre * #62 Olivier GOY - October et 123 IM - Comment faire fortune en prĂȘtant de l’argent * #66 Cyril Chiche - Lydia : le futur Paypal est Français, et il s’appelle Lydia. * #93 LoĂŻc Soubeyrand – Teads et Lunchr – vendre sa boĂźte 300 millions et en monter une autre un mois plus tard avec 2,5 millions de financement et seulement un Powerpoint ? * #103 Pierre Chappaz - Kelkoo & Teads - Tenir tĂȘte aux GAFA, les plus grandes entreprises de la tech * #132 Pierre Kosciusko-Morizet – PriceMinister
 – ArrĂȘter de vouloir ĂȘtre le premier * #150 Thierry Gillier - Zadig & Voltaire – CrĂ©er une marque incontournable * #157 Philippe de La Chevasnerie - Papernest - Avoir un business model sain et crĂ©er 200 emplois en 6 mois * #159 Arthur Waller - Pennylane - RĂ©concilier la data, la technologie et l’humain Un coucou Ă  nos deux Elie, nos fils respectifs et Ă  Louise, ma fille.
2 hr 51 min
Young, Wild & Freelance | Le podcast pour ta vie d'indépendant
Young, Wild & Freelance | Le podcast pour ta vie d'indépendant
Young, Wild & Freelance | Le podcast pour ta vie d'indépendant
52. Déléguer pour la premiere fois - avec Diane Ataya
Diane travaille avec moi en stage depuis Mai 2020, et elle vient tout juste de se lancer officiellement en freelance Ă  21 ans. C'est la toute premiĂšre personne Ă  rejoindre mon Ă©quipe pour m'aider Ă  crĂ©er encore plus de belles choses pour les indĂ©pendants. Dans cet Ă©pisode on parle de mes premiers pas pour dĂ©lĂ©guer, de la maniĂšre dont on structure petit Ă  petit notre maniĂšre de travailler ensemble et de toutes les questions importantes Ă  se poser quand on dĂ©lĂšgue pour la premiĂšre fois en tant que freelance. Tu peux retrouver Diane sur instagram et sur LinkedIn 👉Retrouve tous les liens mentionnĂ©s dans l'Ă©pisode sur la page podcast du site *👉En rejoignant **ma newsletter** tu reçois des ressources pour ton activitĂ©* --- Si tu apprĂ©cies le podcast, ce qui m'aide le plus pour le porter aux oreilles d'un maximum de freelances c'est que tu prennes 10 petites secondes pour me laisser *une note sur Apple Podcast* ou sur Itunes. N'hĂ©sites surtout pas aussi Ă  : 🎙T'abonner au podcast sur ta plateforme favorite đŸ“©T'abonner Ă  ma newsletter pour recevoir chaque semaine des outils actionnables pour ta vie de freelance đŸŽ„T'abonner Ă  ma chaine Youtube 📾Suivre le compte Instagram du podcast 💬Partager ton Ă©pisode prĂ©fĂ©rĂ© avec un autre freelance
1 hr 2 min
More episodes
Search
Clear search
Close search
Google apps
Main menu