Éco d'ici éco d'ailleurs - Les vaccins anti-Covid et la loi du marché
Play • 49 min
Depuis la fin de l’année dernière (2020), les plus grandes entreprises pharmaceutiques mondiales produisent ou cherchent à produire des vaccins contre le Sars Cov2, plus généralement appelé Covid-19. La vaccination est l’arme fatale contre le virus.

Mais, la production des doses de vaccins suppose de la recherche, la mise au point, des usines pour la production et pour l’embouteillage, des chaînes de distribution, donc des investissements, des financements, des coûts. Qui investit, qui finance, qui vend et qui achète ? Voilà les premières questions posées dans cette émission.  

Et beaucoup d’autres qui se posent autour de ces phénomènes économiques : les vaccins anti-Covid sont-ils un bien marchand comme n’importe quel autre, le marché du vaccin obéit-il à la simple loi de l’offre et de la demande, la production et la distribution de ces petits flacons qu’on a tous vus de plus ou moins près obéissent-elles aux lois du marché, ou doivent-elles y échapper et devenir un bien public, un bien commun ?   

Pour répondre à ces questions importantes, Jean-Pierre Boris accueille quatre invités dans cette émission Éco d’ici Éco d’ailleurs.

Marie-Ange Saraka-Yao est directrice du Gavi, l’Alliance internationale du vaccin qui est financée principalement par l’OMS, la Banque mondiale et par la fondation Bill et Melinda Gates. Elle en est l’une des directrices générales, en charge du Département de la mobilisation des ressources, des partenariats avec le secteur privé et des financements innovants. 

Nathalie Coutinet est économiste de la Santé, maîtresse de conférences à l’Université Paris 13. Elle a signé, avec Philippe Abecassis, un livre intitulé «L’économie du médicament». Éditions La Découverte, collection Repères. Nathalie Coutinet est membre du collectif des économistes atterrés. 

Dr Anissa Boumlic est membre du Directoire de l'AVMI, Initiative pour la production de vaccins en Afrique. Mme Boumlic est directrice associée du Département du développement des thérapies virales et des vaccins pour la zone Afrique Moyen-Orient chez Merck MSD, entreprise allemande.

Pierre-Yves Geoffard est professeur à l’École d’Économie de Paris, directeur de recherche au CNRS et directeur d’Études à l’École des Hautes Études en Sciences Sociales.

En août 2020, Vladimir Poutine avait annoncé en grande pompe l’enregistrement du premier vaccin contre le Covid. Sputnik V était né. Huit mois plus tard, après des commandes de plusieurs centaines de millions de doses dans le monde, la Russie se trouve dans un goulot d’étranglement. Incapable de produire des doses en si grand nombre, Moscou cherche activement à nouer des partenariats pour produire son vaccin à l’étranger. Un reportage de Jean-Didier Revoin à Moscou.

 

On l’appelle parfois la pharmacie du monde : l’Inde est, depuis des années, le premier producteur de médicaments génériques et de vaccins du monde… les laboratoires du monde entier font donc appel à ses capacités pour produire les doses de leurs vaccins anti Covid… mais même lui commence à avoir du mal à livrer autant de doses… Un reportage de Sébastien Farcis à New Delhi. 

 

Un pays africain essaie de mettre au point ses propres vaccins. C’est le Nigeria. Mais, le pays n’en est pas encore au stade de la production de masse, loin de là. Olivier Rogez s’est penché sur la situation.
More episodes
Search
Clear search
Close search
Google apps
Main menu