Éco d'ici éco d'ailleurs - Le sport en crise: comment rebondir?
Play • 49 min
Depuis le début de la pandémie, le spectacle sportif est presque totalement privé de spectateurs, et donc d’une bonne partie de ses revenus habituels, alors que ce secteur est indissociable des rassemblements festifs et parfois massifs. Les supporteurs et les pratiquants, professionnels et amateurs, vivent leur passion sous la menace des confinements. Moins de carburant financier, pour les fédérations, les clubs, les associations sportives, les médias diffuseurs, mais des idées pour rebondir, plus vite, plus haut, plus fort. Changer la façon de consommer le spectacle sportif, ouvrir de nouveaux marchés, utiliser le sport comme un outil de développement, il y a de quoi faire. Éco d'Ici Eco d'ailleurs explore ces pistes avec nos invités. Aurélie Lienhart est consultante, spécialisée dans l'innovation et les réseaux sociaux dans le sport, membre de l'Observatoire du Sport Business pour lequel elle écrit régulièrement des publications. Elle est passionnée de basket et de football. Frank Pons est professeur titulaire à l'Université Laval de Québec (Canada), directeur de l'Observatoire international en management du sport. Régis Charpentier préside WinWinAfrique, société qui finance et gère des projets de développement par le sport sur le continent africain. Il y a lancé plusieurs infrastructures socio-sportives et culturelles de type agoras. En Tunisie, le championnat de football a été interrompu cinq mois en 2020 à cause du coronavirus. Depuis la reprise de la Ligue 1, les matchs se jouent à huis clos. Les clubs ont dû tirer un trait sur les revenus issus de la billetterie, mais pas seulement. Les pertes sont colossales, beaucoup d’équipes sont au bord de la faillite. Parmi elles, l'une des plus titrées du pays, le Club Africain, fait face à de graves difficultés. Reportage en Tunisie de Matthias Raynal.   La pandémie de Covid-19 s'éternise et le sport est touché de plein fouet. Le football paraît relativement épargné, mais pour des sports plus confidentiels, c'est plus difficile à l'image de la boxe. Impossible pour les pratiquants amateurs de s'exercer depuis le mois d'octobre 2020. Certains clubs sont donc en difficulté. Et c'est tout un écosystème qui est menacé.   Reportage de Cédric de Oliveira.   Les jeunes ne consomment pas le sport de la même manière… et les dirigeants du sport commencent à s’en rendre compte, exemple en Espagne avec la Liga Casters. Des commentateurs d’un nouveau genre. Reportage à Madrid de Pierre Chaperon.  
More episodes
Search
Clear search
Close search
Google apps
Main menu