Tech Café
Domotique : Les alarmes avec des objets connectés
Oct 11, 2019 · 1 hr 27 min
Play episode
Quels sont les systèmes d'alarme dont vous pouvez vous équiper pour votre maison connectée ? Retours des auditeurs Dourno : retour sur le Zigate pour s’émanciper des protocoles dépendant d’un serveur externe (Xiaomi, Hue, Ikea,...)Le blog faire soi-même faire-ca-soi-meme.frSuite à notre appel à témoignages... Actualité Philips Hue lance le Play HDMI Sync à 230$ (disponibilité en France 1er semestre 2020) Synchroniser 4 flux HDMI avec vos lumières HUE sans latence.Philips a lancé des ampoules connectées avec filament apparent.Sortie iOS 13 et mise à jour de l’app Maison. Et snif, pas de Tag Apple… espérons que ça soit seulement repoussé. Nouveautés, redesign de l’app, et des icônes. Support des routeurs HomeKit, nouvelles catégories pour les concentrateurs HomeKit (on y voit le pont Hue…), prises en charge de certaines automatisation avec l’app raccourci (ex : déclenchement d’une alarme peut allumer des lampes…). Bref plein de chose à tester pour ceux qui sont full HomeKit. Nouveaux produits Alexa !Stores connectés Ikea : retour par Julien. Dossier : la gestion d’une alarme pour la maison avec la domotique et les objets connectés Gaëtan :  Il est souvent conseillé d’avoir un système d’alarme séparé de sa domotique. Les systèmes d’alarme permettent d’être certifiés pour les assurances.Les systèmes d’alarme :permettent de retarder l’intrusion dans le domicile ou de dissuader. Les voleurs les plus déterminés pourront toujours rentrer dans une maison : par le toit en retirant des tuiles, en défonçant la porte avec un engin de chantier,... On reste dans des cas très rares, la plupart des cambriolages étant des opérations éclair de quelques minutes pendant votre absence.préviennent de l’intrusion avec une alarme sonore intérieure et/ou extérieure, avec un système lumineux type gyrophare à l’extérieur, en notifiant les habitants qui sont absents, voir possibilité de diffuser une épaisse fumée pour gêner les malfrats. Lien Détections d’intrusionsDétecteurs d’ouverture sur portes et fenêtresDétecteurs de mouvement dans le domicileDétecteurs de vibration : casse du barillet de porte.Caméras : permet de confirmer ou non l’intrusion mais non fiable pour servir de système de déclenchement (gestion de variation de luminosité, animaux, ...)Enclenchement/Désenclenchement alarmeManuelleAutomatique (heures fixes, présence, absence,...)Règles et scénarios : à tester longuement avec de rendre effectif l’ensemble du système (retirer la partie sonore et visuelle lors des tests). Même quand l’ensemble est opérationnel, le laisser tester pendant une semaine pour appréhender l’ensemble des habitudes de la maison (semaine/week-end) et la gestion des éventuels animaux.Coupure courant/Internet/brouillage :Internet : rendre le système le plus autonome possible en évitant les règles IFTTT, les serveurs externes et le top est de mettre une clé 3G/4G pour les notificationsCourant : installer un onduleur/batterie sur la box domotique. Modules sur piles principalementBrouillage : existence de scénarios qui détecte les problèmes et peut déclencher dans ce cas l’alarme ; jam’alert2 cas de surveillance :habitants présents à l’extérieurhabitants présents à l’intérieur (nuit, par exemple)Gestion des absences :Volets automatiquesAllumage lumière simulation présenceDiffusion de bruit Tous ces éléments peuvent être déclenchés lors de l’intrusion (“maison folle”) Bonus Antoine : Switchbot (petit actionneur mécanique qui permet de piloter une action non domotisable style appuie sur un bouton d’une cafetière, d’un interrupteur, un loquet…)Julien : spots connectés extérieursGaëtan : MyOeno L’équipe Antoine : thewalkingdad.frGaëtan : quotigeek.frJulien : www.ca-sert-a-quoi.comPrésenté par Guillaume : guillaumevende.frRetrouvez-nous sur le magazine Flipboard !
Search
Clear search
Close search
Google apps
Main menu