Le club de la Terre au carré : désobéissant.e.s, la Chine et le spatial, les araignées
Play
durée : 00:55:27 - La Terre au carré - par : Mathieu Vidard - Au programme du club, le documentaire "désobéissant.e.s !" suit le parcours et les actions de désobéissances civiles de jeunes activistes. La dernière mission lunaire de la Chine est partie ce mardi, quels sont les enjeux scientifiques et politiques ? Enfin, on déconstruit les idées fausses sur les araignées.
Comprendre le monde
Comprendre le monde
Pascal Boniface
Comprendre le monde S4#18 – "Le monde en 2021 selon Jean-Pierre Raffarin"
Que nous révèlent les évènements du Capitole ? Comment Joe Biden peut-il réconcilier les États-Unis avec eux-mêmes ? Quels changements peut-on attendre de la nouvelle administration américaine à l'égard des alliés ? Le chemin tracé vers la souveraineté européenne va-t-il s'arrêter net avec l'arrivée de Biden ? L'Allemagne va-t-elle suivre la France dans cette ambition de souveraineté européenne ? Quelle place pour l'Europe face au duel sino-américain ? Comment l'Europe doit-elle et peut-elle coopérer avec la Chine ? Comment cette coopération doit-elle se concrétiser en Afrique ? Autant de questions auxquelles Jean-Pierre Raffarin répond dans cet entretien et à travers lesquelles il expose sa vision du monde et des relations géostratégiques pour l'année qui s'ouvre et au-delà. Pour aller plus loin : 📚 • 50 idées reçues sur l'état du monde : https://bit.ly/2K8GWRn • RIS 120 : un duel Chine / États-Unis : https://bit.ly/3btRlSV • Atlas du monde global : https://bit.ly/3i7TR2u • Année stratégique 2021 : https://bit.ly/2XxWLUR 🎥 • De Make America Great Again à la tiers-mondisation des USA : https://bit.ly/3qh5iYE • L’Union européenne dans le monde après la pandémie de Covid-19 : les enjeux de la présidence allemande: https://bit.ly/3oI4lIh • Prospective géopolitique 2021: https://bit.ly/3nASIlf ➡️ Disponible sur Spotify, Deezer, Youtube, l'app Podcast, I-Tunes, iris-france.org, Mediapart et mon blog.
26 min
Code source
Code source
Le Parisien
"Il faut encore se battre" : attentats, Covid, squatteurs... La patronne du restaurant Le Petit Cambodge raconte
Comme pour tous les restaurateurs, la période est très difficile pour Kirita Gallois. Arrivée en France à l’âge de 4 ans au début des années 70 pour fuir le régime des Khmers rouges, elle a ouvert une chaîne de restaurants très courus à Paris. Le Cambodge et le Petit Cambodge (Xe arrondissement) mettent à l’honneur la cuisine de son pays natal. Avec la crise sanitaire apparue au printemps dernier, son entreprise d’une cinquantaine de salariés se bat pour sa survie. Le service de livraisons à domicile, mis en place depuis l’ouverture du petit Cambodge en 2013, permet de sauver une partie de l’activité. Mais Kirita n’est pas à son premier coup dur. En 2015, les attentats du 13 novembre rendent le Petit Cambodge tristement célèbre. Cette nuit-là, les terroristes, en tirant sur les clients du restaurant, font quatorze morts. Plus récemment, à l’automne 2020, des squatteurs ont occupé l’un de ses locaux qui devait devenir un nouveau restaurant. Kirita Gallois se confie au micro de Clawdia Prolongeau pour Code source. Crédits : Direction de la rédaction : Pierre Chausse - Rédacteur en chef : Jules Lavie - Reporter : Clawdia Prolongeau - Production : Thibault Lambert et Sarah Hamny - Réalisation et mixage : Julien Montcouquiol - Musiques : François Clos, Audio Network - Identité graphique : Upian. Archives : BFMTV.   See acast.com/privacy for privacy and opt-out information.
15 min
Sismique
Sismique
Julien Devaureix
Retisser nos liens pour réparer le monde - Abdennour Bidar
Philosophie, spiritualité - et politique - pour renouer notre triple lien à la nature, aux autres, à soi-même et réparer le tissu déchiré du monde. Abdennour Bidar est philosophe, spécialiste des mutations de la vie spirituelle dans le monde contemporain. Il se décrit lui-même comme un méditant engagé, et dans ses derniers livres, il plaide pour un travail philosophique, spirituel et politique pour retisser ce qu’il appelle le « tissu déchiré du monde », en (re)nouant des liens à la nature, aux autres et à soi-même.  Quand on observe le monde, on le fait au travers de lunettes, et la plupart du temps on ne s’en rend pas compte.  Et ces lunettes, que l’on porte en permanence, sont teintées de plein de choses comme nos opinions pré-établies, notre culture et notre éducation, nos peurs et nos espoirs, bref tout un tas de chose qui nous empêchent d’y voir clair et qui font qu’on ne voit pas tout à fait la même chose que les autres.  Pour mieux comprendre le monde, et surtout pour mieux agir face aux événements, il faut donc d’abord revenir à soi, mieux regarder ces lunettes que l’on porte, celles que les autres portent, et apprendre à voir au-delà.  Ce travail, que certains qualifient de « spirituel », d’autres de « philosophique », d’autres encore, aujourd’hui nombreux, de « développement personnel », c’est d’abord un travail d’écoute, de prise de recul, de connaissance de soi et d’acceptation de l'autre.  Alors que les enjeux « physiques » sont pressants et qu’il faut mieux les explorer, le « spirituel » a aussi sa place dans nos réflexions sur le monde puisqu’il conditionne directement ou indirectement une partie de nos actions.  C’est dont on parle dans cet épisode. 02:00 - Qui est Abdennour Bidar ? Quel est son cadre de compréhension du monde ?  12:00 - Quel diagnostic sur notre époque ? 18:00 - Le grand déchirement du monde ?  33:00 - La « récupération » du spirituel  41:00 - Comment recréer du lien ? 48:00 - Le défi posé au modèle laïque français  01:03:00 - La confusion autour du « spirituel »  01:10:00 - La spiritualité peut-elle vraiment changer le monde ? ---- Sismique est un podcast indépendant créé et animé par Julien Devaureix. Il s’agit d’une enquête sur les grands enjeux de notre époque pour explorer, se préparer et s’adapter à un monde en pleine mutation. 👉 Abonnez-vous à la chaine et cliquez sur la cloche pour ne rien rater. 👉 Laissez un commentaire sur la vidéo pour participer à la conversation (je réponds souvent) 👉 ABONNEZ-VOUS AU PODCAST. NB: les épisodes sont d’abord diffusés en audio avant d’atterrir sur Youtube ! 🎧 Apple podcast : https://apple.co/2Q1edh0 🎧 Spotify : https://spoti.fi/2U5R2pV   REJOIGNEZ LA COMMUNAUTÉ SISMIQUE pour arrêter de réfléchir tout seul à tous ces sujets complexes, et contribuez au débat.  👉Rejoindre la communauté privée PATREON en devenant « patron » (live chat, contenus exclusifs…) : https://www.patreon.com/sismiquepodcast 👉Vous abonner à la Newsletter pour recevoir les notes détaillées des épisodes: https://www.subscribepage.com/q7l4h0 FAITES UN DON pour soutenir le projet : Patreon:  See acast.com/privacy for privacy and opt-out information.
1 hr 21 min
Les podcasts du Média
Les podcasts du Média
Le Média
L'instant Éco | Économie : On a pas tout essayé ! | Gilles Raveaud
Presque chaque jour depuis plusieurs mois, le ministre de l’économie Bruno Lemaire se félicite d’un plan de relance à 100 milliards d’euros mis en place pour faire face à la crise du coronavirus : il s’agit de France Relance. Mais ce plan relance-t-il vraiment l’économie ? Pour en discuter nous accueillons sur notre plateau Gilles Raveaud, économiste et Maître de conférences à l’Institut d’études européennes, auteur de « Economie, on n’a pas tout essayé » aux éditions du Seuil. Son constat est sans appel : la crise économique qui arrive sera bien plus catastrophique que celle annoncée par le gouvernement.  Pendant plus de vingt minutes, l’économiste démonte un par un les arguments avancés par les responsables politiques, et dresse un tableau très pessimiste, mais réaliste selon lui, des mois à venir. Entre explosion de la pauvreté, plongée d’une partie des étudiants dans  la précarité et augmentation des inégalités, l’avenir proche semble bien sombre. Gilles Raveaud propose cependant une panoplie de solutions, qui impliqueraient un changement radical de doctrine économique, pour prévenir cette crise historique. ▶ Soutenez Le Média :   👉 https://soutenez.lemediatv.fr/ 👉 https://www.okpal.com/le-media/ 👉 https://fr.tipeee.com/le-media  ✅ Suivez-nous :   Facebook Twitter Youtube Rejoignez la communauté des socios Pour aller plus loin
23 min
Sixième Science
Sixième Science
20 Minutes
Les animaux sont-ils en train de se transformer en Pokémon?
Milan des marais évolue en... Milan à gros bec! Pikachu et tous les autres combattants du monde des Pokémon n'ont qu'à bien se tenir. Contrairement à ce que l'on pensait, nos animaux à nous peuvent aussi évoluer en accéléré. Plusieurs études récentes montrent que, lorsque leur survie est en jeu, des espèces sont capables de changer certaines de leurs caractéristiques en l'espace de quelques années. C'est le cas du milan des marais, un rapace d'Amérique. Son bec a considérablement grossi pour s'accommoder d'un changement dans son régime alimentaire. Sa principale nourriture, un petit escargot, a été remplacée par un autre gastéropode bien plus lourd. Alors que l'on pensait que l'oiseau était condamné, il a au contraire surmonté cet obstacle en modifiant sa morphologie. D'autres exemples chez le lézard, ou le moustique attestent de ces adaptations à grande vitesse. Une discipline a vu le jour pour observer et analyser le phénomène. Elle porte le nom d’évologie, contraction d’évolution et d’écologie. A notre micro, Rachel Mulot, la cheffe du service enquête de Sciences et Avenir, détaille ce processus, et les espoirs qu'il apporte pour de nombreuses animaux face au changement climatique et à l'impact de l'activité humaine. Présenté et préparé par Romain Gouloumès Montage/mixage : Studio Plink Opening : Nightmares, Alexander Nakarada (morceau libre de droit repéré par cchound.com) ; extraits sonores de Zonesons.com ; conception Romain Gouloumès Nappe: Magic by @TONEZPRO https://soundcloud.com/tonez-pro (CC by 3.0) Cover de l'épisode : photo Getty Images   See acast.com/privacy for privacy and opt-out information.
19 min
C dans l'air
C dans l'air
France Télévisions
COUVRE-FEU À 18H : CA CHANGE QUOI ? 15-01-21
COUVRE-FEU À 18H : CA CHANGE QUOI ?  15-01-21 _Invités_ CÉCILE CORNUDET Éditorialiste politique - « Les Echos » _ _ MATHIEU PLANE Économiste Directeur adjoint au Département Analyse et Prévision à l’OFCE _ _ ANTOINE FLAHAULT – En direct de Genève Épidémiologiste Directeur de l'Institut de santé globale de l'Université de Genève SOPHIE FAY Journaliste au service économie - « L’Obs » À 18 h, tout le monde chez soi ! Jeudi soir, Jean Castex a annoncé que l'application du couvre-feu à 18 heures, déjà en vigueur dans 25 départements, allait être étendue à l'ensemble du territoire métropolitain "à partir de samedi et pour au moins 15 jours" dans une "logique de freinage préventive". L’idée d’un nouveau reconfinement a donc pour l’heure été écartée mais le chef du gouvernement a été très clair hier : on essaie le couvre-feu mais si la situation dégénère on reconfine. Face à une situation épidémique "maîtrisée" mais "fragile", selon les termes de Jean Castex, l’ensemble les lieux recevant du public, commerces compris, vont donc devoir fermer à 18 heures partout en France à partir de samedi et les dérogations resteront les mêmes pour rentrer du travail ou aller chercher ses enfants à la garderie ou à l'école. Les établissements scolaires resteront donc ouverts mais la vigilance va y être accrue avec un protocole sanitaire renforcé dans les cantines et la suspension de toutes les activités sportives en intérieur. Le gouvernement a également fixé comme objectif d'effectuer à partir de février 1 million de tests par mois dans les écoles. Dans les lycées, pas de changements pour les lycéens, l'alternance de présentiel et de distanciel va continuer au-delà du 20 janvier. Quant aux étudiants seuls les élèves de première année pourront retourner à la fac en de-groupes à partir du 25 janvier mais pour les heures de TD. Des changements vont également avoir lieu aux frontières. Ainsi des tests PCR négatifs seront exigés avant d’embarquer dans un avion pour la France en provenance de tous les pays hors Union européenne et en arrivant les voyageurs devront s’engager à s’isoler pendant sept jours avant de refaire un test. Enfin qui dit couvre-feu avancé dit nouvelles difficultés pour les commerces. Le ministre de l'Economie et des Finances a fait savoir que les dispositifs d'aide en vigueur, via un fonds de solidarité, dureront "aussi longtemps que cela sera nécessaire." Le remboursement des prêts garantis par l'Etat accordés pour soutenir les entreprises frappées par la crise sanitaire pourra lui être différé d'une année supplémentaire. Bruno Le Maire a également précisé à destination des restaurateurs que la vente à emporter et les livraisons à domicile ne seraient pas intégrées dans le calcul du chiffre d'affaires pour prétendre au fonds de solidarité. Des restaurateurs qui voient de moins en moins l'issue de la crise sanitaire, devenue une crise économique, et se disent pour beaucoup au bord de l'agonie. Alors pour tenter de rester à flot, certains établissements, comme dans la Creuse, se sont convertis en cantine d'entreprise et ont obtenu une dérogation de la préfecture pour ouvrir. Mais d’autres ont décidé de braver les interdictions et d’ouvrir en secret… Mis en place pour contrer la prolifération sur le territoire de variants étrangers, anglais et sud-africain notamment par "l’effet apéro", pour reprendre l’expression du secrétaire général de LREM, Stanislas Guerini, le couvre-feu à 18 heures sera-t-il suffisant ? Quelles est la situation sanitaire dans le pays ? Alors que l'économie mondiale est confrontée à une seconde vague de Covid-19, quelles sont les perspectives pour 2021 ? Diffusion : tous les jours de la semaine à 17h45 Rediffusion : tous les jours de la semaine à 22h30 Format : 65 minutes Présentation : Caroline Roux et Axel de Tarlé Réalisation : Pascal Hendrick, Jean-François Verzele, Jacques Wehrlin, Nicolas Ferraro et Benoît Lemoine Productions : France Télévisions / Maximal Production Retrouvez C dans l'air sur France.tv                        Voir Acast.com/privacy pour les informations sur la vie privée et l'opt-out.
1 hr 4 min
Trump 2020
Trump 2020
Slate.fr
Comment les États-Unis résistent aux coups de force de Donald Trump
Dans l'après-midi du 6 janvier, le Capitole a été pris d'assaut par des émeutiers trumpistes. Nous avons vu des images oscillant entre le ridicule et la tragédie, avec un bilan de cinq morts –symbole terrible pour la démocratie américaine. Alors que les Démocrates tentent de conjuguer réconciliation nationale et punition du président, le FBI craint de nouveaux rassemblements pro-Trump dans plus de cinquante villes des États-Unis lors de l'investiture de Joe Biden ce 20 janvier. Ces émeutes marquent-elles la fin de la démocratie américaine? Que risque Donald Trump s'il est de nouveau mis en accusation? Va-t-il se gracier lui-même? Pour suivre l'actualité politique américaine, Slate.fr s'est associé à la newsletter «Time to Sign Off» (TTSO) et à l'Institut français des relations internationales (IFRI) pour proposer tous les mercredis le podcast Trump 2020, avec Laurence Nardon, chercheuse à l'IFRI et spécialiste des États-Unis, et Romain Dessal, fondateur de TTSO. Suivez-nous sur Instagram et Facebook. Pour échanger et découvrir de nouveaux podcasts, rejoignez aussi le Slate Podcast Club sur Facebook. Pour suivre l'actualité politique américaine, Slate.fr s'est associé à la newsletter «Time to Sign Off» (TTSO) et à l'Institut français des relations internationales (IFRI) pour proposer tous les mercredis le podcast Trump 2020, avec Laurence Nardon, chercheuse à l'IFRI et spécialiste des États-Unis, et Romain Dessal, fondateur de TTSO. Suivez-nous sur Instagram et Facebook. Pour échanger et découvrir de nouveaux podcasts, rejoignez aussi le Slate Podcast Club sur Facebook. Générique: «Ghost City (Saeptem Trump Remix)», de Dmitriy Diomores
16 min
ARTE Radio - Nouveautés
ARTE Radio - Nouveautés
ARTE Radio
Bouffées de chaleur
À l’arrivée de tes premières règles, à 13 ans en moyenne, te voilà devenue femme, ma fille… Et cela jusqu’à ta ménopause - en grec dans le texte, « arrêt des règles » - qui te tombera dessus autour de la cinquantaine. Un mini-évènement intime que Valérie découvre accompagné de bouffées de chaleur à répétition. Pourquoi ne lui en a-t-on jamais parlé ? Pourtant 14 millions de Françaises sont ménopausées. Environ un quart de ces femmes vivent ou ont vécu des effets secondaires physiques gênants, voire handicapants, ou même flippants. Le sujet n’est plus si tabou : les réseaux sociaux regorgent de conseils pour bien vivre sa ménopause, de forums et de blogs de ménopausées épanouies… Les laboratoires pharmaceutiques vendent des hormones se substituant à celles que nos corps ne fabriquent plus. Comme ça ne lui suffit pas, Valérie mène sa petite enquête : au théâtre de la Madeleine pour une comédie musicale intitulée « Ménopause », puis auprès de sa famille, de ses amies, d’une gynécologue spécialisée. Elle croisera quelques baleines, l'autre animal ménopausé, mais aussi des Japonaises qui la vivent mieux, et comprendra que la ménopause n’est que la pointe émergée de l’iceberg. Derrière ce phénomène naturel se cache un phénomène social : la manière pas toujours joyeuse dont nous considérons l’entrée des femmes dans la vieillesse. Vous l’aurez compris, Valérie Ganne est récemment ménopausée. Journaliste, elle a longtemps travaillé pour la presse cinéma, papier et internet. Elle a réalisé un documentaire et un web-documentaire, a co-écrit des livres sur le féminisme et sur le cinéma d’animation français. "Bouffées de chaleur" est son premier podcast. Avec la participation de Christine Khandjian, Dominique Magloire, Marianne Viguès, Marion Posta, comédiennes ; de Danielle Hassoun, gynécologue obstétricienne ; des douze amies du Women Forum ; de Chantal et Robert, Victor, Isabelle, Sedef, Gladys. Merci à Stella Pire, à Benoît, et à l’atelier Podcasts d’Émergence où ce podcast a été initié. Biblio : - Françoise Héritier, "Masculin Féminin", Éditions Odile Jacob - Daniel Delanoë, "Sexe, croyances et ménopause", Hachette Littératures - Cécile Charlap, "La fabrique de la ménopause", CNRS Editions Enregistrement : juin, octobre, 16 novembre 2020 - Réalisation : Arnaud Forest - Texte et voix : Valérie Ganne - Illustration : Virginie Berthemet - Musique : Victor Bertin - Production : ARTE Radio
35 min
Search
Clear search
Close search
Google apps
Main menu