Un manuel pour la transition écologique et sociale dans l'enseignement supérieur
Play
durée : 00:54:33 - La Terre au carré - par : Mathieu Vidard - En été 2019, le Ministère de l’Enseignement Supérieur, de la Recherche et de l’Innovation a mandaté le Campus de la Transition situé à Forges, en Seine-et-Marne pour la production d’un livre blanc sur la formation à la transition écologique et sociale dans l’enseignement supérieur.
Les podcasts du Média
Les podcasts du Média
Le Média
Entractu | Violence, racisme, sexisme : Le témoignage glaçant d'une policière
Depuis son entrée dans la police, elle tient un carnet. Un petit carnet noir, où elle a noté tous les insultes racistes et sexistes qu’elle a subi, vu ou entendu ; toutes les violences auxquelles elle a assisté ; tous les contrôles abusifs, les menaces, les coups. Des pages et des pages qui documentent le racisme, le sexisme et la violence qui gangrènent de l’intérieur la police française. Aujourd’hui, elle a décidé de rendre public ce carnet, que nous avons consulté (et dont la forme a été modifiée pour protéger notre source). S’il est rare d’entendre un policier s’exprimer librement sur ces sujets, la parole d’une policière en fonction est encore moins fréquente. Cet agent a accepté de témoigner à condition que son identité ne soit pas révélée, pour peur de représailles. “Il faut qu’ils ressentent la peur pendant le contrôle," “tapez dedans comme si c’était du gilet jaune”, “je suis facho, raciste et j’assume”... Ce ne sont que quelques morceaux choisis de ce document, que nous exposons pour la première fois. L'expérience de cette policière nous révèle les mécanismes profonds qui sont à l'œuvre dans la police en France. Elle nous montre le suivisme et l’omerta, la banalisation du racisme, les violences régulières en garde à vue, la stratégie de harcèlement et provocation envers les jeunes des quartiers populaires, le sexisme ambiant, l’impuissance ou l’indifférence de la hiérarchie, le manque de contrôle des brigades de nuit, l’insuffisance de la formation dans les écoles de police. Elle nous montre, grâce à son courage, comment ces problèmes ne relèvent pas d’une poignée d’individus égarés, mais qu’il s’agit là d’un dysfonctionnement global de l’institution policière, qui valorise le racisme et la violence et sanctionne les comportements vertueux. ▶ Soutenez Le Média : 👉 https://soutenez.lemediatv.fr/ 👉 https://www.okpal.com/le-media/ 👉 https://fr.tipeee.com/le-media ✅ Suivez-nous : Facebook Twitter Youtube Rejoignez la communauté des socios Pour aller plus loin
40 min
Sixième Science
Sixième Science
20 Minutes
Les animaux sont-ils en train de se transformer en Pokémon?
Milan des marais évolue en... Milan à gros bec! Pikachu et tous les autres combattants du monde des Pokémon n'ont qu'à bien se tenir. Contrairement à ce que l'on pensait, nos animaux à nous peuvent aussi évoluer en accéléré. Plusieurs études récentes montrent que, lorsque leur survie est en jeu, des espèces sont capables de changer certaines de leurs caractéristiques en l'espace de quelques années. C'est le cas du milan des marais, un rapace d'Amérique. Son bec a considérablement grossi pour s'accommoder d'un changement dans son régime alimentaire. Sa principale nourriture, un petit escargot, a été remplacée par un autre gastéropode bien plus lourd. Alors que l'on pensait que l'oiseau était condamné, il a au contraire surmonté cet obstacle en modifiant sa morphologie. D'autres exemples chez le lézard, ou le moustique attestent de ces adaptations à grande vitesse. Une discipline a vu le jour pour observer et analyser le phénomène. Elle porte le nom d’évologie, contraction d’évolution et d’écologie. A notre micro, Rachel Mulot, la cheffe du service enquête de Sciences et Avenir, détaille ce processus, et les espoirs qu'il apporte pour de nombreuses animaux face au changement climatique et à l'impact de l'activité humaine. Présenté et préparé par Romain Gouloumès Montage/mixage : Studio Plink Opening : Nightmares, Alexander Nakarada (morceau libre de droit repéré par cchound.com) ; extraits sonores de Zonesons.com ; conception Romain Gouloumès Nappe: Magic by @TONEZPRO https://soundcloud.com/tonez-pro (CC by 3.0) Cover de l'épisode : photo Getty Images   See acast.com/privacy for privacy and opt-out information.
19 min
C dans l'air
C dans l'air
France Télévisions
VARIANTS : UN RECONFINEMENT EN FÉVRIER ? 22-01-21
PHILIPPE AMOUYEL Épidémiologiste et professeur de santé publique – Université de Lille SOPHIE AURENCHE Journaliste au service reportages – « RTL » JEAN-PAUL HAMON – En duplex Médecin généraliste Président d’honneur de la Fédération des Médecins de France ANNE-CLAUDE CRÉMIEUX – En duplex Professeure en maladies infectieuses - Hôpital Saint-Louis Le gouvernement entend attendre quelques jours pour "donner sa chance au couvre-feu" avancé depuis une semaine à 18 heures sur l’ensemble du territoire et en mesurer les effets. Mais le ministre de la Santé l’a redit hier soir sur TF1 : "nous pourrions être amenés à prendre des mesures plus dures, ça peut aller jusqu'à un confinement" si la situation empirait, notamment avec un développement du "variant anglais" du Covid-19, nettement plus contagieux. Le Royaume-Uni, où cette mutation du virus a été repérée en premier, connaît actuellement de grosses difficultés au sein de ses hôpitaux, qui ont enregistré, mercredi, 1 820 décès supplémentaires dus au Covid-19. D’autres variants, notamment sud-africain et brésilien, inquiètent également de nombreux médecins et scientifiques qui depuis plusieurs jours jugent inéluctable un nouveau confinement général, pour prévenir leur progression alors que le nombre de contaminations augmente jour après jour dans le pays. Selon les dernières données de Santé publique France, 26 784 personnes ont été testées positives en France en 24 heures. Le nombre de patients hospitalisés continue lui aussi d'augmenter. Il s’élève désormais à 25 686 patients, dont 2 852 sont soignés en réanimation, et certains établissements se trouvent déjà sous "forte tension". C’est le cas de l’hôpital de Dieppe en Seine-Maritime où plus de 140 agents et 123 patients sont atteints par le Covid-19 depuis une dizaine de jours. "Préoccupante", la situation a entrainé la déprogrammation de "pas loin de 40 % de l'activité de chirurgie pour les patients non urgents" et le déclenchement de la réserve sanitaire régionale et nationale. Autre donnée particulièrement observée, celle des fermetures des établissements scolaires : 64 fermetures ont été décidées, soit trois fois plus en sept jours. Alors le couvre-feu sera-t-il suffisant ? Si de nombreuses rumeurs circulent désormais notamment sur la date de mise en œuvre d’un troisième confinement, le ministre de la Santé s’est voulu prudent hier soir. En revanche, il s’est montré très optimiste sur la cadence de vaccination alors que la polémique enfle dans le pays. Olivier Véran a ainsi dit vouloir vacciner tous les Français avant la fin août. Il a même donné un chiffre : 70 millions de vaccinés, sur une population de 67.4 millions au 1er janvier 2021, selon l'Insee. Le ministre de la Santé a, par ailleurs, égrainé le calendrier prévu, mois par mois, des vaccinations en France, tout en martelant une condition : "Si la totalité des vaccins commandés sont validés par les autorités sanitaires européennes et mondiales". Une manière, peut-être, de prévenir toutes critiques dans le cas où ce planning ne serait pas respecté. Comme c’est déjà la cas actuellement puisque des centres de vaccination sont contraints de fermés par manque de doses de vaccins, les rendez-vous sont annulés et de nombreux élus sont très remontés, comme à Alès, Strasbourgs, Reims ou Lille. Alors un nouveau confinement est-il inéluctable ? Le dispositif Covisan, qu’est-ce que c’est ? Enfin pourquoi est-ce que ça coince déjà dans les centres de vaccination ? Voir Acast.com/privacy pour les informations sur la vie privée et l'opt-out.
1 hr 4 min
Minute Papillon!
Minute Papillon!
20 Minutes
Le clitoris, alpha et oméga de la sexualité féminine ? Avec la gynéco Laura Berlingo
Bienvenue dans notre podcast « Minute Papillon ! », avec notre rendez-vous du vendredi « Tout Sexplique ». Dans ce nouvel épisode, on parle du clitoris, organe érogène de l'appareil génital féminin, avec Laura Berlingo, gynécologue obstétricienne à l’hôpital de la Pitié-Salpêtrière à Paris. Engagée dans les questions d’éducation sexuelle, la gynécologue, que l’on retrouve sur les réseaux sociaux Twitter et YouTube, publie Une sexualité à soi, libérée des normes (Les Arènes, 18,90 euros). Laura Berlingo revient sur l’histoire de l’éducation sexuelle populaire, à savoir l’acquisition des savoirs liés à la sexualité, « avec l’ambition de connaître notre corps, d’exercer notre consentement, d’énoncer notre désir, de rechercher notre plaisir », et vivre une « sexualité sans injonction ». Quelle place le clitoris a-t-il dans la sexualité féminine ? Longtemps oublié des manuels scolaires et universitaires, réduit « à un bouton au-dessus de l’urètre » Laura Berlingo revient sur la (re) découverte de cet organe par les féministes, la chercheuse Odile Fillod et la gynécologue Odile Buisson au milieu des années 2010. Elle revient sur l’importance de la connaissance de l’anatomie et la physiologie humaine, féminine et masculine, source de pouvoir. Laura Berlingo rappelle aussi dans cet épisode l’importance des réseaux sociaux dans les campagnes de sensibilisation à cet organe féminin, avec des comptes @itsnotabretzel ou encore @gangduclito sur Instagram. Dans cet épisode, on s’interroge aussi : Le clitoris représente-t-il l’alpha et l’oméga du corps féminin et de la sexualité féminine ? Laura Berlingo appelle à rester attentif à « ne pas céder à la dérive du "tout clitoridien" pour les femmes », oubliant d’autres territoires et sources de plaisir, comme le plaisir anal, « ni à essentialiser les femmes, en les définissant par leurs seuls organes génitaux ». La gynécologue souhaite enfin éviter « de tomber dans l’écueil de centrer la sexualité féminine sur le clitoris comme on a centré la sexualité masculine sur le pénis ». Elle appelle à se libérer des stéréotypes, des normes, et à « ouvrir les possibles ». Anne-Laetitia Béraud Crédit son: Bisquit Soul de Nordgroove Fugue Icons8.com   See acast.com/privacy for privacy and opt-out information.
15 min
Search
Clear search
Close search
Google apps
Main menu