Éco d'ici éco d'ailleurs - Les entreprises françaises cherchent leur voie à l’international
Play • 48 min
Dans six mois tout juste, la France sera en train de voter pour désigner son président de la République. Avant même de décider d’une éventuelle candidature, l’actuel chef de l’État Emmanuel Macron a fixé le cap économique pour 2030 : réindustrialiser, décarboner, et au passage, créer les champions de demain. Ces entreprises qui notamment dans les technologies d’avenir, vont faire rayonner la France à l’international, lutter à armes égales avec les géants américains et chinois en particulier. 

Nous parlons de cette French Touch économique, incarnée hier et aujourd’hui par LVMH, Total, L'Oréal, Carrefour, Sanofi et dans l’avenir peut être par Blablacar, Deezer, OVH Cloud, Doctolib, d’autres encore ? Outre ces géants, de très nombreuses PME ou ETI, entreprises de taille intermédiaire, tissent leur toile dans le monde, malgré une concurrence de plus en plus rude, malgré les complications issues du Covid-19. 

Quel est le poids de la France dans le monde ? Est-elle réellement en perte de vitesse ? Quelles sont les stratégies adoptées par les groupes français ? Sont-elles adaptées au contexte international sans cesse renouvelé ?

Invité : Vincent Vicard, économiste au CEPII, (Centre d’études prospectives et d'informations internationales)en charge du programme scientifique Analyse du commerce international. 

Reportages : 

- Ils sont nombreux ces entrepreneurs français qui essaient de faire leur trou à l’étranger et ont besoin d’occasions pour promouvoir leurs projets et leurs produits. C’est le cas de l’exposition universelle qui se tient pour plusieurs mois à Dubai. Quels sont leurs espoirs, leurs difficultés ? Reportage de l’envoyée spéciale de RFI, Marie Normand : À Dubaï, ces exposants français qui misent sur l’Exposition universelle

 

 

- Comment se porte le business français en Chine, l’une des deux superpuissances économiques de la planète, notamment depuis l’apparition de la pandémie de Covid-19 ? Stéphane Lagarde est le correspondant de RFI à Pékin. 

- Où en est la présence économique française en Afrique ? En 20 ans, la part de marché de la France régresse, mais les investissements sont en croissance car le marché augmente globalement. Surtout, les entreprises tricolores présentes sur le continent ne sont plus les mêmes qu'hier. Écoutez ce qu’en dit Axel Baroux, directeur de Business France pour l'Afrique sub-saharienne (qui gère huit bureaux sur le continent). Olivier Rogez l’a rencontré lors du forum Ambition Africa 2021 qui réunissait un millier d'entrepreneurs français et africains. 

Notre entretien : 

À quelques semaines de la COP26, réfléchissons à des modèles économiques plus respectueux de l’homme et de l’environnement. C’est en tous cas l’ambition du mouvement impact France, co-présidé par Jean Moreau. Pauline Gleize l’a rencontré lors des universités d’été de l’économie de demain. 

Notre conseil d'écoute :

Et si les Britanniques regrettaient leur choix ? Dix mois après le Brexit, certains en tous cas commencent à douter. Car les pénuries se multiplient depuis plusieurs semaines. Carburant, vêtements, nourriture, etc... Il n'y a pas suffisamment de chauffeurs routiers. Dans le Kent (sud-est de l'Angleterre), les pêcheurs britanniques regrettent également le Brexit, estimant s’être fait flouer par le gouvernement. Les conséquences économiques commencent donc à se faire sentir très sérieusement. C'est un grand reportage d'Alexis Bédu, réalisé par Pauline Leduc.

Retrouvez-nous sur les réseaux sociaux : Facebook & Twitter
More episodes
Search
Clear search
Close search
Google apps
Main menu